Berlin

Berlin La ville de Berlin, devenue la capitale de l'Allemagne réunifiée en 1991, est située à l'extrémité Nord-Est du pays. Elle est aujourd'hui une ville touristique qui monte et qui séduit les jeunes voyageurs. Dynamiques, modernes, créatives, Berlin possède quelques beaux atouts et convient parfaitement à une escapade originale à commencer par la réputation de ses nuits.

Berlin occupe une position centrale en Europe, ouverte sur l'Europe occidentale et sur les pays d'Europe de l'Est.

Vous vous régalerez dans les nombreux musées de la ville. Qu'ils traitent d'histoire, d'arts plastiques ou d'ethnologie, les musées de Berlin renferment des merveilles à ne pas manquer.

Vous visiterez également des monuments prestigieux, chacun d'entre eux témoignant de l'histoire de la ville, ou, plus largement, de l'Allemagne. Les amateurs d'architecture trouveront également leur bonheur, puisque la ville de Berlin est un mélange de divers styles architecturaux. Le contraste est fort entre les monuments historiques du centre ville, construits dans un style néo-classique, et les nouvelles constructions, datant d'après 1989, construites dans un style très avant-gardiste.

La visite de Berlin sera très agréable, car la ville est particulièrement aérée, la circulation n'y est pas oppressante et les Berlinois peu stressés. Berlin est en effet la ville la plus vaste et la plus verte d'Europe. Vous apprécierez donc les multiples espaces naturels de la ville (parcs, forêts et lacs), qui représentent 30% de sa superficie !

La ville de Berlin est particulièrement réputée pour son dynamisme culturel. Les activités culturelles, concerts, théâtre, cinéma, sont en effet nombreuses et sauront satisfaire toutes les envies. 

De multiples évènements ont par ailleurs lieu toute l'année à Berlin, vous aurez ainsi de bonnes chances de visiter la ville lors de l'un d'entre eux. Enfin, vous aurez un large choix de sorties, grâce au grand nombre de bars, restaurants et clubs.

Fondation de Berlin

L'histoire de la ville de Berlin est relativement récente, en comparaison à d'autres capitales européennes. La ville est née, au XIIIe siècle, de la fusion de deux villes : Berlin, fondée en 1237, et Kölln. Les vestiges de cette époque sont très rares, en dehors de l'église Saint-Nicolas (Nikolaikirche), qui date en partie de 1230.

La Guerre de Trente Ans laisse Berlin dans un état de désolation : la population est décimée. Le Grand Electeur, Frédéric Guillaume de Brandebourg, redynamise la ville, notamment en relançant l'économie et en aménageant le territoire. Il repeuple la  ville en offrant l'asile à plus de 6000 Huguenots français, qui ont fuit la France suite à la révocation de l’Édit de Nantes (1685).

La naissance d'une ville impériale

Au XVIIIe siècle, le premier Roi de Prusse,Frédéric Ier, fait de Berlin son lieu de résidence et la capitale de la Prusse. La ville s'agrandit avec l'aménagement de nouvelles villes (« Friedrichstadt » et « Dorotheenstadt »), et s'embellit avec la construction de monuments prestigieux, comme Charlottenbourg et l'Arsenal. Son successeur, Frédéric II, poursuivit cette réorganisation architecturale de la ville. Berlin devient alors une capitale prestigieuse, qui attire les artistes et les intellectuels étrangers.

En 1870, la ville, qui compte près d'un million d'habitants, devient la capitale de l'Empire allemand. C'est également un important centre industriel. En 1920, la ville connaît une réforme territorialequi crée le « grand Berlin ». Les années 20 sont également une période durant laquelle le rayonnement culturel de la ville sera particulièrement fort.

La capitale du IIIe Reich

En 1933, les nazis arrivent au pouvoir et entament des campagnes de répression. L'incendie du Reichstag sera un prétexte pour persécuter les communistes et les socialistes. Les persécutions envers les Juifs en particulier, mais également envers les Tziganes, les homosexuels et les opposants seront également massives.

En 1945, la ville n'est plus qu'un champ de ruines et les habitants, qui étaient 4 millions avant la guerre, ne sont plus que 2,8 millions.

Une division durable

A l'issue de la guerre, la ville est divisée en quatre secteurs : l'Ouest est occupé par les forces américaines, britanniques et françaises, et l'Est revient aux Russes. Berlin-Ouest est alors un îlot isolé en plein empire soviétique. Le 24 juin 1948, les Russes mettent en œuvre un blocus, destiné à affaiblir Berlin-Ouest. Les Américains réagissent aussitôt en organisant un pont-aérien (Luftbrücke), qui permettra de ravitailler les habitants de l'Ouest de la ville durant toute l'année du blocus.

Rapidement, un mouvement de protestation se propage dans la RDA, en raison du caractère répressif du régime politique. Un point de tension culminant sera atteint lors de la révolte ouvrière du 17 juin 1953, qui sera violemment réprimée à Berlin par les troupes soviétiques. Cela aura pour conséquence la fuite massive des Berlinois de l'Est, vers la partie Ouest de la ville, ce qui entraînera la construction du mur à partir du 13 août 1961.

Les deux parties de la ville seront donc, durant trois décennies, séparées par un mur de 160 km de long et 4 mètres de haut. Durant cette période, l'écart se creusera entre les deux parties de la ville, tant économiquement, qu'architecturalement et culturellement. De nombreux Berlinois de l'Est qui essayeront de franchir le mur périront lors de cette tentative. La nuit du 9 novembre 1989 est marquée par la chute du Mur de Berlin, dans l'allégresse populaire la plus totale.

Le renouveau

En 1991, Berlin redevient la capitale de l'Allemagne. D'importants chantiers sont lancés pour reconstruire les terrains vagues qu'avait laissé le mur autour de lui, en plein cœur de la ville. Ces travaux, très coûteux, ont plongé la ville dans une crise financière, qu'elle peine encore à surmonter. Néanmoins, Berlin est redevenu la vitrine de l'Allemagne et son rayonnement culturel contribue largement à l'image positive de cette ville en permanente évolution.

L'HISTOIRE DU MUR DE BERLIN

Le 13 août 1961, les Berlinois découvre avec stupéfaction leur ville divisée en deux par un réseau de barbelés. Cette décision prise la veille par le conseil des ministres de la RDA devait permettre officiellement d'endiguer l'exode de ses ressortissants vers la RFA. Mais elle cachait surtout des problèmes bien plus anciens liés au contexte international de l'époque, celui de la Guerre froide. 

Berlin, un enjeu international

C'est à Berlin que ce conflit émergea en 1948 avec le blocus, et c'est là qu'il s'achèvera 40 ans plus tard avec la chute du Mur de Berlin. 1961 marque donc un tournant décisif dans cette histoire où les enjeux économiques, politiques et idéologiques sont au cœur du conflit qui oppose les Etats-Unis à l'URSS. Or, c'est la situation bien particulière de Berlin qui explique qu'elle soit l'objet de toutes les attentions. Il faut rappeler qu'à la sortie de la Deuxième Guerre Mondiale, les grands vainqueurs se partagent Berlin et divisent la ville en quatre secteurs : américain, français, anglais et soviétique. Or, tant que les alliés d'autrefois s'entendent, il n'y a pas de soucis sauf que la situation se complique. C'est donc ainsi qu'un mur a émergé.

L'opération "Muraille de Chine" 

Décidée par Ulbricht et planifié par Honecker, elle mettra moins d'une journée pour être appliquée. L'armée populaire et la police des frontières mettent alors le projet à exécution. Les frontières sont fermées, les transports en commun interrompus. Des barbelés et barricades sont installés et les chaussés dépavées. Berlin Est est sous contrôle et ses habitants ne peuvent donc plus se rendre à Berlin Ouest ou en RDA. Le 23 août, Berlin Est n'est plus accessible. 

Un Mur sous haute surveillance 

Le régime Est allemand peaufinera au cours des années l'amélioration de la surveillance du Mur. Si en 1961 et 1962, les fortifications ne représentent que 12 km de mur, en 1970, elles atteignent 155 km. Dès 1972, le mur est considéré comme infranchissable. Le nombre de miradors augmente, un second mur est édifié, renforcé par des pièges et surveillé par des rondes incessantes de Vopos et les points de passage entre l'Est et l'Ouest sont limités à deux, Checkpoint Charlie et celui à proximité de la gare de Friedrichstrasse. Les tentatives d'évasion ont donc été nombreuses. On estime à 5 043 le nombre de personnes à avoir réussi à franchir le Mur et à 239, le nombre de fugitifs à avoir été tués. Tunnels, voitures, bateaux, câbles métalliques, déguisements, les moyens pour passer le mur furent parfois des plus surprenant. L'évasion collective la plus spectaculaire reste quand même celle des 57 personnes qui creusèrent un tunnel sous les fortifications de la frontière. La pression populaire face à ce manque de liberté conduira à fissurer le régime soviétique. 

La chute du Mur, premier pas vers la réunification 

Plusieurs facteurs ont donc joué dans l'effondrement du Mur de Berlin. Tout commence vraiment à s'accélérer avec la visite de officielle en RFA de Mikhaïl Gorbatchev en mai 1987. Ce dernier mène une politique novatrice marquée par l'abandon de la doctrine Brejnev. Le 7 octobre, de nombreuses manifestations de protestations contre le régime ont lieu et les allemands demandent à Gorbatchev de leur venir en aide. Le 18 octobre 1989, Honecker est limogé et le 9 novembre 1989, le Conseil des ministres de la RDA décide l'ouverture du mur de Berlin et des frontières. Des milliers de Berlinois de l'est comme de l'ouest se regroupent autour du mur de la "honte" pour célébrer la fin de 28 années de séparation.

Trouver un vol

VOYAGE À BERLIN

Météo / Quand partir

Il est préférable de partir entre le 01/04 et le 30/09.

Ensoleillement / Precipitations

Il pleut en moyenne 580 mm par an, mais ces précipitations sont bien réparties sur tous les mois de l'année.

Climat et Météo

Berlin bénéficie d'un climat tempéré. Il est partagé entre le climat océanique, venant du Nord-Ouest, et le climat continental venant de l'Est.

En été, les températures moyennes sont d'environ 22°C et les mois dejuillet et août sont les plus chauds. C'est alors l'occasion pour les Berlinois, comme pour les visiteurs, de profiter des nombreux espaces verts de la ville et des lacs alentours.

Le printemps et l'automne sont de bonnes saisons pour découvrir Berlin, car vous pourrez profiter d'une météo clémente, tout en ayant un aperçu de l'animation de la villelorsque les Berlinois ne sont pas en vacances. Septembre et octobre sont généralement doux et secs. Mai et juin sont également agréables mais peuvent être davantage pluvieux.

En hiver, les températures chutent entre 2°C et -3°C. Elles peuvent cependant parfois descendre jusqu'à -10°C la nuit, notamment entre décembre et février. Le froid berlinois est généralement sec, il n'est donc pas forcément désagréable si l'on est bien couvert. Il arrive également que les trottoirs de Berlin soient couverts de neige, ce qui donne beaucoup de charme à la ville.

Notez que la nuit tombe très tôt en hiver : aux environs de 16h. Il est donc conseillé d'organiser ses visites en fonction.

Températures moyennes

Eau : non applicable.

Passeport / Visa / Formalités

Passeport ou carte d'identité pour les ressortissants de l'Union européenne.

Transports

En voiture

L'Allemagne possède un très bon réseau d'autoroutes, gratuit de surcroît. Rappelons d'autre part que la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes allemandes. Vous pourrez toutefois trouver des limitations sur certains tronçons. Il faudra s'armer de patience et de courage, car Berlin est tout de même à environ 1000 km de Paris.

En autocar

Une autre solution, très économique, est l'autocar. Il existe des navettes quotidiennes, la nuit généralement. Elles relient Paris et Berlin à un prix intéressant. Certaines compagnies assurent également la liaison entre d'autres grandes villes de France et Berlin. Vous pouvez vous renseigner auprès de la compagnie Eurolines.

En train

Moins avantageux, mais certainement plus confortable, un train de nuit part en soirée de la gare du Nord, à Paris, et arrive le lendemain matin à Berlin. Les trains en provenance de l'Ouest de Allemagne et des pays d'Europe de l'Ouest arrivent à la station Zoologischer Garten (Bahnhof Zoo).

Berlin possède deux autres gares : la station Hauptbahnhof, qui assure la liaison avec les Länder de l'Est et les pays d'Europe de l'Est, et la station Lichtenberg (Bahnhof Lichtenberg), à laquelle arrivent les trains en provenance de l'Europe du Nord.

En avion

Enfin, la solution la plus pratique, mais également la plus coûteuse, est l'avion. Les compagnies Lufthansa et Air France assurent des liaisons depuis Paris, Lyon, Marseille, Nice et Strasbourg. Certaines compagnies low-cost, comme Easy Jet,proposent également des vols entre Paris et Berlin, à des prix imbattables. D'autres villes de France sont également reliées à Berlin par ces vols bons marché.

Les avions des grandes compagnies en provenance de Paris partent de l'aéroport Charles de Gaulle et arrivent à l'aéroport de Tegel à Berlin. De cet aéroport, vous pouvez rejoindre le centre ville en empruntant un bus, puis le métro. Comptez environ 20 euros pour effectuer ce trajet en taxi. La ville compte deux autres aéroports : Schönefeld, où arrivent les compagnies low-cost, et Tempelhof.

Transport sur place

Berlin est desservie par un réseau de transports en commun performant : Métros (U-Bahn), trains de banlieue (S-Bahn), bus, et tramway (à l'est de la capitale)

Le métro (U-Bahn) est le moyen le plus pratique pour se déplacer à Berlin (circule entre 4h et 1h du matin). Voir ici le plan des U-Bahn et S-Bahn (trains de banlieue).

Un ticket (1,5 euros) est valable pour tous les moyens de transport pendant 2 heures. On peut acheter les titres de transport directement auprès des guichets ou des conducteurs.

Plusieurs pass' (journée, sur trois jours, une semaines) sont disponibles à tarifs réduits.

Monnaie

À Berlin, la monnaie est l'euro. À l'instar des autres États membres de l'Union européenne, l'Allemagne a adopté cette monnaie commune en 1999 pour les transactions financières, et le 1er janvier 2002 pour les pièces et les billets. Depuis, la zone euro n'a cessé de s'élargir. Pour tous les ressortissants de l'Union européenne, voyager à Berlin s'avère donc chose aisée. Vous n'avez pas à courir dans des bureaux de change et à passer votre temps à compter en euros ce que vous dépensez, selon le taux de change en cours !

Pourboires

En principe, en Allemagne, les pourboires et les TVA sont compris dans tous les prix. Malgré tout, il est fortement conseillé de laisser un pourboire si vous êtes satisfait(e) du service rendu. Il est recommandé de laisser 10 à 15% de l'addition au restaurant, 10% pour une course en taxi, et quelques euros aux porteurs et femmes de chambre dans les hôtels. Mais soyez vigilant(e) ! Ces dernières années, certains commerçants peu scrupuleux n'ont pas hésité à rajouter la mention frauduleuse "Service not included" pour les touristes afin de faire gonfler la note.

Prix moyens

Berlin est l'une des capitales les moins chères d'Europe. Contrairement à Londres, Rome ou Paris, il est possible de trouver des hébergements de qualité et à prix accessible. Avec un budget d'environ 60 euros par nuit, vous pouvez dormir dans un hôtel avec des prestations de bonne facture. Les musées, les restaurants et les cafés sont également bon marché. Les prix restent inférieurs à ceux d'autres villes européennes équivalentes. Pour les transports en commun, de nombreuses cartes existent à des prix très raisonnables pour profiter de l'ensemble du réseau. Par exemple, la "Takesgarte" vous permettra de faire des trajets illimités pendant une journée pour moins de 10 euros !

Points forts

  • L'île aux musées : magnifiques collections d'art du monde antique
  • Porte de Brandebourg et Reichstag : emblèmes d'une histoire mouvementée
  • Les parcs et jardins de la ville : poumons verts dans la capitale
  • Le château de Charlottenbourg

Points faibles

  • Berlin est immense, il faut parfois couvrir d'importantes distances entre les points d'intérêts de la ville.

Bons plans

Aller voir la East Side Gallery

La East Side Gallery est le plus grand des rares tronçons du Mur ayant été conservés. Dans la Mühlenstrasse (Berlin- Friedrichshain), ce tronçon d'un kilomètre a été peint en 1990 par 118 artistes de 21 pays. Ces grandes fresques, très expressives, racontent la division de la ville et sa réunification. Classée monument historique en 1992, la East Side Gallery souffre toutefois d'une dégradation naturelle et de la présence de nombreux graffitis.

Aller visiter le dôme du Reichstag en soirée

Le dôme du Reichstag est l'une des principales attractions touristiques de la ville. Il peut donc y avoir d'importantes files d'attente durant la journée avant de pouvoir visiter le monument. Il est donc préférable, en été tout du moins, d'aller visiter le Reichstag en soirée, car celui-ci ferme à minuit (dernière entrée à 22h).

Découvrir la ville en bateau

Il existe, en été, des circuits en bateau qui permettent de découvrir Berlin par la Spree, en parcourant la ville d'Ouest en Est. Vous pourrez ainsi voir l'évolution architecturale de la ville, en passant par de chics quartiers résidentiels à l'Ouest, puis par le centre historique, où vous passerez au pied des prestigieux musées de l'île aux musées, pour rejoindre les quartiers plus industriels de l'Est de la ville.

Traverser la ville avec le bus 100

Pour ceux qui ont peu de temps et d'argent, la ligne de bus 100 traverse Berlin d'Ouest en Est, en passant devant les principaux monuments. Elle part de la station Zoologischer Garten et parcourt la ville jusqu'au quartier Prenzlauer Berg. Vous aurez ainsi un bref aperçu de la ville, sans vous fatiguer, pour seulement 2,60 euros.

Notez que les titres de transport sont valables deux heures, vous pourrez donc vous arrêter pour voir de plus près les monuments les plus importants, puis reprendre le bus suivant.

Vie pratique

Si la circulation automobile est aisée dans le centre, grâce à la grande superficie de la ville, c'est en utilisant les transports en commun que vous découvrirez le mieux Berlin. La ville possède, en effet, un excellent réseau, combinant le métro (U-Bahn), le RER (S-Bahn), le tramway, à l'Est uniquement, et le bus. La compagnie de transports urbains de Berlin est la BVG (Berliner Verkehrsbetriebe).

Les stations de U-Bahn sont signalées par un "U" blanc sur fond bleu, et le métro circule de 4h à 1h du matin. Certaines lignes circulent toute la nuit le week-end. Les stations de S-Bahn sont signalées par un "S" blanc sur fond vert. Les bus circulent de 4h30 à 1h00 du matin et certaines lignes circulent toute la nuit.

Les titres de transport sont valablesdans tous les types de transport en commun. Veillez à circuler en règle, car les contrôles sont fréquents et vous serez peut-être surpris de voir les contrôleurs en civil.Il existe différentes formules et autant de tarifs différents, en fonction de la durée de validité du titre de transport et de l'étendue de la zone dans laquelle on envisage circuler.

A titre indicatif, sur l'ensemble du réseau, le ticket simple, valable deux heures, coûte 2,60 euros. La carte valable une journée coûte 6 euros, la carte « City Tour Card », valable 72h, coûte 19,90 euros et la carte hebdomadaire coûte 31,30 euros. Par ailleurs, la « Welcome Card » (cf. ci-dessous) vous permet également d'utiliser l'ensemble du réseau de transports en commun.

Notez également que Berlin possède un très bon réseau de pistes cyclables. C'est d'ailleurs un mode de transport très apprécié des Berlinois. Il vous sera possible de louer des vélos sur place.

La « WelcomeCard », une formule intéressante

La ville de Berlin propose à ses visiteurs une « WelcomeCard », qui permet, sur une période déterminée, d'utiliser les transports en commun et de bénéficier de réductions sur certaines activités culturelles et touristiques(ex. : tours de la ville, musées, théâtres, clubs, restaurants).

Chaque adulte peut, avec sa WelcomeCard, être accompagné de 3 enfants de 14 ans et moins. Cette carte est également valable jusqu'à Potsdam. Elle coûte 16 euros pour 2 jours ou 22 euros pour 3 jours.

Vous pouvez vous renseigner sur cette carte et l'acheter aux guichets d'information « Berlin Infostores » (notamment au pied de la Porte de Brandebourg , sur la Pariser Platz). Cette carte est également disponible aux guichets de la compagnie berlinoise de transports en commun BVG.

Equipements

Bonnes chaussures de marche.

Standards Locaux

Système métrique.

Electricité : 220 V, 50 Hz

Carte d'identité

Nombre d'habitants : environ 3,5 millions

Superficie de Berlin : 891 km² (dont un tiers de lacs et de forêts)

Densité : 3928 hab/km²

Région : land de Berlin

Statut : capitale de l'Allemagne

Emblème : l'emblème du drapeau de Berlin est un ours.

Décalage horaire : pas de décalage horaire avec la France

Code postal : de 10001 à 14199

Insolite

Insolite

Berlin recèle de galeries souterraines où l'on peut découvrir de nombreux bunkers et les canalisations qui traversaient Berlin au début du XIXe siècle. Seule une partie des catacombes est ouverte au public.

Il est possible de découvrir les galeries souterraines de Berlin grâce à l'association "Berliner Unterwelten".

Lire avant de partir

Beaux-livres

Novembre 1989, le mur de Berlin s'effondre, de Daniel Vernet, Édition Le Seuil, 1999.

Cet ouvrage, rédigé par des journalistes du journal Le Monde, raconte l'histoire du Mur de Berlin, de sa construction, en 1961, à sa destruction, en 1989.

Romans

Seul dans Berlin, de Hans Fallada, Éditions Denoël et D'ailleurs, 1947 (réédition en 2002).

Ce livre raconte les conditions de survie des habitants, juifs ou non, d'un immeuble berlinois durant la Seconde Guerre mondiale. Il décrit ainsi avec réalisme la résistance allemande antinazie.

Berlin Alexanderplatz, d'Alfred Doblin, Édition Gallimard, 1929 (réédition 1981).

Ce roman dépeint les bas-fonds du Berlin de l'entre-deux guerres, à travers la figure de Franz Biberkopf. Ce personnage est un criminel repenti qui tente de retrouver le droit chemin dans l'environnement empli de tentations qu'est l'Alexanderplatz.

Liens utiles

Blog Berlin en ligne.

Site web de l'office du tourisme

« Visit Berlin »

Ce site officiel donne un aperçu des possibilités qu'offre Berlin à ses visiteurs. Les contenus sont beaucoup plus développés en anglais et en allemand. Ceux-ci présentant de façon détaillée les différents monuments et musées de la ville.

Trouver un hotel

QUE VOIR À BERLIN

Où aller ?

Patrimoine culturel

Si vous aimez les espaces urbains dégagés, vous trouverez votre bonheur à Berlin. La capitale est connue pour ses superbes places. Avec notamment Bebelplatz, certainement la plus belle de Berlin, avec le Gendarmenmarkt et sa salle de concert et ses deux cathédrales.

A ne pas manquer : Alexanderplatz, l'ancien centre de Berlin-Est, un quartier populaire aujourd'hui. Et Potsdamer Platz, avec ses hautes tours avant-gardistes.

Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments

La Porte de Brandebourg et le Reischtag

Deux sites emblématiques de Berlin à ne pas manquer : -La Porte de Brandenbourg, l'un des derniers vestiges du Vieux Berlin. Elle est un des symboles de la division et de la réunification allemande. Pou mieux la découvrir, arpentez la l'avenue "Unter den Linden" qui y mène. Découvrez le monument la nuit, il est illuminé. - Le Reichstag : autre symbole de la ville, près de la Porte de Brandebourg. Avec sa magnifique coupole vitrée. Il accueille aujourd'hui le Bundestag, le Parlement allemand.

La Porte de Brandebourg se situe à l'extrémité ouest de la ville. Le Reischtag se trouve sur la Place de la République

Parcs et jardins

Berlin est aussi une ville verte : les amateurs de nature profiteront des nombreux parcs et jardins de la ville pour faire une pause, entre deux promenades dans les artères de la capitale.

A ne pas manquer : le parc Tiergarten (plein centre), le jardin botanique (le plus grand d'Europe) avec sa magnifique serre qui abrite des bambous géants. Le Parc Victoria, situé sur la plus haute colline de la ville, qui offre un beau panorama sur Berlin.

Patrimoine culturel / Archéologie / musée

L'île aux musées

L'île aux musées est située dans le quartier Mitte, sur la rivière Spree. Elle est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Comme son nom l'indique, elle abrite des musées de renommée internationale.

A ne pas manquer :

  • Le musée de Bode avec une impressionnante collection de sculptures allemandes et une aile consacrée à l'Art byzantin. Enfin, une troisième partie qui renferme des médailles avec près de 500 000 pièces.
  • Le musée de Pergame.
  • L'ancienne Galerie Nationale : avec les œuvres de nombreux peintres allemands et des impressionnistes français.

Monuments

La ville de Berlin, malgré les graves dommages causés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, est très riche en monuments. La découverte de ce patrimoine sera l'occasion d'une agréable promenade dans les rues aérées de la capitale allemande.

Vous découvrirez une grande diversité de styles architecturaux, liée à l'histoire tourmentée de la ville. Les bâtiments les plus anciens datent dela dynastie des Hohenzollern, au XVIIe siècle, qui a façonné le paysage berlinois, pour en faire la majestueuse capitale de l'empire prussien.

La division de la ville a également contribué à dessiner le paysage urbain, créant un contraste entre sa partie Ouest et sa partie Est. La chute du mur en 1989 a donné une nouvelle dimension à la ville, qui est alors redevenue la capitale de l'ensemble du pays. A la place du « no-man's land » que le Mur de Berlin avait laissé autour de lui, les nouvelles constructions vous surprendront par leur caractère avant-gardiste.

Visite de la ville

Notre parcours commence par le centre de la ville, où est regroupé le plus grand nombre de monuments.

Commençons tout d'abord par l'emblème de la ville : la porte de Brandebourg. A proximité de celle-ci, se trouve le Reichstag, surmonté de sa magnifique coupole vitrée, du haut de laquelle vous pourrez avoir un premier aperçu de la ville.

En repassant sous la porte de Brandebourg, vous vous engagez sur la majestueuse avenue Unter del Linden, l'équivalent berlinois de nos célèbres Champs-Élysées.

A l'extrémité Est de cette place, se trouve la magnifique Bebelplatz, qui regroupe de multiples monuments. Au sud de cette place, le Gendarmenmarkt est considéré comme la plus belle place de la ville.

A proximité de cette place, l'île aux muséesest classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Vous y retrouverez entre autres le célèbre Berliner Dom, la cathédrale de Berlin dont la coupole surplombe l'île. Sa restauration vient d'être terminée, à ne pas manquer !  Non loin de là, au bord de la Spree, vous pourrez faire une agréable promenade dans le quartier Nikolaiviertel, l'ancien quartier médiéval.

En poursuivant vers l'est de la ville, vous parvenez rapidement à l'Alexanderplatz, qui était le centre de Berlin-Est. Au sud-est de la place, la très grande Karl-Marx-Allee est longée par des immeubles typiques du style réaliste-socialiste.

Au nord de l'Alexanderplatz, le quartier Hackescher Markt possède des constructions intéressantes, dans lesquelles sont aujourd'hui installés de nombreux commerces, lieux culturels et restaurants. Ces « Hackesche Höfe » sont de beaux immeubles de style « Art-nouveau », reliés entre eux par des cours intérieures.

A l'ouest de cette place, la Orianienburgerstrasse possède également des monuments qui méritent un détour. La Nouvelle Synagogue, en particulier, fut construite dans un style néo-byzantin. Repérable à sa superbe coupole ornée de reliefs dorés, elle fut profanée par les nazis lors de la nuit de cristal le 9 novembre 1938.

La découverte de Berlin se poursuit dans le centre-Ouest, en passant par la Potsdamer Platz
. Cette place, en perpétuelle évolution, est caractérisée par ses hautes tours avant-gardistes, qui en font le quartier d'affaires de la ville.

En continuant vers l'ouest, vous arrivez au quartier du Kurfürstendamm, qui était le centre-ville de Berlin-Ouest. Vous pourrez vous promener sur l'avenue du « Ku'damm », où y faire des emplettes, car ce quartier est très commerçant. Ne manquez pas la visite de l'Eglise du souvenir, dont le clocher endommagé attirera votre attention.

Plus au Nord, le superbe château de Charlottenbourg est également une visite incontournable de la ville.

Musées

La ville de Berlin est particulièrement riche en musées, traitant de sujets aussi variés que l'histoire, l'ethnologie ou les beaux-arts. Chacun pourra donc trouver son intérêt dans cette offre très large. Beaucoup de ces musées sont par ailleurs regroupés dans des grands centres muséologiques, en particulier l'île aux musées et le Kulturforum.

Le lieu incontournable pour visiter des musées à Berlin est l'île aux musées, qui est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Cinq musées prestigieux furent construits sur cette île au XIXe siècle. Vous ne pourrez cependant en visiter que quatre, car le Nouveau Musée est en cours de restauration.

Parmi ces lieux d'exposition, ne manquez pas le musée de Pergame dans lequel sont notamment abrités des reconstitutions monumentales d'intérieurs de palais antiques et du Proche-Orient. L'Ancien musée concerne également l'archéologie avec la collection des antiquités et le musée de l'Egypte. Mais les Beaux-arts sont eux aussi représentés sur l'île, notamment dans le musée Bode, qui expose des sculptures du XIXe siècle, ainsi que des œuvres d'art antique et byzantin. Enfin, l'Ancienne Galerie Nationale présente les œuvres de peintres européens du XIXe siècle. Notez que vous pouvez acheter un billet à 12 euros vous permettant de visiter l'ensemble des musées de l'île.

L'ethnologie est également à l'honneur dans le musée d'Ethnographie, situé dans le centre muséologique de Dahlem, à l'Ouest de Berlin. Ce musée raconte l'histoire des cultures extra-européennes, grâce à une très riche collection d'objets.

Un autre lieu concentre plusieurs musées intéressants : le Kulturforum (Forum de la culture), situé près de la Potzdamer Platz. Ces musées se consacrent essentiellement aux Beaux-Arts, avec notamment la Galerie des peintures, où sont exposées des œuvres européennes du XIIIe au XVIIIe siècle. Le musée des Arts décoratifs présente des œuvres datant du Moyen-âge au XXe siècle. Enfin, ne manquez pas la Nouvelle Galerie Nationale, qui possède, dans sa collection, des œuvres allant de l'art moderne aux années 70.

Les œuvres plus récentes sont exposées auHamburger Bahnhof, musée d'art contemporain très réputé. Les amateurs d'art moderne ne manqueront pas, à l'Ouest de Berlin (Schlossstraße 1), la collection Berggruen, intitulée « Picasso et son temps » (« Picasso und seiner Zeit »). Celle-ci rassemble 110 tableaux des artistes contemporains de Picasso, comme Cézanne, Klee, Matisse, Braque et Van Gogh.

Enfin, vous pourrez également découvrir l'Histoire de l'Allemagne dans plusieurs musées. L'Arsenal, qui fut construit sur la Bebelplatz, présente l'histoire de l'Allemagne et de l'Europe. Le musée du Mur, situé près de l'ancien poste frontière de Check-Point Charlie, raconte l'histoire du Mur et les tentatives des Berlinois de l'Est pour le franchir. Enfin, le Musée Juif est une visite incontournable, tant pour ses expositions très intéressantes que pour son bâtiment hors du commun.

Vous pouvez acheter une « carte spéciale musées », qui vous permet de découvrir toutes les collections des musées nationaux de Berlin. Cette carte ne vous donne, en revanche, pas accès aux expositions temporaires des musées.

Valable trois jours consécutifs, elle coûte 15 euros au tarif plein et 7,50 euros au tarif réduit. La plupart des musées que nous recommandons dans ce guide peuvent être visités avec cette carte.

Itinéraires

Comme pour toute capitale,la visite de Berlin exige un minimum d'organisation, afin d'espérer avoir un bon aperçu des curiosités que la ville renferme. L'organisation se fait en fonction du temps imparti, comme selon les centres d'intérêt. Pour vous y aider, voici trois parcours dans les rues de Berlin, afin d'aller à la rencontre de ses monuments, ses musées, ses quartiers, selon vos envies et la durée du séjour.

Un premier parcours rassemble tous les monuments incontournables de Berlin, à voir absolument lors d'un séjour dans la capitale allemande. Par chance, ces monuments sont regroupés aux abords de l'avenue la plus prestigieuse de la ville : Unter den Linden. Que vous restiez à Berlin une journée ou une semaine, vous suivrez au moins en partie cet itinéraire.

Toujours dans le centre de Berlin, de nouveaux quartiers sortent de terre depuis la réunification de la ville. A la place du no man's land qui longeait le mur de part et d'autre, ce sont aujourd'hui des bâtiments d'architecture très contemporaine qui fleurissent. Ces quartiers deviennent ainsi peu à peu les centres de décision politique (quartier du gouvernement), économique (Potsdamer Platz) et diplomatique (quartier des ambassades).

Le dernier parcours vous conduit dans les quartiers Est de Berlin, à l'écart du centre touristique de la ville. Vous y découvrirez des quartiers plus authentiques,l'art de vivre berlinois, les paisibles parcs. Si les monuments sont moins prestigieux que dans le centre, le charme opère tout autant?.

Parcs naturels

Les parcs de Berlin font partie del'art de vivre berlinois. Ceux-ci s'emplissent en effet à chaque printemps, et ce, jusqu'à l'automne. On y effectue des activités aussi variées que la lecture, le sport, la promenade, la « bronzette », la fête entre amis ou encore, tout simplement, le farniente. Ces immenses espaces de verdure en plein centre de Berlin, et en périphérie, contribuent à rendre cette ville très agréable à visiter.

Vous ne pourrez manquer le parc Tiergarten, puisque celui-ci est situé en plein cœur de Berlin et est le véritable poumon vert de la ville. Ce parc, long de 3 km et large d'1 km, est le plus ancien de la ville. Ce grand espace de verdure fut autrefoisla réserve de chassedes princes-électeurs, puis un champ de manœuvre. C'est l'architecte paysagiste Peter Josef qui, dans les années 1830, en fit un parc à l'anglaise. Les arbres, qui ombragent aujourd'hui les allées du parc, ont étéplantés en 1949, car les derniers arbres encore debout à la fin de la guerre servirent de bois de chauffage.

Pour une promenade instructive et divertissante, rendez-vous au Jardin botanique (Botanischer Garten). Celui-ci est l'un des plus grands au monde avec ses 43 ha de superficie et ses 18 000 espèces représentées. Vous y verrez, en plein air, la végétation des régions tempérées de l'hémisphère Nord. Un ensemble de serres de 6000 m2 abrite des plantes tropicales et subtropicales.

Ce jardin, possède également un musée botanique (Botanisches Museum), contenant une bibliothèque et une riche collection scientifique de plantes. Les expositions permettent de découvrir l'histoire de l'évolution des plantes, et de leur utilisation par l'Homme.

Le parc du château de Charlottenbourgest l'une des promenades préférées des Berlinois.

Dans le quartier de Kreuzberg, vous pourrez également découvrir le Parc Victoria (Viktoria Park), qui fut aménagé par Hermann Mächtig entre 1884 et 1894. Situé sur la plus haute colline de la ville, il permet de jouir d'une agréable vue sur les quartiers alentours. Un monument, situé au point culminant de cette colline, fut installé par Karl Friedrich Schinkel en commémoration des Guerres de libération. L'aménagement soigné du parc, notamment ses cascades artificielles, en fait une promenade très agréable.

Le Treptower Park, au Sud-est de la ville, est également très populaire. Celui-ci est réputé pour son monument soviétique (Sowjetisches Ehrenmal), qui fut érigé entre 1946 et 1949 à l'endroit où furent enterrés 5000 soldats de l'Armée rouge, qui périrent à la fin de la conquête de Berlin.

Près de ce mémorial, vous verrez également l'observatoire Archenhold(Archenhold Sternwarte), qui fut construit en 1896 et accueillit Albert Einstein en 1915 pour une conférence sur la théorie de la relativité. Cet observatoire possède un télescope de 21 mètres, le plus long du monde.

A l'extérieur de la ville, vous pourrez vous aérer dans lagrande forêt de Grunewald, d'une superficie de 3100 ha. Celle-ci était au XVIe siècle une réserve de chasse des princes-électeurs. C'est pourquoi on y construisit le pavillon de Grunewald (Jagdschloss Grunewald), qui est actuellement fermé, probablement jusqu'à 2009. Plusieurs petits lacs sont situés dans cette forêt, notamment celui de Wannsee, dans lequel on peut se baigner en été.

Parc de Tiergarten (Berlin-Tiergarten)

On y accède avec les S-Bahn qui traversent Berlin d'Ouest en Est (lignes S3, S5, S7 et S9), arrêt Tiergarten, ou avec la ligne U9 du U-Bahn, arrêt Hansaplatz.

Jardin botanique (Botanischer Garten) (Berlin-Steglitz)

Berlin-Dahlem

Freie Universität Berlin

Königin-Luise-Straße 6-8

14195 Berlin

Site web

Tarif: 6 euros pour les adultes, 3 euros au tarif réduit.

Horaires d'ouverture:

Janvier : tous les jours de 9h à 16h

Février : tous les jours de 9h à 17h

Avril : tous les jours de 9h à 18h

Mai, juin et juillet : tous les jours de 9h à 21h

Août : tous les jours de 9h à 20h

Septembre : tous les jours de 9h à 19h

Octobre : tous les jours de 9h à 18h

Novembre et décembre : tous les jours de 9h à 16h

Musée botanique (Botanisches Museum)

Berlin-Dahlem

Freie Universität Berlin

Königin-Luise-Straße 6-8

14195 Berlin

Site web

Tarif: 6 euros pour les adultes, 3 euros au tarif réduit.

Horaires d'ouverture : ouvert tous les jours, de 10h à 18h.

Parc Victoria (Viktoria Park) (Berlin-Kreuzberg)

Arrêt de U-Bahn : Platz der Luftbrücke (ligne U6)

Treptower Park (Berlin-Treptow)

Arrêt de S-Bahn : Treptower Park (lignes S8, S9, S41 et S42)

Observatoire Archenhold (Archenhold Sternwarte)

Alt-Treptow 1

12435 Berlin

Site web

Ouvert du mercredi au dimanche, de 14h à 16h30.

QUE FAIRE À BERLIN

Restaurant

Vous trouverez à Berlin une grande variété de restaurants, dans lesquels vous pourrez déguster toutes les cuisines du monde. De l'Italie au Japon, en passant par le Maroc, les Allemands sont friands des cuisines étrangères. Mais un séjour à Berlin est également l'occasion de découvrir la gastronomie nationale telles que la pomme de terre prussienne Pellkartoffel, ainsi que certaines traditions, comme celle du brunch. Voici quelques adresses testées pour vous dans différents types de restaurants.

Le Peretti : Un cadre agréable

Au numéro 113 de la rue Friedrichstrasse, vous pourrez déguster des spécialités italiennes dans l'une des nombreuses trattorias de la ville. La cuisine est bonne et les tarifs très abordables. L'accueil est quand à lui sympathique. L'intérêt de ce restaurant tient également à son cadre agréable : l'intérieur est joliment décoré, la charmante cour intérieure abrite des tables, où vous pourrez manger au calme.

An einem Sonntag im August : Un brunch et ça repart

Le week-end, les Allemands se retrouvent souvent vers midi dans un bar pour partager un agréable brunch. Une tradition très convivialeque nous vous conseillons d'expérimenter. De nombreux bars proposent des formules brunch, notamment, dans le quartier de Prenzlauer Berg, le bar « An einem Sonntag im August ». Vous pourrez y déguster un brunch présenté sous forme de buffet, à un prix très raisonnable. Sucré, salé, café, thé, le choix est vaste et les quantités généreuses, pour bien attaquer la journée.

« An einem Sonntag im August »

Kastanienallee 103 (Berlin-Prenzlauer Berg)

E-mail : mail@cafe-sonntag.de

Shopping

Shopping

C'est l'Ouest de la ville qui est le plus commerçant, en particulier autour du Kurfürstendamm. A proximité de cette avenue, dans la Tauentzienstrasse, le "Kaufhaus des Westens", plus communément appelé KaDeWe, est le plus grand magasin d'Europe et vous y trouverez de tout.

La Friedrichstrasse est également très commerçante, avec notamment ses Galeries Lafayette, de même que la Potsdamer Platz, où se trouvent les Arcades (Arkaden), un grand centre commercial.

Pour ceux qui préfèrent les produits de créateurs indépendants, rendez-vous aux Hackesche Höfe, dans le quartier Mitte, dans la Oranienburgerstraße, non loin de là, ou encore dans la Oranienstrasse (quartier Kreuzberg). Dans l'une des très belles cours des Hackesche Höfe, vous pourrez notamment vous rendre dans le magasin Hampelmann Galerie Shop, où sont vendus des objets de toutes sortes (portes-clés, tee-shirts, vaisselle, etc.) décorés des amusants personnages des feux piétons, qui constituent un symbole de Berlin.

Pour les petits budgets, Berlin compte de nombreuses friperies (Second Handshop), en particulier dans le quartier de Kreuzberg. 

Les Berlinois sont également amateurs de marchés aux puces (Flohmarkt), qui constituent une sortie du dimanche classique. De nombreuses places possèdent leur marché aux puces, notamment la rue du 17 juin (Strasse des 17. Juni, quartier Tiergarten), ou encore, la Boxhagener Platz (quartier Friedrichshain).

Si vous visitez Berlin durant la période de Noël, ne manquez les marchés de Noël (Weihnachtsmarkt). On en compte une cinquantaine, dans lesquels vous pourrez vous plonger dans l'ambiance féerique des noëls à l'Allemande, en dégustant les spécialités culinaires propres à cette fête.

Quelques adresses...

En matière de souvenirs, l'Ampelmann Galerie Shop de Berlin est une véritable mecque. L'Ampelmann, petit bonhomme vert et rouge présent sur les feux de circulation de l'ex-RDA est devenu un véritable symbole pour l'Allemagne. Le magasin regorge de souvenirs en tous genres  à son effigie : T-shirts, vases, porte-clés... Lieu incontournable de shopping !

Plusieurs magasins dans Berlin, généralement ouverts de 10h (11h) à 22h (21h).

Pour plus d'informations, consultez le site web des magasins Ampelmann.

Pour les amateurs de littératures, c'est à la librairie Berlin Story que vous trouverez votre bonheur. Un vaste choix de livres, cartes, magazines consacrés à Berlin y sont proposés, ainsi que des souvenirs plus variés, comme des CD, peluches ou T-shirts estampillés "Berlin".  La librairie abrite par ailleurs une exposition sur l'histoire de la capitale. 

Dans un tout autre genre, le magasin 1000 & Seife est une boutique de savons que vous ne trouverez qu'à Berlin. Situé dans le quartier Mitte, il est envahi par des odeurs envoutantes d'orange, de cannelle, de menthe.. Des centaines de savons faits mains à base d'ingrédients 100% naturels sont empilés dans les étagères. Vous y trouverez des savons aux parfums originaux, tels que l'avocat ou le fenouil. Une découverte sympathique !

Que rapporter ?

  • Chopes de bière,
  • Schwartzbrot (pain noir)
  • Miniatures de monuments connus
  • Ours en peluche (symbole de la ville)
  • Bout du mur de Berlin
  • Objets siglés par l'Ampelmann
  • T-shirt "I love Berlin'

Sortir

La vie culturelle berlinoise est très riche en évènements. Mais des manifestations de moindre importance s'y produisent également en permanence, de quoi satisfaire tous les goûts et toutes les envies.

Pour vous informer sur la vie culturelle berlinoise, vous pouvez acheter les magazines de programme, Tip ou Zitty, qui sont bimensuels et paraissent le mercredi. Le magazine gratuit 030 est par ailleurs disponible dans les cafés.

L'Ouest et l'Est de Berlinoffrent des possibilités de sorties très différentes. L'Ouest reste très classique et ne démarque pas vraiment Berlin des autres villes. L'Est est en revanche très particulier et bouillonnant : c'est ce côté-là qui donne à Berlin son image de ville vivante et alternative. Notez que les grandes vedettes de musique incluent Berlin dans leurs tournées, vous pourrez donc y voir des concerts importants.

Les bars sont nombreux à Berlin : vous en trouverez de tous les styles dans chaque quartier. Les clubs sont, en revanche, davantage situés aux alentours du quartier Mitte. Le quartier de Friedrichshain s'est aujourd'hui imposé comme le quartier « branché » de la ville, avec ses bars et ses restaurants bon marché. Il devance ainsi le quartier de Prenzlauer Berg, qui occupa longtemps sa place et demeure très vivant. Le quartier de Kreuzberg attire également beaucoup la jeunesse berlinoise.

Trépidante et exaltante à souhait, la vie nocturne allemande et surtout berlinoise n’est un secret pour personne. Parmi les lieux les plus branchés de Berlin pour sortir, les bars et clubs du R32 sont ouverts tout l’été au bord de la Spree. Pour danser, rendez-vous à Berghain : un incontournable de Berlin où les clubbers se déchaînent sur un fond de techno et de musique électronique dans une ancienne usine désaffectée. Pour un entre-deux, nous vous conseillons le Süss War Gestern où vous pourrez danser aussi bien sur de l’électro que du rock ou du hip-hop.

Pour les amateurs d'Opéra et de musique classique, Berlin est la ville qu'il vous faut. Les représentations y sont nombreuses et leur prix abordable. Ne manquez pas la Philharmonie, une salle de concert mondialement réputée pour son acoustique et pour l'orchestre dont il est le siège. Par ailleurs, desopéras ont notamment lieu au Staatsoper Unter den Linden.

Berlin compte également de nombreux théâtres et cinémas.

Parcs de loisirs

L'origine du jardin zoologique (Zoologischer Garten) de Berlin remonte à 1844, lorsque le roi Frédéric Guillaume IV fit don des 850 animaux qui constituaient la ménagerie royale. Ces animaux sont alors transférés dans l'actuel parc, dessiné par le paysagiste de la cour : Peter Joseph Lenné.

Les différents pavillons du zoo furent initialement construits dans le style des pays dont provenaient les pensionnaires, puis remaniés et agrandis plusieurs fois pour être plus fonctionnels.

Une très grande diversité d'espèces

Le zoo de Berlin est mondialement réputé pour la diversité de ses espèces et pour le grand nombre d'animaux qu'il abrite : 15 000 animaux de 1400 espèces différentes.

Parmi ses pavillons, vous pourrez visiter la plus grande volière d'Europe, qui possède notamment des oiseaux exotiques, le pavillon obscure, qui permet d'observer les animaux nocturnes, ou encore le bassin des hippopotames.

Dans ce dernier, vous pourrez voir l'hippopotame Knautschke, qui survécut à la fin de la guerre en s'immergeant dans son bassin ! Cette visite vous permettra donc de voir diverses espèces d'animaux, comme des pandas, des ours, des singes, des phoques, des castors, ou encore des crocodiles, qui peuplent le terrarium.

L'aquarium du zoo est également remarquable : il compte 650 espèces différentes. Des biotopes ont été recréés pour les requins, les piranhas et les poissons des récifs coralliens.

Informations pratiques

Jardin zoologique (Zoologischer Garten)

« Site web »

Hardenbergplatz 8,

10787 Berlin,

Arrêt de U-Bahn et S-Bahn : Zoologischer Garten

Tarifs

Pour le zoo seulement : 13 euros pour les adultes, 10 euros au tarif réduit et 6,50 euros pour les enfants (5-15 ans).

Pour le zoo et l'aquarium : 20 euros pour les adultes, 15 euros au tarif réduit et 10 euros pour les enfants (5-15 ans).

Il existe également des cartes familles.

Horaires d'ouverture

Du 21 mars au 3 octobre : tous les jours, de 9h à 19h.

Du 14 octobre au 20 mars : tous les jours, de 9h à 17h.

Contact

Tél : +49 (0) 30 254010

Autour du même sujet

Berlin
Berlin

Sommaire VOYAGE À BERLIN Météo / Quand partir Passeport / Visa / Formalités Transports Monnaie Points forts Points faibles Bons plans Vie pratique Carte d'identité Insolite Lire avant de partir Liens utiles...

Annonces Google