Connaître les règles de base concernant la prise de vue

Connaître les règles de base concernant la prise de vue Comment filmer un sujet, même avec un appareil photo ? Avec quel plan, sous quel angle, en privilégiant quel mouvement ? Des éclairages.

Le plan

Il y a plusieurs manières de filmer un sujet. Voici une liste non-exhaustive des plans existants.

  • Le plan d'ensemble : ce plan inclut l'ensemble du décor dans laquelle la scène se déroule. C'est la plan utilisé le plus souvent lors des scènes d'exposition. Ils peuvent également permettre de conclure le film.
  • Le plan pied : le cadre est ici centré sur un personnage ou un groupe en pied. Il est également appelé "plan moyen".
  • Le plan italien : ce plan montre un personnage en s'arrêtant aux genoux.
  • - Le plan américain : ce plan est un petit peu plus resserré que le plan italien puisqu'il s'arrête aux cuisses. C'est un plan fréquemment utilisé pour les dialogues.
  • Le plan taille : le cadre est cette fois au niveau de la ceinture, et permet de voir le jeu du personnage. C'est un plan plus "intime" puisqu'il permet de voir les visage et les réactions.
  • Le plan rapproché : ce plan est encore plus intime que le plan taille. Le spectateur ne peut cette fois rien voir de ce qui se passe autour du personnage.
  • Le gros plan : ce plan sert à rentrer dans la psychologie du personnage puisque l'on se concentre sur une partie de la personne pour montrer ses émotions. Lorsque ce plan est utilisé sur un objet, on parle alors de "plan de détail".

L'angle

  • La plongée : ce type de prise de vue peut-être utilisé pour minimiser l'importance du sujet puisqu'elle provoque ce qu'on appelle un effet "d'écrasement". La plongée peut effet permettre de rendre un élément "plus petit".
  • La contre-plongée : à l'inverse la vue en contre-plongée accentue l'importance du sujet. Pris d'en-dessous, l'élément apparaît "plus grand" qu'il ne l'est réellement.
  • Parallèle au sol : au contraire des deux précédentes, cette prise de vue sert à restituer fidèlement le point de vue du personnage.
  • Champ / Contre-champ : il s'agit d'un principe très simple dans le cinéma. Le "champ-contrechamp" est généralement utilisé au cours d'un dialogue et consiste à alterner les plans de chacun des deux protagonistes. Ces derniers se trouvent généralement face à face, mais peuvent aussi être placés de côté, voire de dos.

Pour ce faire, tracez mentalement une ligne reliant les deux personnages. Vos caméras devront alors toujours être placées du même côté de cette ligne, en plaçant chacun d'elle vers un des personnage selon un angle généralement compris entre 90 et 120 degrés.
Ce procédé permet de voir chacun des personnages toujours selon le même profil, et donc de ne pas donner l'impression que "les rôles sont inversés". Cette loi est communément appelée "loi des 180 degrés".

Le mouvement

  • Il s'agit d'un mouvement d'une caméra fixée sur un pied, de préférence. Toujours sur le même axe, l'objectif bouge verticalement ou horizontalement (panoramique), ou d'avant en arrière et réciproquement : travelling.
  • Pour commencer, une règle simple, ni zoom, ni mouvement de caméra : "Quand on filme on ne bouge pas, quand on bouge on ne filme pas''.
  • Choisir son cadrage et imaginer son plan avant de filmer, comme pour une photo.
  • Puis filmer en comptant le temps de 4 à 8s, selon l'intérêt. Ce sont les sujets mobiles qui bougent dans le cadre. L'idéal est d'avoir un pied. ''Pour les paysages, en général, des plans fixes successifs sont préférables à des zoom''.

Le panorama et le travelling

  • Pour un ''travelling'' (arrière ou avant avec le zoom, ou en se déplaçant si on est stable), ou un ''panoramique'' (de gauche à droite, en décrivant une ligne droite), faire un essai sans filmer pour cadrer et choisir le début et la fin.
  • Commencer par un plan fixe de 2s, faire le mouvement, (de 6 à 10s maximum), finir par un plan fixe (2 à 4s). Jamais les deux mouvements ensemble, jamais successivement un mélange G-D, D-G, ni zoom AV puis AR.

Photo

Annonces Google