Livret A : plafond, taux, maximum... Tout savoir

Livret A : plafond, taux, maximum... Tout savoir LIVRET A. Malgré son taux gelé à 0,5%, le Livret A conserve sa position de produit d'épargne préféré des Français. Conditions, plafond... Tour d'horizon du Livret A.

Il est considéré comme un refuge en cette période de crise sanitaire. L'an dernier, le Livret A a attiré deux fois plus d'épargne que l'année précédente, engrangeant un montant net de 26,4 milliards d'euros, selon les derniers chiffres de la Caisse des dépôts. "L'année 2020 s'est caractérisée par une crise importante, avec une baisse forcée de la consommation du fait des différentes phases de confinement et une peur sur l'avenir qui ont donné gagnants en premier lieu les comptes à vue (comptes courants, NDLR), puis en deuxième position le Livret A et le LDDS", a décrypté le directeur du Cercle de l'épargne, Philippe Crevel, auprès de l'AFP. 

Pour rappel, le Livret A sert à financer le logement social, tandis que le LDDS est dédié au financement de l'économie sociale et solidaire. Le Livret A est un compte sans frais et dont les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Il présente l'avantage d'être sécurisé et liquide. Son taux, en revanche, a été revu à la baisse. Depuis le 1er février 2020, il est gelé, et s'établit à 0,5%.

Avec le retour de l'inflation, le rendement du livret A est devenu négatif. En clair, l'argent placé sur le livret A s'érode. Vous souhaitez engager une réflexion sur votre épargne ? Linternaute.com s'est penché sur le sujet et vous propose quelques conseils pour épargner au mieux en cette année 2021, consultez notre dossier sans plus attendre !

C'est quoi le plafond du livret A en 2021 ? Quel montant maximum sur mon livret A ?

Le plafond du livret A est fixé à 22 950 euros pour les particuliers. Ayez à l'esprit qu'il s'agit là du plafond de versement. L'ajout des intérêts peut tout à fait excéder cette limite. A titre indicatif, les associations bénéficient d'un plafond bien plus élevé, à 76 500 euros. 

Toute personne, qu'elle soit mineure ou majeure, peut ouvrir un livret A. En revanche, il n'est pas possible d'en détenir plusieurs dans différents établissements. Pour ouvrir un livret A, il faut signer un contrat écrit avec sa banque, détaillant les opérations autorisées (virement, versement, retrait, etc). Il est interdit de cumuler deux livrets réglementés de même nature (livret A et livret Bleu) pour une même personne.

En revanche, il est tout à fait possible de cumuler un livret A avec un Livret de développement durable (LDD) ou un livret jeune. Par ailleurs, il est possible de cumuler des livrets réglementés au sein d'un même foyer fiscal. Pour clôturer un livret A, il vous suffit de contacter votre banquier, par courrier ou en vous déplaçant en agence. 

Vous devrez préciser la référence de votre livret A et renseigner les coordonnées de votre compte courant, LDD, CEL... ou autre compte sur lequel vous souhaitez transférer les fonds. En cas de clôture en cours d'année, les intérêts capitalisés sont crédités sur le compte au jour de la fermeture de celui-ci.

Quel est le taux du livret A en 2021 ?

Après avoir été abaissé à 0,75% au 1er février 2018, le taux du Livret A est désormais gelé, à 0,5%, depuis le 1er février 2020. Pour rappel, le taux est fixé par le ministère de l'Economie et des Finances sur recommandation de la Banque de France, selon un calcul mathématique prenant en compte le niveau de l'inflation et les taux d'intérêt. Or, ces derniers sont extrêmement bas à l'heure actuelle. 

Comment justifier un taux aussi bas ? L'an dernier, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, invoquait la nécessaire construction de logements sociaux, objectif pour le moins retardé en raison de la crise sanitaire du coronavirus. De facto, le rendement réel du livret A est désormais négatif, puisque l'inflation est supérieure à 0,5%.

Faut-il toutefois s'attendre à perdre beaucoup d'argent sur un Livret A ? Les effets sont limités, en théorie. Avec un encours de 10 000 euros, un épargnant devrait perdre 25 euros sur un an, estimait le Cercle de l'épargne l'an dernier. Alors que faire de son Livret A ? Il est bien souvent conseillé de conserver son Livret A, et ce, comme une sorte d'antichambre de son compte courant, sur lequel vous pouvez placer deux à trois mois de salaire. Cette épargne constituera votre épargne de précaution.

Vous avez un petit pécule supplémentaire et vous cherchez à étudier les produits d'épargne et placements qui permettraient de faire fructifier votre argent ? Consultez notre dossier pour connaître les alternatives au Livret A ! 

Comment les intérêts du Livret A sont-ils calculés ?  

Le calcul des intérêts du livret A se produit les 1er et 16 de chaque mois, donc tous les quinze jours. En clair, si vous déposez de l'argent sur votre livret A entre le 1er et le 15 du mois, le calcul sera effectif dès le 16. Si vous effectuez un dépôt entre le 17 et la fin du mois, il faudra attendre le mois suivant pour que la date de la valeur soit prise en compte dans le calcul des intérêts. Vous avez réalisé un retrait ? Le calcul des intérêts s'opère sur la période en cours. 

Le total des intérêts s'ajoutent lui au capital à la fin de l'année. Lorsqu'on veut calculer ses intérêts, il convient donc de multiplier le solde de son livret par son taux et de le diviser par 24 (nombre de quinzaines dans l'année). Mais attention, ce calcul n'a qu'une valeur théorique. Pour calculer votre rendement, il vous faut prendre en compte tous les mouvements opérés sur le livret. 

Quelle en est la fiscalité du Livret A ?

C'est un des avantages de ce produit d'épargne réglementé. Les intérêts du livret A sont exonérés d'impôt sur le revenu. Ils ne sont pas non plus soumis aux prélèvements sociaux.