Déduction, réduction ou crédit d'impôt : quelles différences ?

Déduction, réduction ou crédit d'impôt : quelles différences ? Vous êtes à l'affût d'avantages fiscaux ? En matière d'impôts, on parle bien souvent de déduction fiscale, de réduction fiscale, de crédit d'impôt. Linternaute.com vous explique ce qui se cache derrière chacun de ces thèmes.

Au moment de remplir votre déclaration de revenus, il est légitime que vous cherchiez à alléger votre ardoise fiscale. Il existe différents mécanismes d'avantages fiscaux : la déduction la réduction et le crédit d'impôt. La frontière peut parfois sembler bien mince et subtile, et pourtant, il s'agit là de dispositifs bien différents. 

La déduction fiscale ou déduction d'impôt intervient avant le calcul de l'impôt. Elle correspond à un droit de diminuer le revenu global que vous allez déclarer auprès de l'administration fiscale, qui servira ensuite de base au calcul de l'impôt sur le revenu. Un exemple ? Linternaute.com vous répertorie quelques exemples : 

  • Les frais réels : utilisez le formulaire n°2042 C. 
  • Les pensions alimentaires versées à des enfants majeurs ou mineurs et à des ascendants : rendez-vous en page 4 du formulaire 2042, case 6. 
  • Les cotisations d'un produit d'épargne retraite (Perp, PER individuel) : rendez-vous en page 4 du formulaire 2042 là aussi. 

Veillez à bien conserver les justificatifs de ces frais et dépenses. Ils vous seront demandés en cas de contrôle. 

La réduction d'impôt fonctionne différemment. Il s'agit de retrancher une somme d'argent directement de l'impôt à payer et non pas du revenu à déclarer. Elle permet ainsi de diminuer l'impôt sur le revenu, voire de l'annuler. En revanche, il n'y a pas de compensation - ou de remboursement - si le montant de la réduction est supérieur à celui de l'impôt dû, ce qui est le cas du crédit d'impôt. Les réductions d'impôt doivent être renseignées en formulaire 2042-RICI. Voici quelques exemples : 

  • Réduction d'impôt pour dons aux associations 
  • Réduction d'impôt pour investissement dans une PME
  • Réduction d'impôt Pinel, loi Malraux et loi Denormandie

Le crédit d'impôt fonctionne selon le même principe que la réduction, mais permet, lui, de bénéficier d'un remboursement de la part du fisc. Emploi à domicile, garde d'enfants... Certains crédits d'impôt considérés comme récurrents donnent lieu au versement d'un acompte de 60% à la mi-janvier, depuis la mise en place du prélèvement à la source. Cette avance est évaluée en fonction des dépenses mentionnées dans la dernière déclaration de revenus. La déclaration de revenus suivante permet à l'été le versement de l'acompte restant. Attention : si les dépenses éligibles ont diminué, vous êtes susceptibles de devoir rembourser l'avance perçue en janvier. 

A noter : à compter de début 2022, le crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile va devenir contemporain, et sera versé tous les mois.