Faut-il déclarer les loyers avec ou sans les charges ?

Faut-il déclarer les loyers avec ou sans les charges ? Pour la déclaration 2044, doit-on déclarer les loyers hors provisions pour charges ou charges comprises ?

Les revenus fonciers à déclarer sont les loyers sans charges, encaissés au cours de l'année civile. Certaines charges de copropriété sont récupérables auprès de votre locataire. Il faut donc distinguer les charges de copropriété que vous pouvez déduire qui sont celles relatives aux dépenses de réparation et d'entretien, et celles récupérables auprès de votre locataire comme l'eau. Vous ne connaissez cette répartition que l'année suivante.

Donc cette année, vous devrez déduire les provisions pour charges de copropriété payées pendant l'année civile écoulée, ici 2018, en case 229 de votre formulaire 2044. Sont inclues les dépenses courantes de maintenance et de fonctionnement des parties communes de l'immeuble ainsi que les dépenses pour travaux. En case 230, vous devez indiquer les charges récupérables et non déductibles de l'année précédente, 2017 pour la déclaration d'impôts 2019. Le montant indiqué sur cette ligne 230 est ensuite déduit du montant des charges de l'année 2018. 

Attention, sachez qu'en raison de "l'année blanche" résultant de la mise en place du prélèvement à la source, certaines charges foncières (primes d'assurance, provision pour charges de copropriété, taxes foncières et taxes annexes, intérêts d'emprunt et frais d'administration et de gestion) ne pourront être déduites qu'au titre de l'année 2018 et non plus sur l'année suivante comme auparavant.