Ancien combattant et demi-part supplémentaire : comment ça marche ?

Ancien combattant et demi-part supplémentaire : comment ça marche ? En tant qu'ancien combattant, vous pouvez bénéficier d'une demi-part supplémentaire si vous êtes âgé de plus de 74 ans. Mais quelle est la marche à suivre au moment de la déclaration de revenus ? On vous explique tout.

Vous êtes ancien combattant et vous vous interrogez sur les avantages dont vous pouvez bénéficier quant à votre impôt sur le revenu ?Sachez que si vous êtes âgé de plus de 74 ans au 31 décembre de l'année d'imposition, bonne nouvelle : vous pouvez profiter d'une demi-part supplémentaire. Attention, vous devez être titulaire de la carte du combattant ou d'une pension d'invalidité ou de victime de guerre pour être éligible.

Cochez la case S ou W pour obtenir une demi-part supplémentaire

La démarche pour obtenir cette demi-part supplémentaire intervient au moment de la déclaration de revenus. Si vous remplissez le formulaire papier n°2042 ou la déclaration en ligne sur le site des impôts, il vous faudra cocher la case blanche W ou S, en fonction de votre situation maritale. Les veuves d'anciens combattants peuvent, elles aussi, profiter de cet avantage, à condition d'avoir plus de 74 ans et que le conjoint décédé bénéficiait de cette fameuse demi-part. Si vous êtes concerné, c'est la case W qu'il faut cocher. 

Pour rappel, vous ne pouvez pas cumuler plusieurs demi-parts. L'avantage fiscal lié à la demi-part supplémentaire est plafonné. A titre indicatif, il était limité à 1 551 euros pour l'année 2018. Sachez que si ce plafond est atteint, il est possible d'obtenir une réduction d'impôt dite complémentaire. Le montant maximal de la réduction d'impôt s'élevait à 1 547 euros pour l'année 2018.