Dans quelle case déclarer les frais de maison de retraite ?

Dans quelle case déclarer les frais de maison de retraite ? Au cours de l'année d'imposition, vous avez été amené à régler tout ou partie des frais de maison de retraite. Les frais liés à la dépendance peuvent donner lieu à une réduction d'impôt ou une déduction d'impôt. Explications.

Vous venez tout juste d'intégrer un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ? Sous conditions, il est possible de bénéficier d'une réduction d'impôt au titre des frais engagés au cours de l'année d'imposition. Dans le détail, vous devez être accueilli dans un Ehpad ou un établissement de soins de longue durée, et ce, quel que soit votre âge. A noter : l'établissement doit se situer en France ou dans un autre pays de l'Espace économique européen. 

L'avantage fiscal représente 25% des dépenses, dans la limite de 10 000 euros par personne hébergée et par an, soit une réduction d'impôt maximale de 2 500 euros par personne. Attention, pour calculer le montant de la réduction d'impôt, il faut déduire des sommes engagées les éventuelles aides et allocations liées à la dépendance que vous avez perçues au cours de l'année d'imposition. Autrement dit, si vous avez touché une aide comme l'allocation personnalisée pour l'autonomie (APA), vous devrez soustraire ce montant de vos dépenses annuelles de maison de retraite. 

Que vous utilisiez la déclaration de revenus au format papier ou que vous déclariez en ligne, il vous faudra indiquer le montant des dépenses adéquat - n'oubliez pas de soustraire les aides et allocations - en case 7CD à 7CE. A noter : si vous utilisez le formulaire papier, procurez-vous le formulaire complémentaire 2042-RICI, qui répertorie les réductions et crédits d'impôt pour remplir les dites cases. Pensez toujours à conserver les justificatifs et factures durant trois ans, en cas de contrôle de l'administration fiscale. 

Dans quelle case déclarer les frais d'Ehpad de mes parents ?

Que se passe-t-il si vous êtes dans la situation où vous devez régler les frais de maison de retraite de vos parents ? Les sommes versées à un ascendant dans le besoin sont considérées comme une pension alimentaire, dès lors qu'elles sont proportionnées à vos ressources et visent à couvrir les besoins essentiels de votre parent. Cette pension alimentaire peut prendre la forme de chèques, de virements, d'un hébergement, mais également de règlements de frais divers, comme les frais de maison de retraite.

Si vous êtes dans ce cas de figure, et réglez donc les frais de maison de retraite de votre père ou de votre mère, alors vous pouvez déduire le montant des sommes engagées, sans limite, à condition de pouvoir les justifier, relevés bancaires et factures de l'établissement à l'appui. Si vous utilisez le formulaire papier, reportez-vous à votre déclaration de revenus classique 2042 et dénichez le cadre n°6. Il vous faudra remplir la case 6GU

Attention : pareille démarche induit que votre ascendant soit dans l'obligation de déclarer cette pension alimentaire dans les revenus que vous lui versez en case 1AO à 7DO de sa déclaration.