Pouvons-nous déduire de nos impôts les frais de scolarité dans un lycée français ?

Pouvons-nous déduire de nos impôts les frais de scolarité dans un lycée français ? Les frais de scolarité d'un enfant lycéen ne peuvent pas être déduits des impôts, mais les parents bénéficient malgré tout de certains avantages.

Il n'est pas possible, à proprement parler, de déduire des impôts l'intégralité des frais de scolarité d'un lycéen, d'un collégien, ou d'un enfant d'un autre niveau. Mais tous les parents bénéficient d'une réduction d'impôt pour leur enfant scolarisé et à leur charge. Celle-ci correspond à un barème qui varie selon l'âge - et donc le niveau scolaire - du ou des enfants. Cette réduction est bien entendu cumulable selon le nombre d'enfants. Pour bénéficier de cette réduction d'impôts, il faut en plus répondre à un certain nombre de critères.

L'enfant doit naturellement suivre des études durant l'année scolaire en cours au 31 décembre de l'année d'imposition. Il ne peut pas être rémunéré – hors indemnités touchées au cours d'un stage obligatoire - ou lié par un contrat de travail. Le montant dépend de la classe dans laquelle il se trouve à ce moment-là. L'enfant peut être scolarisé dans le public, le privé ou par correspondance (dans le cadre d'une formation initiale). Si l'enfant est majeur, il doit être rattaché à votre foyer fiscal (jusqu'à ses 25 ans). Enfin, votre domicile fiscal doit se trouver en France. Cela signifie que vous ne pouvez pas en bénéficier à l'étranger. 

Pour profiter de cette réduction d'impôts, vous devez indiquer dans votre déclaration de revenus le nombre d'enfants à votre charge, leurs nom et prénoms, l'établissement et la classe fréquentés. Sachez que l'administration fiscale pourrait vous demander un certificat de scolarité en cas de contrôle. Il est donc important, le cas échéant, de le conserver. Si votre enfant est en garde alternée, vous profiterez de la moitié de la réduction accordée. Le second parent touchera l'autre moitié.