Puis-je déduire les sommes que j'ai versées pour rembourser le prêt étudiant de mon fils ?

Puis-je déduire les sommes que j'ai versées pour rembourser le prêt étudiant de mon fils ? Le remboursement d'un prêt étudiant ne permet pas de bénéficier d'un crédit d'impôt, mais il peut y avoir déduction si les sommes versées par un parent sont assimilées à une pension alimentaire.

Le prêt étudiant ne donne plus lieu à un crédit d'impôt, ce qui était le cas il y a quelques années. Il peut s'avérer parfois difficile pour un étudiant ou un jeune actif de rembourser son prêt étudiant. Ainsi, les parents interviennent parfois pour effectuer ce remboursement. Dans ce cas de figure, il peut être intéressant de bénéficier d'une déduction sur sa déclaration de revenus. Cela est possible sous certaines conditions, si l'argent versé à votre enfant, détaché de votre foyer fiscal, est considéré comme le versement d'une pension alimentaire.

Pour être considéré comme une pension alimentaire, le montant de l'aide allouée à votre enfant dans le cadre du remboursement de son prêt étudiant doit répondre à deux critères :

  1. la somme doit correspondre aux besoins financiers du bénéficiaire (en clair, votre enfant doit être dans l'incapacité de répondre à ses besoins) ;
  2. elle n'est pas trop importante par rapport aux revenus de la personne qui aide son enfant.

Conservez vos justificatifs

Les sommes déductibles de vos revenus sont limitées à un certain montant, qui peut évoluer selon les années. Un forfait peut être déduit, si l'enfant vit à votre domicile et ne dispose pas de ressources personnelles. Cette déduction ne nécessite pas de justificatifs. Dans tous les autres cas, il est obligatoire et indispensable de garder des justificatifs pour prouver le versement effectif de la pension alimentaire (relevés bancaires mensuels), ainsi que l'état des revenus de votre enfant (absence de revenus suffisants). L'enfant doit déclarer le montant des sommes perçues sur sa déclaration de revenus, dans la rubrique Pensions, retraites et rentes (case "Pensions alimentaires perçues"), tandis que le parent peut déduire cette même somme sur sa déclaration.