Bonus malus écologique : le malus renforcé, le barème 2019

Bonus malus écologique : le malus renforcé, le barème 2019 BONUS ECOLOGIQUE ET MALUS ECOLOGIQUE - Le barème du malus écologique a encore été durci pour l'année 2019. Les conditions d'octroi du bonus écologique évoluent également.

[Mis à jour le 7 mars 2019 à 16h49] Vous souhaitez acquérir un véhicule et constatez avec stupeur les montants des bonus et malus écologiques appliqués ? Chaque année, les seuils peuvent évoluer. Comme prévu, le seuil d'application du malus écologique est passé à 117 grammes de CO2 par kilomètre début 2019. Tous les véhicules émettant plus de 177 grammes de CO2 par kilomètre sont donc concernés par ce malus à l'achat, un montant à ajouter au prix du véhicule.

Beaucoup de voitures devraient donc voir leur prix augmenter à cause du malus écologique, auquel viennent s'ajouter les nouvelles règles du WLTP depuis l'automne 2018. Pour tenir compte de la mise en place de nouvelles règles d'homologation, le gouvernement a tout de même fait un geste : le montant minimum du malus écologique est passé ainsi de 50 à 35 euros. Mais l'abaissement du seuil à partir duquel s'applique le malus devrait permettre de récolter "31 millions d'euros de recettes supplémentaires". Une somme qui viendra ensuite financer la prime à la conversion. A noter que les pick-up ne bénéficient plus d'une exonération fiscale à partir de cette année 2019 ! Ces véhicules utilitaires étaient jusqu'alors exemptés de malus. Découvrez dès maintenant notre dossier WLTP pour en savoir plus sur les nouvelles normes qui vont faire grimper le malus sur certains modèles !

Bonus écologique et malus écologique : qu'est ce que c'est ? 

Le bonus est une somme d'argent allouée aux acquéreurs de véhicules neufs qui émettent peu de CO2. Le montant du bonus est déduit du prix d'achat du véhicule si le concessionnaire accepte d'avancer le montant du bonus. Dans le cas contraire, l'acquéreur du véhicule doit demander le versement du bonus en adressant un formulaire de demande de versement du bonus à l'Agence des services et de paiement (ASP). À l'inverse, le malus vient majorer le prix d'achat des véhicules très polluants. Le malus est payé au moment de l'immatriculation du véhicule.

Véhicules concernés par le bonus écologique et malus

Le système du bonus-malus s'applique aux véhicules particuliers neufs achetés en France ou à l'étranger. Il concerne également les véhicules de société. Le malus concerne les véhicules dont la première immatriculation en France a été effectuée après le 1er août 2008. Avec les nouvelles règles 2018, de nombreux véhicules sont concernés par le malus écologique. Ce sera encore plus le cas en 2019. Le bonus écologique ne concerne plus que les voitures électriques ou à hydrogènes. Les voitures hybrides, qu'elles soient hybrides ou hybrides rechargeables, ne sont plus concernés par ce dispositif.

Bonus écologique 2019 : le nouveau barème

Pas de changement au 1er janvier 2019 ! Le bonus maximal accordé n'a pas évolué début 2019 par rapport à l'année 2018 : soit 6 000 euros maximum pour l'achat d'un véhicule électrique dans la limite de 27 % du coût d'acquisition du véhicule. Il est toutefois possible de cumuler bonus écologique et prime à la conversion pour les foyers les plus modestes. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette double aide, n'hésitez pas à consulter notre dossier spécial consacré à la prime à la conversion. En revanche, le bonus accordé à l'achat d'un véhicule hybride rechargeable neuf a été supprimé dès 2018. Il était de 1000 euros en 2017. Les deux et trois roues à moteurs électriques ainsi que les quadricycles électriques (d'une puissance d'au moins 3kW) ont vu leur bonus passer de 1000 à 900 euros. Pour les vélos électriques et les deux et trois roues et quadricycles électriques (d'une puissance inférieure à 3 kW), le bonus était de 200 euros et a été supprimé au 1er février 2018. Il n'a pas bougé au 1er janvier 2019.

Malus écologique 2019 : le nouveau barème

Encore plus dur ! Alors que le malus aux règles 2018 s'activait à partir de 120 grammes de CO2 émis par kilomètre parcouru, le gouvernement a décidé de la baisse de ce seuil de 3 grammes : il passera donc à 117 grammes de CO2. Mais le montant minimum du malus passe de 50 euros à 35 euros.

  • A 117g/km de CO2, il faudra donc ajouter au prix de la voiture 35 euros de malus écologique.
  • Celui-ci grimpera une fois de plus crescendo : 690 euros pour 140 grammes de CO2,
  • 1613 euros pour 150 grammes, 
  • 3853 euros pour 165 grammes,
  •  7340 euros pour 180 grammes, 
  • 8753 euros à partir de 185 grammes.
  • Le montant maximal, 10 500 euros, sera attribué pour les véhicules émettant 191 grammes de CO2 au kilomètre (ou plus).

Autour du même sujet

Achat neuf

Bonus malus écologique : le malus renforcé, le barème 2019
Bonus malus écologique : le malus renforcé, le barème 2019

Sommaire Bonus écologique et malus écologique : qu'est ce que c'est ? Véhicules concernés par le bonus écologique Bonus écologique 2019 : le nouveau barème Malus écologique 2019 : le nouveau barème [Mis à jour le 7 mars...