Auguste Comte : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE AUGUSTE COMTE - Philosophe français, Auguste Comte est né le 19 janvier 1798 à Montpellier (France. Il est mort le 5 septembre 1857 à Paris (France). Il est le père du positivisme.

Biographie courte de Auguste Comte - Auguste Comte est un philosophe français du XIXe siècle. Il est celui qui a développé le concept du positivisme dans le domaine des sciences sociales et humaines. À ce titre, il est considéré comme l'un des précurseurs de la sociologie.

Né en 1798 à Montpellier, Auguste Comte est féru de philosophie dès l'adolescence. Il intègre l'École polytechnique à l'âge de 16 ans. Quelques mois après l'avoir quittée, il devient le secrétaire du comte de Saint-Simon et collabore avec le philosophe pendant sept ans. Tous deux s'intéressent notamment au concept du positivisme. C'est Auguste Comte qui va populariser ce courant de pensée. En attendant, c'est lors de cette collaboration que le jeune philosophe publie ses premiers ouvrages. Mais c'est après la mort de Saint-Simon qu'il travaille plus en profondeur sur la philosophie positive.

Dans le ''Cours de philosophie positive'' (1830-1842), le discours d'Auguste Comte vise à accorder à la science politique et sociale la même place qu'à l'astronomie, la physique, la chimie ou les mathématiques, dites "sciences d'observation". Selon lui, les mêmes méthodes peuvent être appliquées à toutes les sciences. Tous les phénomènes du monde peuvent s'expliquer par l'analyse et la connaissance des faits vérifiés par l'expérience. Auguste Comte considère que la connaissance scientifique passe toujours par trois états : les croyances théologiques, l'explication métaphysique, et enfin le positivisme. Dans une seconde phase, le philosophe applique le positivisme à la religion et aux relations entre les hommes, notamment dans son ouvrage intitulé ''Système de politique positive'' (1851-1854). L'étude scientifique des sociétés humaines pose les bases de la sociologie.

Auguste Comte : dates clés

1 janvier 1620 : Les fondements de l’empirisme scientifique
Francis Bacon publie en 1620 son ouvrage philosophique Novum Organum. Cet ouvrage, qui prône l’observation exacte et l’expérimentation en science, pose les fondations de l’empirisme scientifique. Auguste Comte s’inspirera ainsi des travaux de Bacon pour développer sa philosophie positiviste.