Refaire un joint de carrelage abîmé ou encrassé

Refaire un joint de carrelage abîmé ou encrassé Avec le temps, les joints de votre carrelage se sont certainement détériorés. Il est indispensable pour assurer l'étanchéité de votre sol ou de vos murs carrelés d'entretenir et de nettoyer les joints régulièrement, et de les refaire s'ils sont trop endommagés.Voici les étapes pour les refaire facilement, comme un professionnel.

Le carrelage est un revêtement durable qui peut rester en bon état de nombreuses années, à condition d'en prendre soin. Il est essentiel de l'entretenir et le nettoyer de toutes saletés ou moisissures régulièrement. Malgré un entretien régulier, avec le temps, les joints peuvent être noircis par la moisissure, ou encore fragilisés ou creusés. Il ne faut pas les laisser dans un mauvais état, l'eau pourrait s'infiltrer entre les carreaux, et les joints n'assureraient plus leur rôle d'étanchéité. Vos carreaux pourraient ainsi se décoller, et votre mur s’abîmer. Une seule solution : refaire les joints de votre carrelage. Si cette opération n’est pas très compliquée, elle peut être fastidieuse et demander de la patience. Avant de les refaire à neuf, il faudra passer par l'étape du grattage pour enlever les vieux joints, étape qui prend un peu de temps.

Matériel nécessaire

  • grattoir ;
  • aspirateur (si possible un aspirateur de chantier) ;
  • mortier à joint ;
  • raclette en caoutchouc ;
  • éponge ;
  • chiffon.

Pas à pas pour refaire vos joints abîmes

Etape 1 : retirer les joints usés

  • Retirez l'ancien joint en le grattant sur toute l'épaisseur du carreau à l'aide un grattoir, tout en prenant soin de ne pas altérer les carreaux de carrelage.
  • Pensez ensuite à bien nettoyer l'interstice en retirant les résidus de l'ancien joint. Pour cela, passez un coup d'aspirateur pour faire disparaître le gros de la poussière, puis finissez le nettoyage avec un chiffon humide pour enlever les dernières traces de poussière. Laissez sécher avant de refaire les joints.

Etape 2 : préparer le mortier à joint

Vous pouvez acheter un mortier prêt à l'emploi, dans ce cas, vous n'avez aucun mélange à faire, vous pouvez passer directement à l'étape suivante. Sinon, une fois que la zone de travail est parfaitement nette et sèche, vous pouvez préparer le mortier à joint, en suivant la notice du fabricant. Dans un premier temps, délayez la poudre dans l'eau, en respectant les proportions indiquées sur l'emballage, puis mélangez doucement, sans fouetter, jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, souple, mais pas trop liquide. Un conseil, pensez à choisir un mortier à joint adapté à votre type de carrelage, mais aussi au matériau de votre dalle support. 

Etape 3 : pose des nouveaux joints

  • Faites ensuite couler la préparation entre les carreaux. Avec la raclette en caoutchouc, égalisez le niveau des joints en effectuant des mouvements larges. Laissez sécher, puis passez une éponge pour nettoyer le surplus de mortier. Attention à ne pas appuyer trop fort sur les joints !
  • Laissez encore sécher quelques heures avant de passer un chiffon sec pour terminer de nettoyer les carreaux.
  • Les joints sont terminés, il faudra encore patienter 2 jours avant de nettoyer totalement votre sol ou votre mur carrelé.