Le décapage mécanique (ou manuel) : comment faire ?

Le décapage mécanique (ou manuel) : comment faire ? Le décapage mécanique ou manuel convient surtout si vous travaillez une petite surface. En effet, cette technique demande du temps, de l'énergie et produit beaucoup de poussière.

Optez pour un décapage mécanique ou un décapage manuel si vous n'avez qu'une petite surface à décaper, en bois dur ou métallique. Cette solution n'est pas la plus pratique si vous devez travailler sur une grande surface ou un meuble avec des recoins difficiles d’accès. Sinon, préférez le décapage chimique ou le décapage thermique. Avant de commencer, prenez quelques précautions. N'oubliez pas de protéger vos sols et vos meubles avec des bâches car le décapage mécanique produit beaucoup de poussière. Un autre conseil, ouvrez grand vos fenêtres !

Matériel nécessaire pour un décapage mécanique

  • des bâches de protection ;
  • une ponceuse électrique ;
  • du papier de verre à gros grain ;
  • du papier de verre à grain moyen ;
  • du papier de verre à grain fin ;
  • un grattoir triangulaire ou un couteau de peintre ;
  • un tasseau de bois.

Les étapes pour un décapage mécanique ou manuel

  • Installez les bâches de protection au sol et sur vos meubles pour les protéger de la poussière.
  • Si la surface à décaper est très endommagée, ne commencez pas tout de suite à la ponceuse électrique mais avec un grattoir triangulaire, un couteau de peintre ou avec du papier de verre à gros grain, afin de détacher la peinture.
  • Munissez-vous ensuite de votre ponceuse électrique à bandes ou à disques. Si vous n'en avez pas, utilisez du papier de verre enroulé autour d'un tasseau de bois, mais la première option est plus rapide, et surtout beaucoup moins fatigante. 
  • Terminez le décapage avec du papier de verre à grain moyen, puis fin pour les finitions.