Synopsis - Pour son premier long métrage, Jean-Jacques Zilbermann, a choisi de raconter son enfance heureuse entre une mère communiste et un père qui ne l'est pas. Il a choisi l'année 1958, particulièrement riche, où deux événements majeurs vont marquer la cellule familiale: la nouvelle Constitution de la Ve République et la venue des Chœurs de l'Armée rouge à Paris.