Dictionnaire français

coup de tête

locution
Chargement de votre vidéo
"Coup de tête"
coup de tête , locution
synonyme de coup de tête Voir aussi : 1
  • Sur un coup de tête Sens : Une décision brusque et irréfléchie. Origine : La tête est généralement le symbole de la réflexion, alors que le mot "coup" connote plutôt une action vive, ponctuelle et donc rapide. Cette expression joue donc sur l'opposition de ces deux mots pour signifier qu'une personne prend une décision sans vraiment réfléchir aux conséquences de ses actes.Lire la suite
  • Faire quelque chose sur un coup de tête Sens : Une décision brusque et irréfléchie. Origine : La tête est généralement le symbole de la réflexion, alors que le mot "coup" connote plutôt une action vive, ponctuelle et donc rapide. Cette expression joue donc sur l'opposition de ces deux mots pour signifier qu'une personne prend une décision sans vraiment réfléchir aux conséquences de ses actes.Lire la suite
  • Décider quelque chose sur un coup de tête Sens : Une décision brusque et irréfléchie. Origine : La tête est généralement le symbole de la réflexion, alors que le mot "coup" connote plutôt une action vive, ponctuelle et donc rapide. Cette expression joue donc sur l'opposition de ces deux mots pour signifier qu'une personne prend une décision sans vraiment réfléchir aux conséquences de ses actes.Lire la suite
  • Mettre sa tête à couper Sens : Affirmer quelque chose de façon très sure. Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • En mettre sa tête à couper Sens : Affirmer quelque chose de façon très sure. Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • J'en mettrais ma tête à couper Sens : J'en suis certain(e). Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa tête à couper" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.Lire la suite
  • 17 juillet 1968 Nouveau coup d'Etat en Irak Le général Hassan al-Bakr, à la tête des militants baasistes, organise un coup d'État avec la participation de Saddam Hussein. Ce dernier aurait d'ailleurs assiégé le palais présidentiel en char d' ...
  • 9 juillet 2006 La France en finale contre l'Italie ... du capitaine français Zinedine Zidane, qui, en réaction aux insultes de Marco Materazzi, a donné un coup de tête à son adversaire. Expulsé du match sans que l'arbitre ait vu le geste, Zidane, qui ...
  • 8 février 1963 Coup d'État contre Karim Kassem Le général Karim Kassem, à la tête de la République d'Irak, est renversé par un groupe du parti Baas. Réfugié en Égypte, Saddam Hussein profite de la situation pour regagner l'Irak. Le général Abdel ...
  • 28 janvier 1915 Coup d'État du président portugais Arriaga En 1911, Manuel de Arriaga devient le premier président élu à la tête de la république portugaise. Figure emblématique du parti républicain portugais, il ne parvient pas à réunifier son parti, déchiré ...
  • 24 novembre 1948 Coup d'Etat militaire et destitution de Rómulo Gallegos ... Marcos Pérez Jiménez. Commence alors une dictature militaire dont Jiménez ne prend officiellement la tête qu'en 1952 après avoir annulé les élections qui donnaient l'opposition gagnante. Il renomme ...
  • 1er mars 487 Vengeance de Clovis à Soissons ... terre. Le guerrier se penche pour les ramasser et Clovis en profite pour lui asséner un coup de sa propre hache sur la tête. "Ainsi as-tu fait, à Soissons, avec le vase" lui dit-il. Le cadavre gisant ...
  • 21 juin 1982 Le Cheik et l'arbitre ... à voir son équipe perdre. Si celle-ci a tenu tête à la Tchécoslovaquie, il n'y a pas de raison qu ... la bonne volonté de l'arbitre qui refuse coup sur coup trois buts français. Mais le quatrième est ...
  • 13 novembre 1970 Hafez-Al-Assad prend le pouvoir en Syrie ... le général Hafez-Al-Assad, renverse par un Coup d'Etat le président Syrien Nouredine Atassi. Il ... Mars 1971 et restera pendant 30 ans à la tête du pays. Assad mènera une politique autoritaire qui ne ...
  • 8 janvier 1934 Mort de l'escroc Stavisky ... que la police était en train de pénétrer dans la maison, un coup de feu retentit : les policiers trouvent Stavisky gisant, la tête traversée par une balle, serrant un revolver Herstal dans ses doigts ...
  • 3 novembre 1935 Monarchie restaurée en Grèce ... 1923, la population demande son retour à la tête du pays par référendum. Désireux de rétablir l' ... du communisme, et se contraint à soutenir le coup d'État du général Ioánnis Metaxás débouchant sur l ...

Mots proches recherchés

locution
locution
nom masculin

Mots du jour

locution
nom féminin
nom masculin
adjectif, nom
nom féminin
locution
nom masculin