gonfler

verbe intransitif, verbe transitif
"Gonfler"
gonfler , verbe intransitif gonfler , verbe transitif exagérer Approfondir avec :
Conjuguer gonfler (verbe du 1er groupe) Indicatif
Présent
  • je gonfle
  • tu gonfles
  • il gonfle
  • nous gonflons
  • vous gonflez
  • ils gonflent
Passé composé
  • j'ai gonflé
  • tu as gonflé
  • il a gonflé
  • nous avons gonflé
  • vous avez gonflé
  • ils ont gonflé
Imparfait
  • je gonflais
  • tu gonflais
  • il gonflait
  • nous gonflions
  • vous gonfliez
  • ils gonflaient
Plus-que-parfait
  • j'avais gonflé
  • tu avais gonflé
  • il avait gonflé
  • nous avions gonflé
  • vous aviez gonflé
  • ils avaient gonflé
Passé simple
  • je gonflai
  • tu gonflas
  • il gonfla
  • nous gonflâmes
  • vous gonflâtes
  • ils gonflèrent
Passé antérieur
  • j'eus gonflé
  • tu eus gonflé
  • il eut gonflé
  • nous eûmes gonflé
  • vous eûtes gonflé
  • ils eurent gonflé
Futur simple
  • je gonflerai
  • tu gonfleras
  • il gonflera
  • nous gonflerons
  • vous gonflerez
  • ils gonfleront
Futur antérieur
  • j'aurai gonflé
  • tu auras gonflé
  • il aura gonflé
  • nous aurons gonflé
  • vous aurez gonflé
  • ils auront gonflé
Subjonctif
Présent
  • que je gonfle
  • que tu gonfles
  • qu'il gonfle
  • que nous gonflions
  • que vous gonfliez
  • qu'ils gonflent
Passé
  • que j'aie gonflé
  • que tu aies gonflé
  • qu'il ait gonflé
  • que nous ayons gonflé
  • que vous ayez gonflé
  • qu'ils aient gonflé
Imparfait
  • que je gonflasse
  • que tu gonflasses
  • qu'il gonflât
  • que nous gonflassions
  • que vous gonflassiez
  • qu'ils gonflassent
Plus-que-parfait
  • que j'eusse gonflé
  • que tu eusses gonflé
  • qu'il eût gonflé
  • que nous eussions gonflé
  • que vous eussiez gonflé
  • qu'ils eussent gonflé
Conditionnel
Présent
  • je gonflerais
  • tu gonflerais
  • il gonflerait
  • nous gonflerions
  • vous gonfleriez
  • ils gonfleraient
Passé
  • j'aurais gonflé
  • tu aurais gonflé
  • il aurait gonflé
  • nous aurions gonflé
  • vous auriez gonflé
  • ils auraient gonflé
Impératif
Présent
  • gonfle
  • gonflons
  • gonflez
Passé
  • aie gonflé
  • ayons gonflé
  • ayez gonflé
Participe
Présent
  • gonflant
Passé
  • gonflé
Infinitif
Présent
  • gonfler
Passé
  • avoir gonflé
Gérondif
Présent
  • en gonflant
Passé
  • en ayant gonflé
  • Gonfler quelqu'un Sens : Embêter, importuner, exaspérer quelqu'un. Origine : Le verbe "gonfler" illustre le fait que plus on est gonflé, agacé par quelqu'un, plus on est près à exploser de colère. L'expression est utilisée dans le sens où une personne est importunée, exaspérée par une autre.
  • Gonfler le nombre Sens : Surestimer, grossir la quantité.
  • Gonfler le chiffre d'affaires Sens : Grossir le montant de l'argent encaissé.
  • Gonfler l'importance Sens : Exagérer la portée
  • Gonfler les rangs de la rébellion Sens : Se joindre à la révolte.
  • Faire gonfler les statistiques Sens : Augmenter le recensement, les probabilités.
  • Ca me gonfle ! Sens : Cela m'énerve, ça m'agace. Origine : L'expression est utilisée pour manifester un sentiment d'agacement, d'énervement. Le verbe "gonfler" illustre le fait que plus on est importuné, gonflé par quelqu'un, plus on est près à exploser de colère. D'où le sentiment d'agacement, d'énervement. Variante : "Tu me gonfles !".
  • Être gonflé Sens : Être courageux. Origine : L'expression remonte au XIXe siècle, elle signifie "être plein de courage".
  • Être gonflé comme une outre Sens : Etre repu, ivre. Origine : Pour comprendre les origines de l'expression, il faut se pencher sur le terme employé, "loutre". Il s'agit d'une peau de bouc cousue pour être utilisée comme un sac. La peau, extensible, peut être largement remplie. Dans l'expression, la loutre est mise pour le ventre, l'estomac, et signifie donc manger ou boire jusqu'à plus faim ou soif.
  • "La musique: une pompe à gonfler l'âme." Milan Kundera
  • "Je vois tant d'illustres fainéants se déshonorer sur les lauriers de leurs ancêtres, que je fais un peu plus de cas du bourgeois ou du roturier ignoré qui ne se gonfle point du mérite d'autrui." Denis Diderot
  • "Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes, Toute lune est atroce et tout soleil amer L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes. Ô que ma quille éclate ! Ô que j'aille à la mer !" Arthur Rimbaud
  • "L'amour-propre est un ballon gonflé de vent dont il sort des tempêtes quand on y fait une piqûre." Voltaire
  • "Nos coeurs gonflés de bonheur veulent conserver cette joie, en jouir longtemps." Maurice Barrès
  • "Qu'est-ce qu'un adulte ? Un enfant gonflé d'âge." Simone de Beauvoir
  • "Ce chant semble gonflé de sèves roucoulantes comme les gorgées d'eau des carafes de terre." Francis Jammes
  • "La bulle verte se gonfle, se distend, puis elle explose avec un bruit sec." Jean-Marie Gustave Le Clézio
  • "Le bourgeon cotonneux du pommier se gonfle et se crève." Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre
  • "Une hypertrophie de joie lui gonflait le coeur, jusqu'à l'éclatement de sa poitrine." Léon Léon Bloy