maritime

adjectif
maritime , adjectif
maritime , mot de 8 lettres en cliquant ici Contribuez et ajoutez votre définition des mots-croisés :

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Accent circonflexe et familles désaccordées"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Police maritime Sens : Force de l'ordre qui s'occupe de surveiller ce qui se passe sur les mers.
  • Port maritime Sens : Port ouvert sur la mer, qui consiste à accueillir des bateaux.
  • Assurance maritime Sens : Contrat d'assurance protégeant la personne assurée des sinistres maritimes. Origine : Cette expression remonte au XVIIe siècle. Les assurances maritimes sont initiées par Colbert dans la seconde moitié de ce siècle. Colbert crée en 1668 la Chambre générale des assurances dédiée au transport maritime.
  • Avion de patrouille maritime Sens : Avions militaires destinés à la surveillance des mers. Origine : L'utilisation de ces avions se répand durant la Seconde Guerre mondiale. Ils sont alors employés pour lutter contre les sous-marins. Aujourd'hui, on les utilise surtout pour des missions de surveillance.
  • Domaine public maritime Sens : Ensemble de propriétés maritimes de l'État. Origine : L'expression "domaine public maritime" date de la "Grande ordonnance de la marine" rédigée par Colbert en 1681. Il s'agit d'une extension du concept de "domaine public" datant de 1566 : dans ce document, Colbert définissait pour la première fois quelle superficie du rivage et des terrains couverts par la mer était considérée comme des propriétés de l'État (le latin "dominium" signifie "propriété"). Les constructions durables y sont normalement interdites. À noter que de nos jours, certaines zones du domaine public maritime sont protégées en tant que réserves naturelles, mais que l'aquaculture ou la pêche peuvent être autorisées ailleurs.
  • Droit maritime Sens : Droit relatif aux activités en mer. Origine : Locution qui trouve son origine dans le développement du commerce par la mer à partir du XIIe siècle, et qui recouvre l'ensemble des règles juridiques concernant la navigation maritime et les litiges à bord des bateaux. Le premier code imprimé date de 1450.
  • Inscription maritime Sens : Enregistrement et recensement des marins effectuant leur service national. Origine : Ancienne démarche à faire pour les marins auprès de l'État français, l'inscription maritime est née en 1795 après que son ancêtre, le "Système des classes" créé par Louis XIV, n'a été réformé pendant la Révolution.
  • Inscrit maritime Sens : Ancien nom des Français ayant servi dans la Marine. Origine : On appelle "inscrit maritime" un Français qui s'était inscrit sur les registres de l'État pour servir dans la Marine nationale. Cette démarche a été nommée "Inscription Maritime" à la Révolution, en remplacement du "Système des classes" de Louis XIV.
  • Administrateur des Affaires maritimes Sens : Officier de marine chargé d'administrer les services de la Marine marchande et des Affaires maritimes. Origine : Lié au ministère de la Défense, le statut d'administrateur des affaires maritimes a été créé en 1902 et s'est affirmé dès 1929. ils sont les héritiers des Commissaires aux classes créés par Colbert au XVIIe siècle, qui étaient chargés de recruter des équipages pour la marine royale.
  • "La quenelle est la poisson le plus mal connu de la faune maritime." Pierre Dac et Francis Blanche
  • "Qui vole un chef-lieu de canton de la Seine-Maritime, vole Elbeuf." Jean Yanne