Incontournables

Avec son territoire de plus de 330 000 km2 et ses 3 000 lacs, la Finlande regorge de sites naturels et de lieux incontournables. Voici notre sélection d'endroits à visiter dans notre guide de voyage de la Finlande.

Laponie

Grands espaces

Ce grand territoire, qui traverse à la fois la Norvège, la Suède, la Russie et bien sûr la Finlande, fascinera les amateurs de nature. Célèbre pour ses grandes étendues sauvages, ses stations de ski et son peuple indigène, les Samis, la Laponie est un endroit parfait pour découvrir les aurores boréales, mais aussi faire faire du chien de traîneaux, découvrir la faune et la flore locale et réaliser de magnifiques randonnées.
Crédit : delcreations / 123RF

Rovaniemi

Village du Père Noël

C'est la maison officielle du père Noël ! Si vous visitez la Laponie en famille, difficile de ne pas y faire un saut. En plus d'être la capitale de la province, la ville propose de nombreuses activités aux touristes : safaris en motoneige, circuits avec des huskies ou des rennes, observation d'aurores boréales, trekking et golf l'été. Et bien sûr, le village du père Noël, composé de boutiques, d'un bureau de poste, de plusieurs musées et d'une rencontre avec le père Noël et ses elfes pendant la période des fêtes.
Crédit : Roman Babakin / 123RF

Aland

Archipel

Åland fait partie de la Finlande, mais le territoire dispose également d'un statut de province autonome. Il s'agit d'un archipel, de plus de 6 000 petites îles, situées entre la Finlande et la Suède, naturellement tourné vers la mer. Les curieux pourront y découvrir le château de Kastelholm, un grand musée maritime, les ruines de Bomarsund, le phare d'Utö… Le parc national de l'archipel est préservé et protégé, parfait pour les navigateurs et les campeurs !
Crédit : auton / 123RF

Région des grands lacs

Grand espaces

Nommée " Järvi-Suomi ", la région des grands lacs réunit les eaux parmi les plus pures au monde. Couverte de forêts et de lacs, dont le lac Saimaa, le plus grand du pays, la région des grands lacs se trouve dans la partie la plus orientale de la Finlande. Navigation, pêche, randonnées, voire baignade pour les plus audacieux l'été, et glisse l'hiver attendront les amateurs de nature et de beauté.
Crédit : Anton Havelaar / 123RF

Lac Inari

Excursions

Gelé six mois de l'année, le lac Inari, situé tout au nord de la Finlande, peut être visité à l'occasion d'excursions, organisées par l'office du tourisme local (uniquement de juin à octobre). Vous pourrez ainsi découvrir l'île d'Ukonkivi, au milieu du lac. L'hiver, il est possible de marcher sur le lac Inari, voire de skier dessus (mais ne vous aventurez pas sans guide), et même se baigner l'été (même si la température de l'eau dépasse rarement la quinzaine de degrés). Les infrastructures touristiques demeurent rares, c'est un lieu de nature, qui séduira les amoureux de faune et de flore.
Crédit : auton / 123RF

Parc national de Lemmenjoki

Randonnée

Comme le lac Inari, ce parc naturel est situé en Laponie du Nord. Le parc national de Lemmenjoki est le plus vaste parc national de Finlande. Idéal pour des randonnées l'été, le parc est peuplé de Samis, les indigènes lapons. Un musée leur est d'ailleurs dédié sur le site. Vous pourrez découvrir la forêt, prendre un bateau sur la rivière Lemmenjoki, pour voir les chutes Ravadasköngäs et réaliser une randonnée (plusieurs chemins sont balisés). Certains chemins sont en revanche ardus, mieux vaut être un marcheur confirmé.
Crédit : Kosma Gutowski / 123RF

Phare de Bengtskär

65€ la visite en bateau

Situé au large de la Finlande, au sud du pays, le phare de Bengskär date de 1905 et se visite. Il est possible de le découvrir via des croisières d'une journée, organisées au départ de Kasnäs. L'automne et au printemps, elles ont lieu les samedis et dimanches, à 11h, pour un tour de 6h (65€ pour un adulte, 40 pour un enfant, déjeuner inclus). L'été, le départ est prévu à 10h30 et est généralement un peu plus long. En plus du phare, il est possible de visiter le musée et un village dédié aux vikings. Site officiel du phare de Bengtskär
Crédit : bengtskar_lighthouse / Instagram

Parc national d'Oulanka

Trek et randonnée

A la frontière avec la Russie, le parc national d'Oulanka est un très beau lieu sauvage à découvrir en Finlande. Ses 290 km2 de nature et de rivières sauvages séduiront les amoureux de randonnées et de balades. Un grand trek, le "circuit de l'ours", long de 80 km, traversant le parc du nord au sud, est idéal pour se rendre compte de son étendue. Comptez quatre à six jours, pour rejoindre la station de ski de Rukatunturi depuis le point d'information de Karhunkierros. À noter que des refuges, en libre accès ou payants, peuvent être utilisés en route. Il est aussi possible de réaliser des randonnées d'une journée, ou de quelques heures.
Crédit : auton / 123RF

Phare de Söderskär

65€ la visite

Construit sur une île, le phare de Söderskär est facilement accessible depuis Helsinki et Sipoo via des croisières organisées de mai à fin juillet. À noter que durant cette période, il est interdit de débarquer sur l'île via un bateau privé. Il est possible de passer une journée, ou même une nuit, dans ce bâtiment âgé de près de 150 ans. Un sauna, d'époque, y est même installé ! Le plus simple est de prendre le bateau depuis la place du marché d'Helsinki. Comptez alors 65€ par adulte, 33€ par enfant (moins de 12 ans).
Crédit : pasiporhola / 123RF

Suomenlinna

Forteresse

Voilà un lieu qui mérite que l'on y passe une belle journée, en plus de la découverte de Helsinki. Cette forteresse maritime, répartie sur six îles reliées entre elles, est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Suomenlinna demeure l'un des lieux les plus visités de Finlande. Depuis Helsinki, vous pouvez prendre un ferry (toute l'année) ou un bateau-bus, de mai à septembre. Comptez 5,50€ le ticket, pour 20 minutes de bateau. Sur placez, visitez le musée de la forteresse pour 8€. Site officiel de Suomenlinna
Crédit : bpfoto / 123RF

Visite

En hiver ou en été, en camping car ou en train, la Finlande se visite en toutes saisons. Retrouvez nos conseils et idées d'itinéraires pour visiter la Finlande en famille, en couple ou entre amis.

Visiter la Finlande en hiver

Ski et aurores boréales

Au-delà du froid, la Finlande promet de magnifiques paysages enneigés en hiver, de novembre à mars. Bien entendu, les amoureux de ski n'auront que l'embarras du choix, puisque le pays compte 75 stations de ski (alors qu'il n'a pas vraiment de montagnes). Ce sera aussi l'occasion de découvrir les aurores boréales, visibles dans la plupart du pays, mais aussi le fameux Kaamos, partie nord de la Finlande, où le soleil ne se lève plus pendant un bon mois.
Crédit : jakobradlgruber / 123RF

Visiter la Finlande en camping car

Tour du pays

Sachant que les hôtels coûtent souvent assez cher en Finlande, le camping-car peut être une bonne solution pour être autonome et circuler sans trop vider son porte-monnaie. Notez que la conduite est limitée à 80km/h sur les routes nationales et 120km/h sur les autoroutes. La majorité des campings finlandais sont ouverts entre mai et septembre, mais de nombreuses aires de stationnement existent dans tout le pays. S'il n'y en a pas, vous pouvez vous arrêter sans aucun problème en pleine nature, c'est tout à fait autorisé (à condition de laisser l'endroit tel que vous l'avez trouvé).
Crédit : Ekaterina Kondratova / 123RF

Visiter la Finlande en train

A partir de 120€ le pass Interrail

Il est tout à fait possible de visiter la Finlande en train,  le réseau ferroviaire étant assez moderne et bien entretenu. Pour les longs trajets, vous pouvez opter pour les trains de nuit, par exemple si vous traversez le pays jusqu'à la Laponie. Dans les petites villes, ne soyez pas surpris, il arrive qu'il n'y ait pas de guichet dans les gares, il faut aller dans ce cas aux kiosques à journaux, ou acheter son ticket aux machines de la gare. À noter qu'il existe un pass Interrail pour la Finlande, à partir de 120€ pour 3 jours.
Crédit : Viktor Karasev / 123RF

Visiter la Finlande en automne

Balades en forêt

Visiter la Finlande en automne peut être une bonne période pour découvrir le pays, notamment pour voir toutes les couleurs des forêts finlandaises. Les locaux l'appellent "ruska". Le mois de septembre est par exemple idéal pour les randonnées ou des balades en vélo, vous pourrez profiter de belles journées. Les amoureux de champignons seront aussi servis ! D'autant qu'en Finlande, il n'y a aucune restriction dans la nature, chaque promeneur peut ramasser ce qu'il souhaite sur son chemin.
Crédit : auton / 123RF

Visiter la Finlande en une semaine

Le sud du pays

Lors d'un séjour d'une semaine en Finlande, vous pouvez au choix partir à la découverte du sud ou du nord du pays. Partons sur le sud !
JOURS 1 et 2. Prenez le temps de découvrir Helsinki, ses églises, ses musées et ses soirées animées. Vous pouvez notamment visiter le fort de Suomenlinna, ou profiter d'une balade au parc national Nuuksio, situé à une heure en transports.
JOUR 3. Faites un arrêt à Porvoo (accessible depuis Helsinki par la route, en voiture ou en bus, ou, plus original, en bateau), pour découvrir sa vieille ville et ses fameuses petites maisons rouges !
JOUR 4. Direction Turku ! Promenez-vous au bord du fleuve Aura, visitez le château et la cathédrale et profitez de l'ambiance de cette jolie et ancienne ville. Vous pouvez aussi passer par Naantali, toute proche, notamment l'été.
JOURS 5 et 6. Prenez le temps de découvrir Tampere et les lacs qui l'entourent, notamment en montant sur la tour d'observation de Pyynikki. La région de Tampere peut être l'occasion d'une belle randonnée ou d'une balade en bateau.
JOUR 7. Faites un arrêt à Hämeenlinna, pour son château-fort et son parc de Torronsuo, dédié aux oiseaux. De retour près de Helsinki, vous pouvez passer par Vantaa, pour son centre scientifique Heureka très intéressant, ou une promenade dans le parc national de Sipoonkorpi.
Crédit : Subodh Agnihotri / 123RF

Visiter la Finlande en 10 jours

Villes et randonnées

JOUR 1. Une première journée à Helsinki pour découvrir la capitale s'impose ! Prenez ensuite un train de nuit, pour rejoindre le nord du pays, jusqu'à Rovaniemi.
JOURS 2 et 3. Profitez de ces deux premières journées en Laponie pour vous reposer, aller dans un sauna, et bien sûr visiter le village du résident le plus célèbre de la ville : le Père Noël ! Vous pouvez aller au village gratuitement, en revanche, le "Santa Claus Parc" est un parc d'attractions payant (une trentaine d'euros par personne). Au village, vous pourrez rencontrer le Père Noël gratuitement. La photo, en revanche, elle, est payante…
JOURS 4 et 5. La Laponie est le lieu idéal pour des balades en traîneaux, avec des des huskies ou des rennes, mais surtout pour tenter d'apercevoir des aurores boréales… Les skieurs seront également ravis !
JOUR 6. Commencez à redescendre, en vous arrêtant par exemple à Oulu, en bord de mer. La ville et ses environs promettent de belles balades. Attention, beaucoup de choses sont fermées l'hiver.
JOUR 7. Longez la mer, en vous arrêtant lorsque le coeur vous en dit, jusqu'à Vaasa, jolie ville qui mérite le détour.
JOURS 8 et 9. Prenez le temps de vous reposer de toute cette route à Tampere, et de profiter des très beaux lacs qui entourent la ville.
JOUR 10. Pour cette dernière journée, arrêtez-vous à Porvoo, non loin de Helsinki. Il serait dommage de repartir sans avoir vu ses fameuses petites maisons rouges !
Crédit : Roman Babakin / 123RF

Trouver un vol avec Liligo

Villes

La Finlande ne comptant que 5,5 millions d'habitants sur l'ensemble de son territoire, Helsinki et les autres villes du pays sont à à taille humaine et agréables à visiter.

Helsinki

Capitale

Helsinki méritera un arrêt, d'autant que ce sera souvent votre point d'entrée dans le pays. Elle rassemble plusieurs musées intéressants (design, art moderne, histoire de la Finlande), de très belles églises (cathédrale d'Helsinki, cathédrale Ouspenski, Temppeliaukio…) et de nombreux saunas, bars et lieux culturels. Pensez aussi à vous promener sur la plage de Hietaniemi, très fréquentée en été, et jusqu'au parc Sibelius, connu pour son fameux monument. Le musée en plein air Seurasaari ravira également toute la famille
Crédit : scanrail / 123RF

Tampere

Ville culturelle

Située dans le sud de la Finlande, la ville de Tampere plaira aux familles. Les plus jeunes adoreront le musée des Moumines, une famille de trolls inspirés d'hippopotames et héros de livres et de dessins animés, mais aussi le parc d'attractions de Särkänniemi. Le musée d'histoire naturelle mérite également le détour, tout comme la cathédrale de Tampere, belle mais particulière avec ses fresques représentant souvent la mort. Durant l'été, le festival de musique Tammerfest attire les foules. La tour d'observation de Pyynikki offre également un joli point de vue sur la ville et les lacs qui l'entourent.
Crédit : Ekaterina Pokrovsky / 123RF

Turku

Ville historique

Située sur la côte sud-ouest de la Finlande et traversée par le fleuve Aura, Turku est connue pour son château, construit au XIIIe siècle, mais aussi pour sa belle et ancienne cathédrale, qui a elle aussi plus de 700 ans. Vous pourrez aussi y visiter le musée d'artisanat et d'histoire de la ville. Une promenade au bord du fleuve sera également très agréable.
Crédit : rndms / 123RF

Porvoo

Ville typique

Porvoo est l'une des plus anciennes villes de Finlande. Depuis Helsinki, vous pourrez facilement rejoindre Porvoo en bateau à vapeur. La commune est connue pour ses maisonnettes rouges sur les berges de la rivière. Les amateurs d'art apprécieront la Maison Holm, avec un grand jardin fleuri et des expositions régulières. La vieille ville est restée très typique, tout comme sa cathédrale, une petite promenade s'impose donc. Comptez une ou deux journées maximum sur place.
Crédit : Ekaterina Pokrovsky / 123RF

Rauma

Ville pittoresque

À l'ouest de la Finlande, au-dessus de Turku, se trouve la petite ville de Rauma. Avec ses anciennes maisons de bois, ses ruelles tortueuses, elle demeure pittoresque et donc assez touristique. Les promeneurs apprécieront la grande place du marché et l'église de la Sainte-Croix, qui date du XVe siècle. L'été, le festival de la Dentelle, avec sa compétition de la dentellière la plus rapide, attire les amateurs de la région.
Crédit : Igor Groshev / 123RF

Savonlinna

Ville paisible

En plein cœur de la région des lacs dans l'Est de la Finlande, la ville de Savonlinna dispose d'un beau château-fort médiéval, le château d'Olavinlinna. Il rassemble deux musées : un dédié aux lieux, le second à des collections orthodoxes. Les amateurs de nature seront à nouveau servis (comme toujours en Finlande), avec le parc national de Kolovesi, ses eaux limpides et ses falaises rocheuses, appréciés par les randonneurs et kayakistes l'été. Vous pourrez aussi découvrir le lac Saimaa, le plus grand du pays ! Enfin, Savonlinna est réputé pour ses eaux thermales, ce peut être l'occasion d'une cure.
Crédit : Viktor Karasev / 123RF

Naantali

Station balnéaire

Petite station balnéaire du sud-ouest de la Finlande, Naantali est très appréciée des Finlandais l'été, avec sa vieille ville, son ancien couvent, son église du XVe siècle et ses bâtiments du XVIIIe. Au large de Naantali, se trouve la petite île de Kailo, où un parc d'attractions autour des Moumines a vu le jour. Les enfants du pays, grands amateurs de ces personnages, s'y rendent toujours avec plaisir.
Crédit : Elena Noeva / 123RF

Mariehamn

Ville culturelle

Mariehamn n'est autre que la capitale du territoire autonome d'Åland, en pleine mer baltique. Même si la ville appartient légalement à la Finlande, la majorité de la population parle ici le suédois. Assez touristique, elle attire les amoureux de bateaux, avec un musée maritime réputé et interactif. Deux autres musées se trouvent dans la ville, dédiés aux Beaux-Arts et à l'histoire. Pour les enfants, le centre aquatique Mariebad sera idéal après ces moments culturels, pour se détendre.
Crédit : angiec333 / 123RF

Vaasa

Ville historique

Sur la côte du golfe de Botnie, à l'ouest de la Finlande, se trouve la ville de Vaasa. Prenez un moment pour vous promener dans l'ancienne vieille ville, ravagée par un incendie au milieu du XVIe siècle. Si la plupart des édifices ont été depuis reconstruits, quelques anciens bâtiments, comme la cour d'appel, réaménagé en église (nommé aujourd'hui Mustasaaren Kirkko), demeurent. Quelques musées se trouvent également dans la ville, comme le musée de la région d'Ostrobotnie. Non loin de Vaasa, vous pourrez voir l'immense pont de Replot, d'une longueur d'un kilomètre, reliant le continent à l'île de Replot.
Crédit : Jarno Holappa / 123RF

Oulu

Ville animée

Avec plus de 200 000 habitants, Oulu, pourtant très au nord, est l'une des plus grandes villes de Finlande. Elle est néanmoins très tournée vers la nature et les activités de plein air, que ce soit en été ou en hiver. Les skieurs seront ravis dans les périodes les plus froides, tandis que durant les périodes estivales, les promeneurs pourront profiter des parcs bien entretenus de l'agglomération, voire prendre un ferry jusqu'aux dunes de sables de Hailuoto. La ville d'Oulu attire également les amateurs d'air-guitar du monde entier, pour son Oulu August Festival, tous les mois d'août. Enfin, le centre scientifique Tietomaa promet de bons moments, pour découvrir des expériences en famille.
Crédit : IURII BURIAK / 123RF

Aurores boréales

La Finlande est un spot incontournable pour chasser et observer les aurores boréales. Pour en voir, allez plutôt en Laponie du nord, puisqu'elles y sont visibles une nuit sur deux, de septembre à mars, souvent entre 22h et 2h. La condition principale : un ciel dégagé. Il faut aussi s'éloigner au maximum de la pollution lumineuse, de préférence en pleine nature. Lac, forêt, plaine, à vous de voir ce que vous préférez en termes de décor. Prévoyez en tout cas des habits chauds ! Vous pouvez tenter seul, en vous abonnant par exemple aux newsletters de l'Institut national météorologique de Finlande, qui annonce chaque jour le probabilité d'apparition d'aurores. À Rovaniemi, le jardin arctique du musée Arktikum est un point de vue reconnu, par exemple.

aurore boreale finlande

Vous pouvez également faire appel à une agence pour une balade en moto-neige ou en traîneaux. L'avantage : ces "chasseurs" professionnels connaîtront de beaux endroits et pourront vous raconter beaucoup de choses sur ces aurores. Souvent, ils vous permettront aussi de vous réchauffer, dans une maisonnette, ou auprès d'un feu. Comptez 60 à 100€ par personne, selon la prestation.

Plages

Si vous l'ignoriez, sachez qu'il y a des plages en Finlande ! Les plus courageux verront s'ils souhaitent se baigner, les autres privilégieront les balades.

Yteri à Pori

Plage familiale

Située à Pori, sur la côte ouest de la Finlande, cette grande plage de sable fin est idéale pour camper, se promener ou faire du cerf-volant. Vous trouverez des restaurants et des bars sur la plage d'Yteri, mais ils ne sont pas ouverts toute l'année.
Crédit : Guillermo Avello / 123RF

Nallikari à Oulu

Plage tranquille

Très belle plage du nord de la Finlande, Nallikari peut être découverte en toutes saison. En hiver, la mer est parfois gelée, offrant de magnifiques paysages. Les locaux en profitent généralement pour s'y balader et faire du patin à glace. Un petit restaurant se trouve au nord de la plage de Nallikari.
Crédit : Roman Babakin / 123RF

Bellevue à Hanko

Plage paisible

Donnant sur la mer Baltique, tout au sud de la Finlande, la ville de Hanko dispose d'une plage de sable et de cailloux, offrant de belles balades entre pinèdes et mer. Les locaux l'apprécient beaucoup l'été.
Crédit : Viktor Karasev / 123RF

Ispoinen à Turku

Plage familiale

Ici, ce n'est pas dans la mer que les locaux se baignent, mais dans un lac. Située à Turku, la plage d'Ispoinen offre un beau paysage, entouré de verdure, avec une aire de jeux pour les enfants. Un centre avec sauna s'y trouve également. Avantage : elle est très accessible et vous pourrez facilement vous garer dans le parking attenant
Crédit : mklrnt / 123RF

Aurlahti à Lohja

Plage familiale

Située à Lohja dans le sud de la Finlande, la plage publique d'Aurlahti donne sur un joli lac. Elle est très appréciée des enfants et des jeunes des environs, qui viennent pour ses terrains de jeux. À noter que le petit café de la plage offre une superbe vue sur le lac.
Crédit : guitargh / 123RF

Monnaie

Bonne nouvelle, contrairement à la Norvège, au Danemark et à la Suède, la Finlande fait partie de la zone euro ! Comme la France, en 2002, le pays est donc passé à la monnaie européenne, abandonnant son mark finlandais. Vous pouvez ainsi tirer de l'argent aux distributeurs et payer en carte facilement et sans frais.

Climat

Quand partir en Finlande ? Le climat du pays est bien entendu très différent de Helsinki à la Laponie ! Si vous souhaitez visiter la Finlande en hiver, prévoyez des habits chauds et techniques, car il peut faire très froid. À Rovianemi, la température moyenne en janvier et en février est de -12 à -13°C, avec un soleil très rare et des pluies et neiges fréquentes. L'été, en Laponie, le mercure tournera autour de 12 à 15°C, avec de belles journées possibles. Dans des villes comme Tampere, il peut faire 20°C l'été, et en moyenne -8°C l'hiver. Helsinki et le sud de la Finlande auront des températures plus clémentes, mais les vents sont très frais (-5°C en moyenne en janvier). Les printemps et automnes sont frais, mais les mois de mai, juin et septembre peuvent être de bons moments pour découvrir le pays, avec un mi-saison souvent agréable.

Autour du même sujet