Vivre en Espagne : formalités, enfants, travail... Les infos pratiques

Vivre en Espagne : formalités, enfants, travail... Les infos pratiques Devenu le second pays le plus visité au monde, l'Espagne séduit les Français pour les vacances, mais aussi pour une installation à long terme. Formalités, travail, scolarité... Voici les informations utiles pour les futurs expatriés.

L'Espagne fait rêver, que ce soit pour les vacances ou pour une installation à long terme. L'avantage le plus évident à vivre dans ce pays est son climat méditerranéen : les températures sont relativement élevées et les précipitations peu nombreuses (notamment au centre et au sud du pays) . Le cadre de vie est également très agréable : les belles plages et les paysages naturels sont légions. Culturellement, l'Espagne est très riche et diversifiée, ce qui se ressent sur sa gastronomie. Les Espagnols sont plutôt accueillants avec les expatriés et le coût de la vie est plus bas qu'en France. Si vous souhaitez vous installer seul ou avec votre famille en Espagne, voici ce qu'il faut savoir. 

Les démarches pour vivre en Espagne

Pour entrer en Espagne lorsque l'on est européen, une carte d'identité suffit. Au bout de trois mois, l'expatrié dispose d'un nouveau trimestre s'il n'a pas trouvé d'emploi. En arrivant en Espagne, il est conseillé de s'inscrire sur le registre central des étrangers auprès de l'Office des étrangers (Oficine des Extranjues) ou de la police. La carte d'identité ainsi qu'une taxe seront demandées. Un numéro d'identification d'étranger sera alors donné. Il servira à effectuer de nombreuses démarches administratives. Si l'expatrié veut définitivement habiter en Espagne, il doit se faire recenser auprès de la mairie à l'aide d'un justificatif de domicile. Pour entrer sur le territoire espagnol lorsque l'on est Européen, une carte d'identité suffit. Retrouvez également toutes les infos pour passer sa retraite en Espagne.

Travailler en Espagne

Salaires, niveau de vie, vacances... Pas facile de s'y retrouver. Avec la crise, le marché de l'emploi s'est resserré en Espagne mais certains secteurs recrutent toujours des francophones. On peut citer les métiers du secrétariat bilingue, et ceux liés au commerce international. D'autres sont à déconseiller, car très réglementés, comme les professions d'enseignant, de biologiste ou encore de dessinateur industriel. Généralement, les emplois en Espagne ne sont pas très bien payés, et le SMIC est plus bas qu'en France en revanche mais le coût de la vie est plus faible : il est donc possible de s'en sortir. Dans le cadre d'une expatriation, veillez à bien négociez avec votre entreprise. Si la mutation est à l'initiative de l'entreprise, il est possible d'obtenir un salaire au-dessus de la moyenne nationale, des jours de congés alignés sur ceux de la France et même de faire financer votre déménagement. 

Scolariser ses enfants en Espagne

Des écoles, collèges, lycées homologués par le ministère de l'Éducation nationale existent en Espagne. Ils permettent de suivre un enseignement conforme aux programmes français, et d'avoir une scolarité sans rupture de la maternelle à la terminale. Ils préparent au diplôme du brevet des collèges et au bac. L'Agence pour l'enseignement français à l'étranger, l'AEFE, assure le suivi de ces écoles. Pour s'inscrire, il faut se rendre sur place. Chaque établissement gère ses modalités d'inscriptions. En général, des frais de scolarité sont demandés.Des écoles, collèges, lycées homologués par le ministère de l'Éducation nationale existent en Espagne. Ils permettent de suivre un enseignement conforme aux programmes français, et d'avoir une scolarité sans rupture de la maternelle à la terminale. Ils préparent au diplôme du brevet des collèges et au bac. 

Espagne

Vivre à l'étranger

Annonces Google