Cappadoce

Cappadoce MIS A JOUR LE 26 AOÛT 2016 - Située dans le centre de la Turquie, la Cappadoce est une région qui réserve de belles surprises aux voyageurs en quête d'exotisme et de paysages inédits. Ses terres sont tapissées de formations volcaniques surprenantes, legs des volcans Erciyes et Hasan Dag. Les cônes rocheux, appelés cheminées de fée, ont été sculptés par le vent et le ruissellement des eaux pendant des milliers d'années.

Un long travail qui a aboutit à un paysage lunaire que des touristes du monde entier viennent découvrir.

C'est aussi pour ses jolies églises rupestres que l'on vient visiter la Cappadoce. Construites au Xe siècle par des chrétiens et décorées de fresques colorées, elles nous livrent aujourd'hui un superbe témoignage de l'art byzantin. Pour les découvrir, le meilleur moyen est une balade dans les riches vallées de Cappadoce, dont la plus connue est la vallée de Gorëmme.

Autre surprise : les vallées de la région recèlent des villes souterraines. Les hommes ont creusé des habitations dans la roche tendre pour s'y réfugier et disparaître de la surface de la terre en cas d'attaques et d'invasions.

Les nombreux chemins sillonnant la Cappadoce feront le bonheur des amateurs de randonnées.

Histoire de la Cappadoce

Malgré son relief peu avenant, la Cappadoce abrite des civilisations depuis plus de 3 000 ans. Elle fut habitée dès la Préhistoire. Les Hattis, qui peuplaient la région au IVe millénaire avant notre ère, se soumirent à l'invasion des Hittites. Les Hittites assimilèrent leurs dieux et leurs traditions. A la chute de l'Empire Hittite vers 1200 avant J.C., la Cappadoce entra dans une période d'instabilité. Les Phrygiens régnèrent un temps sur la région.

Au VIe siècle avant J.C., la Cappadoce fut conquise par les Perses. On la nomma Katpatuka, le « pays des chevaux de race ». A partir du Ier siècle, elle devint une province romaine. C'est à ce moment-là qu'elle accueillit les chrétiens qui fuyaient les persécutions des Romains. La Cappadoce devint un important foyer du christianisme. A partir du IXe siècle, les moines et les ermites creusèrent des monastères et des églises dans les roches et les falaises. Ils reproduisirent la construction classique des églises (nef, narthex, transept, coupoles..). Sur les murs ont été peints des scènes bibliques. A l'abri dans les rochers, certaines échappèrent à la "guerre des images" (iconoclasme) et nous sont parvenues dans un assez bon état de conservation.

Au VIIIe siècle, les habitants imitèrent les moines. Pour échapper aux troubles qui agitaient la Cappadoce, ils creusèrent à l'intérieur des rochers des cachettes qui devinrent ensuite de véritables villes souterraines sur plusieurs niveaux. Ils pouvaient vivre ainsi plusieurs mois, en totale autarcie.

A partir du Xe siècle, la Cappadoce connaît une période de paix durant laquelle les monastères fleurissent. Le XIe siècle voit l'arrivée des Seldjoukides dans la région. Sous leur règne, la Cappadoce renoue avec la prospérité commerciale. Mosquées et caravansérails (sortes d'auberges-entrepôts) sont construits dans les villes d'Aksaray, Nidge et Kayseri.

La Cappadoce demeura une zone d'échanges pendant cinq siècles jusqu'à la découverte d'une nouvelle route maritime au XVIe siècle qui récupéra tous les flux de marchandises. La découverte de ses églises rupestres au XXe siècle l'a remise au goût du jour.

Trouver un vol

VOYAGE EN CAPPADOCE

Météo / Quand partir

Climat et Météo

Au coeur de l'Anatolie (nom donné la partie de la Turquie située sur le continent asiatique), la Cappadoce est réputée pour ses formations volcaniques aux formes inimitables, résultats de l'action de l'eau et du vent depuis des milliers d'années. Cette région est en effet soumise à un rude climat continental.

La Cappadoce, constituée de hauts plateaux de près de 1000 m d'altitude, est soumise à des hivers rigoureux. Pluies, gel et neige sont au programme. Les températures sont basses, en moyenne 123 jours où elles passent sous la barre du 0°C. Cependant, la neige qui recouvre les formations volcaniques offre un paysage féerique dont on se souvient longtemps...

Les températures remontent doucement au printemps, en moyenne entre 7 et 22°C en mai. C'est le moment idéal pour découvrir cette région.

Les étés sont ensoleillés, chauds et secs. Les températures moyennes varient entre 11 et 30°C mais les nuits restent fraîches. Les vallées de Cappadoce reçoivent en été très peu de précipitations, seulement quelques orages.

Transports

Pour vous rendre en Cappadoce, une première solution consiste à prendre une liaison intérieure avec Turkish Airlines depuis Istanbul, Izmir, Bodrum ou encore Antalya. Vous atterrirez à l'aéroport de Kayseri qui se trouve à 80 km d'Uçhisar et du coeur de la Cappadoce. Il y a deux vols par jour d'Istanbul à Kayseri.

Si vous partez de France pour la Cappadoce, vous ferez un changement à Istanbul. Mais nous vous conseillons plutôt de faire une première étape à Istanbul, Ankara ou Izmir, puis d'y venir par la route et voir se dessiner petit à petit les paysages spectaculaires de la Cappadoce.

Le car est une solution bon marché. La Cappadoce est à près de 300 km au sud-est de la capitale Ankara (3h30 de trajet), 700 km au sud-est d'Istanbul (8h) et environ 400 km au nord-est d'Antalya.

Selon votre envie (ou le circuit établi par votre agence de voyage), vous pourrez loger à Göremme, Urgüp, Uçhisar ou encore Avanos. Ensuite, pour rayonner sur les autres villages, ne manquez pas de prendre un dolmus. Ce taxi collectif suit un itinéraire prédéfini. Très bon marché, il ne démarre uniquement quand il est plein ! C'est une aventure très pittoresque. Sinon vous trouverez des bus qui font des rotations entre les différents sites toutes les demi-heures ou toutes les heures le week-end.

QUE VOIR EN CAPPADOCE

Monuments

En Cappadoce, monuments et environnement naturel ne font qu'un. En effet, les formations volcaniques aux formes extravagantes sont les vestiges millénaires de cette région qui a connu de nombreux épisodes volcaniques. C'est leur caractère hors du commun qui a fait la réputation de cette région.

De plus, elles renferment des églises souterraines et des habitations troglodytiques, oeuvres de la main de l'homme datant du Xème et XIème siècles. Dissimulées au creux des rochers, les églises ont conservé de remarquables fresques byzantines.

Visite de la région

Entrez en contact avec la Cappadoce en commençant par la sublime vallée de Göremme. Entouré de cheminées de fée et de cônes rocheux, vous aurez l'impression d'être sur une autre planète. Et si la Cappadoce est une des régions les plus visitées de Turquie, c'est grâce à son Musée en plein air. Le site regroupe des églises rupestres creusées par les premiers chrétiens à partir du Xème siècle. Leurs fresques colorées sont de magnifiques témoignages d'art byzantin.

Nous vous proposons comme deuxième étape la vallée d'Ihlara. Au fond d'un canyon verdoyant, vous découvrirez d'autres églises aux peintures plus ou moins bien conservées. Ces dernières, réalisées par des chrétiens immigrés de Palestine et de Syrie, ont un style plus oriental que celles de la vallée de Gorëmme. Entre deux églises, vous pourrez faire une halte rafraîchissante au pied d'un olivier ou au bord de la rivière.

Troisième belle vallée de la région, la vallée de Soganli. Cette vallée, recouverte de cônes rocheux, abrite elle aussi des églises rupestres : l'église Karabas (ou à la Tête Noire), l'église au Dôme et l'église Sainte Barbe... Leur particularité ? Certains cônes basaltiques ont été taillés de façon à imiter un dôme. Par ailleurs, vous serez surpris de voir dans cette forêt de cônes une multitude de petits trous peints en blanc. Les habitants de cette région les utilisent comme pigeonniers.

Enfin, ne manquez pas de visiter une ville souterraine du côté de Nevsehir. Pour se protéger des éléments et surtout des assauts d'autres peuples, les habitants ont creusé des habitations dans les roches, puis à partir du VIème siècle, des villes entièrement souterraines. Ainsi la population pouvait disparaître comme par magie ! Ces villages troglodytiques comprenaient parfois une dizaine d'étages et s'étendaient sur quelques kilomètres !

La Cappadoce pourra être une étape sur la route vers Nemrut Dagi, un site exceptionnel classé par l'UNESCO, situé à environ 430 km de là.

Annonces Google