Dubrovnik

Dubrovnik MIS A JOUR LE 26 AOÛT 2016 - Dubrovnik est une des capitales tendances de ces dernières années. Climat et proximité, patrimoine culturel et plages agréables en ont fait en quelques années une destination touristique reconnue. La ville se situe sur la côte adriatique en Croatie. Elle compte environ 45 800 habitants. Cette cité médiévale est connue à travers le monde pour ses richesses architecturales.

Ce véritable joyau, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, a été assiégé et bombardé par l'armée fédérale yougoslave en 1991. Fort heureusement, des capitaux étrangers ont permis une restauration méticuleuse de la cité. Aujourd'hui, les séquelles de cette dure épreuve sont quasi inexistantes.

Ceinte de murailles, cette ville est un chef-d'œuvre d'art et d'harmonie. Églises, monastères, cathédrale, palais de notables, demeures de pierre, fontaines, tours et forteresses composent un ensemble où se mêlent les genres architecturaux et lesinfluences des siècles passés, roman, gothique, Renaissance, baroque etc.

Dubrovnik est encorepréservée des effets du tourisme de masse mais pour combien de temps ? Si vous voyagez en Croatie, nous ne pouvons que vous conseiller de venir découvrir cette incroyable cité aux mille trésors.

Histoire de la ville

La fondation de Dubrovnik remonte au VIIe siècle. A l'époque, les habitants d'Epidaure (Cavtat aujourd'hui), chassés par les invasions lombardes, décidèrent de se réfugier sur un rocher, très difficile d'accès. Ils baptisèrent leur nouvelle cité du nom deRaguse. La ville fut placée sous l'autorité de Constantinople et ne cessa de se développer. Elle devint, peu à peu, un comptoir commercial prospère, suscitant les convoitises. C'est pourquoi les habitants construisirent une enceinte fortifiée.

Entretemps, une cité du nom de Dubrovnik fut fondée non loin de là. Raguse et Dubrovnik fusionnèrent au XIIe siècle. La puissance économique de Dubrovnik ne cessa de croître et elle commença à faire de l'ombre aux autres cités méditerranéennes.

En 1205, Dubrovnik tomba sous la domination de Venise qui lui imposa une tutelle de plus de 150 ans. En 1358, le traité de Zadar la libéra du joug vénitien mais la plaça sous l'autorité de l'empire hongrois. Cependant, elle bénéficia d'une relative indépendance en matière de commerce et d'échanges. Elle devint une république autonome. Le XVIe siècle fut marqué par le rayonnement de l'empire ottoman.

Dubrovnik en devint une province en 1526.

L'année 1667 endeuilla profondément la cité. En effet, elle subit un terrible séisme qui fit 5 000 victimes et détruisit presque entièrement la ville. Dubrovnik fut rapidement reconstruite mais ne retrouva jamais les fastes d'antan.

En 1806, elle fut conquise par les troupes napoléoniennes. Cet événement marqua le glas du statut de république autonome dont elle jouissait. A l'issue du congrès de Vienne (1815), Dubrovnik fut annexée par l'Empire austro-hongrois. A la fin de la Première guerre mondiale, on l'intégra au royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes.

En 1991, Dubrovnik souffrit particulièrement de la guerre civile. Elle fut le théâtre de nombreux bombardements qui la défigurèrent. Heureusement, des fonds étrangers permirent sa reconstruction et aujourd'hui, elle a retrouvé toute sa splendeur. Ses ressources principales proviennent d'ailleurs du tourisme. L'enjeu, pour le futur, est de confirmer son statut de centre culturel de la côte dalmate.

Trouver un vol

VOYAGE À DUBROVNIK

Météo / Quand partir

Il est souhaitable de partir entre le 01/05 et le 31/10.

Ensoleillement / Precipitations

Climat méditerranéen sur les côtes de l'Adriatique. Climat continental à l'intérieur du pays.

Étés chauds et secs sans être caniculaires. Entre 25 et 30 degrés. Mer 23 degrés en moyenne. Au printemps et au début de l'été, les amoureux de la voile apprécieront le mistral qui vient rafraîchir les côtes. Hivers rigoureux.

Températures moyennes

Eau : entre 15°C et 26°C.

Passeport / Visa / Formalités

Carte d'identité ou passeport.

Transports

En avion

D'avril à octobre, Croatia Airlines en partenariat avec la Lufthansa, propose plusieurs vols par semaine vers Dubrovnik, au départ de Paris-Roissy. A une autre époque de l'année, il vous faudra prendre un vol pour Zagreb puis, de là, prendre une correspondance pour Dubrovnik. Comptez, en tout, 3h15 de voyage.

Pour les petits budgets, la compagnie slovaque Sky Europe propose des billets dégriffés pour Dubrovnik. Les départs peuvent se faire de Paris (Orly), Nice ou Mulhouse.

En voiture et en bateau

Vous avez la possibilité de descendre en Italie et d'embarquer votre voiture sur l'un des ferries à destination de Dubrovnik. La compagnie nationale maritime croate, Jadrolinija, organise des traversées au départ de Bari. Il vous faudra 9hpour rejoindre la belle cité croate.

En bus

Si vous voulez vous rendre à Dubrovnik en bus, il vous faudra aller à Zagreb puis prendre une correspondance. Plusieurs compagnies effectuent des liaisons vers Zagreb, notamment Intercars et Eurolines.

En voiture

Passer par l'Italie du Nord, autoroute jusqu'à Trieste puis prendre la direction de la Slovénie. Direction Rijeka puis prendre la voir littorale jusqu'à Dubrovnik.

Transport sur place

La Vieille Ville est entièrement piétonne.

Bus de ville : tickets moins chers dans les kiosques à journaux (8 km) qu'auprès du chauffeur (10 kn).

La voiture vous permettra de visiter la région mais n'est pas nécessaire pour visiter la ville.

Généralités

L'aéroport se situe à 20 km au sud de la ville au dessus de la ville de Cilipi près de l'autoroute E65.

D'avril à octobre, Croatia Airlines propose plusieurs vols par semaine au départ de Paris-Roissy. 3h15 de voyage.

Monnaie

Monnaie

La Kuna : taux de change : 1euro = 7,40kn soit 1kn = 0,14 euro.

Les voyageurs ayant dépensé plus de 500 Kn dans un même magasin bénéficient d'un remboursement de la TVA, environ 22% du prix d'achat.

Pourboires

Le service n'est pas compris dans l'addition. Comptez un pourboire de 10% dans les hôtels, les restaurants et les taxis.

Points forts

  • La richesse architecturale
  • La vieille ville très charmante
  • L'Adriatique à portée de main

Points faibles

  • De plus en plus connue, et assaillie de touristes l'été

Bons plans

Visiter les murailles: Près de 2km de balades et de points de vue sur la ville.

Voir les monastères franciscain et dominicain (cloîtres et musées) et Stradun, la rue principale.

Aller sur l'île de Lochrum pour se baigner.

Visiter l'archipel des Elaphites.

Aller à Korcula, une magnifique petite ville fortifiée qui serait la patrie d'origine de Marco Polo.

Vie pratique

Equipements

Pour les régions des lacs et les massifs montagneux, prévoir des équipements adaptés.

Standards Locaux

Système métrique 220 V, 50 Hz

Prises classiques avec fiches rondes.

Evénements

Manifestation culturelle

Du 10 juillet au 25 août, le Festival Libertas propose concerts de musique classique, récitals, spectacles folkloriques et pièces de théâtre dans les monuments de la ville, les églises, le monastère

Festival Off : théâtre de rue, des expositions, concerts de jazz, lectures de poésie.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : 45 800 habitants

Région : Dalmatie

Préfixe téléphonique : 020

Code postal : 20000

Liens utiles

Site web de l'office du tourisme

Site Web de l'Office de Tourisme de la région Dubrovnik-Neretva.

Autres sites web

Site Web de l'Ambassade de Croatie en France.

Trouver un hotel

QUE VOIR À DUBROVNIK

Où aller ?

Patrimoine culturel

La vieille ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Places en marbre, rues pavées , hautes maisons, couvents, églises, palais, fontaines... Remparts intacts longs de plus de 2 km et jusqu'à 25 m de haut. Monastère franciscain. Vue imprenable le long du chemin de ronde.

La Placa, principale rue piétonne de la ville. Place de la Loggia où se trouvent palais, fontaines et monuments historiques.

Musées

La Galerie d'Art est un musée d'art moderne du XIXe siècle à nos jours. Des expositions temporaires sont consacrées à des artistes du monde entier en été.

Tarif : entrée libre.

Horaires d'ouverture : ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 18h à 22h.

Le Musée de la Photographie de guerre est le premier musée de photographie de guerre dans le monde. Il expose tous les grands conflits armés mondiaux depuis 1990. Visite atypique, un peu dérangeante... mais très enrichissante. Certaines œuvres sont même à vendre.

Tarif plein : 25 kunas (environ 3,5 euros).

Site Web du Musée de la Photographie de guerre.

Villes

Mlini est située dans la région côtière, à 6km au sud de Dubrovnik. Montagnes et mer. Petits criques de sable fin. Sports aquatiques et cuisine locale. Possibilité de loger dans un camping.

Moins d'affluence qu'à Dubrovnik et tout aussi charmante.

Nature/Paysages/Plages

Dubrovnik propose sans doute les plus belles plages de la côte croate. Au programme : eaux limpides, mer calme, température de l'eau plus qu'agréable, vue dégagée. Les îles de Lopud et Kolocep, au large de Dubrovnik sont à découvrir aussi !

Difficile de trouver des plages isolées et tranquilles. Pleines de charme, elles sont souvent envahies par les touristes en pleine saison...

A noter que les plages de sable sont rares en Croatie mais bien présente sur Lopud... donc si vous n'aimez pas les galets et rochers, c'est là qu'il faut aller !

Monuments

Dubrovnik est connue à travers le monde pour ses richesses architecturales de premier ordre. Rares sont les villes de moins de 50 000 habitants qui peuvent en dire autant ! Partout où votre regard se posera, un détail vous étonnera...

Dubrovnik connut son apogée à la Renaissance, elle était alors la rivale de Venise. Malheureusement, en 1667, un séisme détruisit l'immense majorité des splendeurs de l'époque. La ville fut reconstruite dansle style baroque. De nombreux monuments le représentent dignement.

De ses célèbres remparts à ses toits de tuiles colorées, Dubrovnik est un incontournable de la Croatie et au-delà, du bassin méditerranéen. Elle est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Visite de la ville

Toute visite de Dubrovnik débute parla Porte Pile, l'entrée principale de la ville. De là, deux solutions s'offrent à vous. La première consiste à faire le tour des remparts, vous découvrez alors un superbe panorama sur la cité et sur la Mer Adriatique. Plusieurs monuments jalonnent votre balade.

La seconde alternative est la visite de la ville en elle-même. Après avoir passé la porte fortifiée, vous arrivez surla Placa, une superbe promenade piétonnière. Prenez le temps d'y flâner et d'admirer les édifices qui vous entourent. Guettez, sur votre gauche, une petite rue perpendiculaire nommée rue Zudioska. Elle héberge l'une des plus vieilles synagoguesau monde (XIVe siècle).

Au terme de l'artère, vous arrivez sur la charmante Place de la Loggia. Elle est entourée de monuments, tous plus intéressants les uns que les autres. Citons, tout de même, l'Eglise Saint-Blaise, dédiée au saint patron de Dubrovnik. Ensuite, prenez la rue Svet Dominika, située à gauche de la place. Elle débouche sur le couvent des Dominicains et les richesses artistiques qu'il recèle. Revenez alors sur vos pas et traversez la place.

Sur votre gauche, vous pouvez admirer le Palais des Recteurs ainsi que la cathédrale du XIIe siècle. Ainsi, vous avez pu voir les principaux monuments de Dubrovnik. Il ne vous reste plus qu'à déambuler dans les ruelles sinueuses et à profiter nonchalamment du temps qui passe...

Musées

En général, on vient à Dubrovnik pour ses merveilles architecturales et non pas pour ses musées... Cependant, la ville en héberge quelques-uns très intéressants.

Si vous désirez découvrir les traditions croates, rendez-vous au Musée ethnographique, installé dans un grenier à blé du XVIe siècle !

Le Musée Maritime, quant à lui, nous présente tout ce qui fait que Dubrovnik est intimement liée à l'Adriatique.

Si vous voulez en savoir plus sur la ville, le Palais des Recteurs accueille un intéressant Musée d'Histoire de Dubrovnik.

Les amateurs d'art seront comblés par la Galerie d'Art et ses collections d'art moderne et par le Musée de la Photographie de guerre, unique au monde.

QUE FAIRE À DUBROVNIK

Shopping

Que rapporter ?

Des nappes, des vêtements en dentelle, des céramiques, des sachets de lavande, des peintures, des aquarelles, des cadres, des objets en pierre de Brac, des cravates en soie, des alcools de fruits...

Dubrovnik

Annonces Google