Prêt d'honneur : Caf, pour étudiant, entrepreneur, comment l'obtenir ?

Prêt d'honneur : Caf, pour étudiant, entrepreneur, comment l'obtenir ? Plusieurs organismes proposent des prêts sans intérêts afin de donner un coup de pouce aux entrepreneurs ou familles en difficulté par exemple. Voici l'essentiel à savoir sur les prêts d'honneur.

Faire des études, monter sa boîte… Certains projets ou situations nécessitent un coup de pouce financier, d'autant plus si vos ressources ne vous permettent pas a priori de remplir vos objectifs. Le système de prêt d'honneur permet de répondre à différentes situations. Certains organismes octroient, sous conditions, des prêts à taux 0, remboursables sur plusieurs années. Voici tout ce qu'il faut savoir sur le prêt d'honneur.

Prêt d'honneur : comment ça marche ? 

Le prêt d'honneur est une forme de prêt personnel sans intérêts, accordé à une personne ou une famille, et dont la seule garantie est, comme son nom l'indique, l'honneur. L'organisme qui l'accorde parie donc sur la sincérité et l'honnêteté du bénéficiaire. Le prêt d'honneur constitue un moyen de contourner, temporairement, les acteurs bancaires classiques, parfois réticents à l'idée d'accorder un prêt à certaines personnes. La demande de ce type de prêt nécessite la constitution d'un dossier. Un comité ou une commission est ensuite chargé de l'étudier pour déterminer l'éligibilité du demandeur. Si le prêt lui est accordé, il dispose ensuite de plusieurs années pour le rembourser. 

Le prêt d'honneur de la Caf

Pour soutenir les familles qui rencontrent des difficultés financières ponctuelles et perçoivent déjà des prestations sociales (RSA, AAH et prime d'activité notamment sont exclus du dispositif de prêt d'honneur), les Caisses d'allocations familiales proposent un prêt d'honneur à 0%. Il est accordé sans condition de quotient familial. L'administration prend également en compte la situation financière et sociale de la famille avant de l'accorder. Contactée par Linternaute.com, la Caisse nationale d'allocations familiales précise que le prêt d'honneur n'est pas une prestation sociale nationale. Il dépend du budget propre à chaque Caf. L’appellation, le montant et les conditions sont donc susceptibles de varier d'une caisse à l'autre. Généralement, le montant du prêt ne dépasse pas les 3000 euros.

La demande de prêt d'honneur de la Caf se fait par le biais d'un travailleur social, chargé d'évaluer la situation. Si l'avis de la commission des aides financières est favorable, un contrat est rédigé. Il doit être signé par l'allocataire. Ce dernier dispose d'un délai maximal de 36 mois pour le remboursement, qui peut être porté à 48 mois si besoin. Sachez que l'argent peut être versé à un tiers, notamment pour solder une dette. Il n'est pas possible de cumuler deux prêts d'honneur.

Le prêt d'honneur pour un entrepreneur

Vous souhaitez créer votre entreprise, mais vous peinez à solliciter une banque ? Sachez qu'il existe des prêts d'honneur, sans intérêts, pour les entrepreneurs et repreneurs. Plusieurs réseaux comme Réseau Entreprendre, ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) ou Initiative France par exemple proposent de telles solutions. Les fonds peuvent servir comme investissements de départ ou pour acheter des matériels. Le montant avoisine en moyenne les 10 000 euros. Certains acteurs, comme le Réseau Entreprendre, peuvent néanmoins accorder des prêts d'honneur allant jusqu'à 50 000 euros. Le remboursement doit intervenir dans un délai de deux à cinq ans.

Pour faire une demande, vous devez constituer un dossier et présenter votre projet auprès d'un comité d'agrément. Si vous obtenez le feu vert de ce dernier, sachez que l'octroi d'un prêt d'honneur peut constituer un véritable coup de pouce pour obtenir un prêt bancaire. Pour un euro prêté, les banques accordent en moyenne 7,3 euros de complément, selon Initiative France. Le Réseau Entreprendre évalue, lui, ce levier à 13 euros.

Prêt d'honneur pour étudiant

Le prêt d'honneur pour les étudiants versé par le Crous n'existe plus. Il a été remplacé par un nouveau dispositif tout à fait différent, baptisé Oséo ou prêt étudiant garanti par l'Etat. En tant qu'étudiant, il vous permet de financer vos études, sans devoir justifier d'un certain montant de revenus auprès de votre banque ou de demander à un de vos proches de se porter garant. Pour en bénéficier, il faut être inscrit dans un établissement délivrant un diplôme de l'enseignement supérieur, être âgé de moins de 28 ans et être Français (ou citoyen de l'espace économique européen). 

Il n'existe pas de plafond de ressources pour en profiter. Le montant maximal est de 15 000 euros et la durée minimale de remboursement est de deux ans. Contrairement au prêt d'honneur classique, le prêt étudiant garanti par l'Etat n'est pas à taux zéro. L'établissement bancaire est libre de fixer le taux qu'il souhaite. Pour faire une demande de prêt étudiant garanti par l'Etat, vous devez vous tourner vers l'une des banques partenaires (Société générale, Banque populaire, Crédit mutuel, CIC et Caisse d'épargne). Sachez qu'un établissement peut refuser de vous accorder un prêt si elle estime que vous serez absolument incapable de le rembourser. 

Autour du même sujet

Aides financières

Prêt d'honneur : Caf, pour étudiant, entrepreneur, comment l'obtenir ?
Prêt d'honneur : Caf, pour étudiant, entrepreneur, comment l'obtenir ?

Sommaire Prêt d'honneur : comment ça marche ? Le prêt d'honneur de la Caf Prêt d'honneur pour un entrepreneur Prêt d'honneur pour étudiant Faire des études, monter sa boîte… Certains projets ou situations...