Où déclarer les cotisations déductibles d'épargne retraite ?

Où déclarer les cotisations déductibles d'épargne retraite ? Les cotisations versées sur un plan d'épargne retraite sont déductibles du revenu et constituent un avantage fiscal. Quels sont les produits éligibles, et comment remplir sa déclaration d'impôt ?

Certains produits d’épargne retraite permettent au contribuable de bénéficier d’une déduction d’impôt en déclarant les cotisations versées sur ledit produit d’épargne. Cet avantage fiscal est non-négligeable, si les cotisations versées sont régulières et d’un montant important, mais tous les produits ne sont pas éligibles. Parmi les produits qui vous donneront droit à cet avantage fiscal, on trouve notamment le plan d’épargne retraite populaire (PERP), le nouveau plan d’épargne retraite individuel (PER individuel), des régimes de retraite spécifiques tels que le PREFON, le COREM ou le CGOS, mais aussi le plan d’épargne retraite entreprise (PERE), et les régimes de retraite supplémentaire obligatoires d’entreprise.

Depuis la loi Pacte du 22 mai 2019 s’ajoutent à cette liste le plan d’épargne retraite individuel (PERIN), le plan d’épargne retraite d’entreprise collectif (PERECO) et le plan d’épargne retraite obligatoire (PERO), qui sont voués à remplacer les anciens plans d’épargne retraite qui seront eux définitivement supprimés début 2023, comme le Perco.

Respectez le plafond inscrit sur l'avis d'impôt

Chaque membre du foyer fiscal qui cotise à un plan d’épargne retraite est contraint de respecter un certain plafond. Ce dernier est automatiquement calculé par l’administration fiscale et figure sur l’avis d’impôt. Le plafond est généralement fixé à 10% du montant net des revenus d’activité qui ont été déclarés par le contribuable.

Pour bénéficier de la déductibilité des cotisations d’épargne retraite de son revenu fiscal, le contribuable doit mentionner les sommes concernées au paragraphe 6 de sa déclaration de revenus intitulé "charges déductibles", rubrique "épargne-retraite". Une fois complétée, la déclaration d’impôts n°2042 pourra toujours faire l’objet d’une rectification a posteriori en cas de doute sur les sommes renseignées.