Puis-je déclarer mon véhicule en LOA en frais réels ?

Puis-je déclarer mon véhicule en LOA en frais réels ? Votre véhicule est en LOA et vous l'utilisez pour vous rendre au travail. Vous pouvez déclarer vos frais réels, mais votre loyer de LOA ne peut pas être déduit en plus du barème kilométrique.

Les frais réels, ou frais professionnels, correspondent aux dépenses engagées pour une activité professionnelle. Parmi eux, les frais réels kilométriques représentent souvent une part importante. Il s’agit des trajets domicile/travail. Un salarié propriétaire de son véhicule bénéficie automatiquement d’un abattement de 10%. Cette déduction d’impôt étant plafonnée, certains préfèrent opter pour la déclaration des frais réels. Il faut compléter la case 1AK du formulaire 2042 et conserver les justificatifs, au cas où ils seraient un jour demandés. A propos du plafonnement, il dépend d’un barème kilométrique, basé sur la puissance du véhicule et les kilomètres parcourus.

Lorsque vous conduisez un véhicule en LOA, vous louez ce véhicule en payant chaque mois un loyer. Vous serez propriétaire du véhicule au terme de votre contrat. Vous en êtes pour l’instant locataire. Vous pouvez tout de même utiliser le barème kilométrique. Le barème kilométrique fonctionne même lorsque l’on n’est pas propriétaire du véhicule concerné par les frais réels. Cependant, le barème kilométrique ne couvre pas le loyer d’une LOA. Autrement dit, vous ne pouvez déduire que le barème kilométrique, et non le loyer.

Faites une simulation en amont

Il existe des frais qui peuvent être déduits en plus du barème kilométrique. C’est par exemple le cas des frais de péages. En revanche, d’autres frais ne peuvent jamais être déduits en supplément du barème kilométrique et c’est le cas du loyer d’une LOA. Par conséquent, lorsque vous êtes en LOA et que vous utilisez le véhicule pour vos déplacements professionnels, vous pouvez tout à fait déclarer vos frais réels ou bénéficier de l’abattement de 10%. Simplement, avec le barème kilométrique, le loyer de LOA ne va pas être ajouté au calcul.

Pour bénéficier des frais réels, il faut remplir certaines conditions. La distance maximale entre le domicile et le travail doit être de 40 km. Les frais entraînés par des kilomètres supplémentaires ne sont pas couverts par le mécanisme de la déduction, sauf dans quelques cas spécifiques justifiés, par exemple la proximité d’un établissement scolaire par rapport au domicile. Egalement, sauf cas exceptionnel, le calcul ne tient compte que d’un aller-retour par jour. Déclaration des frais réels ou déduction forfaitaire ? Le choix peut être difficile, vu la complexité du calcul des frais réels, et cela demande parfois de multiples vérifications.

Frais réels