J'ai bénéficié d'un éco-PTZ, comment remplir sa déclaration d'impôt ?

J'ai bénéficié d'un éco-PTZ, comment remplir sa déclaration d'impôt ? L'éco-PTZ permet à un propriétaire d'une résidence principale de financer des travaux d'économie d'énergie à des conditions avantageuses. Il ne doit pas figurer dans la déclaration de revenus.

L’éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro, est un prêt dont le taux d’intérêt est nul (comme son nom l’indique). Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans son logement. L’éco-PTZ s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires, sans aucune condition de ressources. Son montant varie de 7 000 à 50 000 euros, et les travaux doivent avoir été effectués dans la résidence principale, celle-ci ayant été achevée depuis plus de 2 ans. Différents travaux sont éligibles à l’éco-prêt à taux zéro : l’isolation de la toiture, l’isolation des planchers, l’installation d’un système de chauffage qui utilise une source d’énergie renouvelable, ou encore le remplacement des fenêtres.

L’éco-PTZ offre de nombreux avantages au particulier qui souscrit à ce prêt : outre le taux d’intérêt nul et la participation à l’avènement d’une société plus durable, le propriétaire n’a pas à mentionner l’éco-prêt à taux zéro dans sa déclaration de revenus. Une fois les travaux budgétisés, il suffit de contacter sa banque en s’assurant qu’elle propose bien ce type de prêt et qu’elle a donc signé une convention avec l’Etat. Le propriétaire éligible à l’éco-PTZ disposera alors de trois années pour effectuer les travaux à partir du moment où l’offre de prêt a été émise par l’organisme bancaire. De plus, il devra s’assurer que les travaux de rénovation énergétique sont pris en charge par une entreprise ou un artisan agréé RGE (reconnu garant de l’environnement).