Comment vérifier les revenus de capitaux mobiliers préremplis ?

Comment vérifier les revenus de capitaux mobiliers préremplis ? Les revenus tirés des placements financiers sont soumis à l'impôt sur le revenu et doivent être mentionnés dans la déclaration de revenus.

Actions, parts de SARL, obligations, contrat d'assurance vie... Les revenus mobiliers, tirés de placements financiers, sont imposables. Dans le détail, ils sont soumis au prélèvement forfaitaire unique ou flat tax, en deux temps. Lorsque vous percevez les revenus de vos placements, les intérêts générés par ceux-ci sont d'abord soumis au prélèvement forfaitaire obligatoire, au taux de 12,8%. Ce prélèvement constitue une avance de l'impôt sur le revenu

Dans un second temps, lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus, l'imposition définitive de la flat tax s'applique. Vous avez la possibilité, sur option, de choisir le barème de l'impôt sur le revenu, en cochant la case 2OP de la déclaration d'impôt. Réalisez des simulations en amont, afin de déterminer l'imposition la plus adéquate dans votre situation. A noter : outre l'impôt sur le revenu, rappelez-vous que vous devez également vous acquitter des prélèvements sociaux (CSG et CRDS). 

Vérifiez le document remis par votre établissement financier

Mais comment vous assurer des montants qui sont portés sur votre déclaration de revenus ? En théorie, les revenus issus de vos placements financiers sont déjà préremplis, à partir des informations à disposition de l'administration fiscale. Vous devez les corriger si nécessaire. "Vous pourrez faire ces rectifications directement dans les cases de votre déclaration en ligne à la place des montants erronés", explique le fisc sur une page dédiée. "Dans votre déclaration de revenus papier, une case blanche est prévue pour chaque case susceptible d'être préremplie". 

Pour vous assurer de l'exactitude des montants, mettez la main sur le récapitulatif n°2561. Il s'agit du document qui vous a été remis par l'établissement financier, s'il est établi en France, qui recense tous les montants à mentionner dans votre déclaration de revenus. Si votre établissement se situe à l'étranger, vous devez vous procurer le formulaire 2778 DIV et le document 2778, voire la déclaration 2047. 

Pour rappel, les intérêts générés par les livrets réglementés (Livret A, LEP, CEL, PEL, livret jeune...) ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu. Vous n'avez pas à les mentionner dans votre déclaration de revenus.