Pressostat : à quoi ça sert, les pannes et problèmes

Pressostat : à quoi ça sert, les pannes et problèmes La climatisation d'un véhicule comporte de nombreux éléments sensibles. Parmi eux, le pressostat permet de réguler la climatisation.

Une auto est parfois mieux équipée qu'une maison, avec un système audio parfois redoutable de précision, un éclairage d'ambiance à LED impressionnant et des sièges plus confortables que ceux de votre salon. Parmi les équipements courants, on trouve la fameuse climatisation. Globalement cet accessoire reprend le principe de fonctionnement d'un réfrigérateur. Il se compose de deux échangeurs thermiques (évaporateur et un condenseur). Un fluide va circuler entre ces deux éléments grâce à un compresseur. Il va passer d'un état gazeux sous pression et très chaud, dont les calories vont être rejetées vers l'extérieur pour obtenir, un liquide chaud sous pression. En se dépressurisant, le liquide va se refroidir considérable grâce à un évaporateur. C'est à partir de lui que l'habitacle baisse en température. A force de circuler dans ce circuit fermé, le fluide va permettre de restituer la température souhaitée dans l'habitacle.

Pressostat : qu'est ce que c'est comment ça marche ?

Parmi les nombreux éléments qui animent la climatisation, il y a le pressostat. Il s'agit d'un capteur de pression. Il va relever le niveau de pression du fluide et arrêter le compresseur si elle est passée sous un certain seuil. De même, il va démarrer le système de ventilation pour accélérer le refroidissement du liquide lorsqu'il y a trop de pression. Si cet élément tombe en panne, la climatisation ne peut donc pas fonctionner bien longtemps. Il est même probable que le compresseur ne démarre pas faute d'informations sur la pression. Cette pièce coûte en général moins de 50 euros.

Pressostat : les pannes, comment le remplacer ?

Mais avant de se lancer dans son remplacement, il vaut mieux vérifier le niveau du liquide de climatisation. Si ce capteur ne détecte pas suffisamment de pression, ce n'est peut-être pas lui le coupable, mais plutôt le manque de fluide. Le symptôme le plus fréquent est un désembuage du pare-brise qui ne fonctionne pas bien par temps frais. Mais surtout, l'indice le plus flagrant est le fait que l'air n'est que très peu refroidit. Normalement, même si la quantité de ce liquide n'a pas de raison de diminuer, il est conseillé de le remplacer tous les deux à trois ans. Si dès lors, la climatisation fonctionne normalement, le capteur ne peut pas être incriminé. S'il faut le remplacer, sachez que comme pour n'importe quelle pièce de la climatisation, il va être de toute façon nécessaire de purger et remplacer le fluide. Pour des raisons écologiques et techniques, cette intervention ne peut et doit être réalisée que par un professionnel. Cette recharge coûte généralement entre 30 et 60 euros.

Nettoyage / Entretien

Annonces Google