Le Prince Oublié : critiques, avis, âge... tout sur le film avec Omar Sy Le Prince Oublié est un film de Michel Hazanvicius avec Omar Sy, Berenice Bejo et François Damiens. Critiques, avis, âge, voici tout ce qu'il faut savoir sur ce film familial.

[Mis à jour le 14 février 2020 à 09h30] Après OSS 117 et The Artist, c'est un projet bien singulier que propose Michel Hazanavicius. Finie la satire, place à la féerie avec Le Prince oublié, son dernier film familial sorti le 12 février 2020. Cette comédie suit le quotidien de Djibi, père célibataire qui raconte tous les soirs des histoires fantastiques à sa fille pour l'aider à s'endormir. Princes, princesses et créatures peuplent les rêves de l'enfant et les histoires de son père... jusqu'au jour où Sofia entre au collège et que son père et son alter-ego imaginaire, doivent accepter de voir sa petite fille grandir. Porté par Omar Sy, Bérénice Bejo et François Damiens, Le Prince Oublié est une fable sur l'enfance où l'imaginaire a toute sa place. 

En savoir plus

Synopsis - Djibi élève seule sa fille de 8 ans. Pour que Sofia s'endorme, il lui raconte une histoire qu'il invente chaque soir. Mais lorsque la petite fille sombre dans les bras de Morphée, ces histoires prennent vie. Peuplés de chevaliers, de pirates, de fées et de dragons, ces récits appartiennent à Sofia : elle est toujours la princesse et Djibi est un valeureux prince. Quand elle rentre au collège, l'enfance semble derrière elle. Au grand désespoir de Djibi qui va devoir accepter que son enfant grandisse. Mais dans le monde de l'imaginaire, le prince va aussi devoir accepter que son monde change.

La bande annonce du Prince oublié

Dans une bande annonce féerique, Le Prince oublié dévoile le monde coloré et imaginaire qui promet d'en mettre plein les yeux au public, petit ou grand. Un monde fantastique qui peut séduire les enfants, tandis que leurs parents pourront se laisser transporter sur cette réflexion sur l'enfance et le passage au monde adulte. 

Les critiques du Prince oublié

La presse française est mitigée sur Le Prince oublié. Pour certains, la dernière réalisation de Michel Hazanavicius réussira à faire rêver les enfants tout en promettant aux adultes de retrouver leur âme d'enfants. Ainsi, le long-métrage s'inscrirait dans la droite lignée des films familiaux grands publics en décrivant en substance les relations pères-filles : "un joli film familial, pas bête, à la fois coloré et léger", commente Femme actuelle, tandis que Première y voit une "comédie familiale attendrissante".  Pour Le Parisien, c'est le coeur de l'intrigue, la relation entre un père et sa fille, qui porte le film : "Au milieu de décors bigarrés et sous un déluge d'effets spéciaux qui en mettent plein la vue, le couple père-fille se révèle très touchant".

Les critiques négatives sont toutefois présentes autour de ce long-métrage, certains médias lui reprochant un "scénario sacrifié au profit d'effets spéciaux envahissants" pour Télé-Loisirs, ou encore des "bons sentiments  [qui] noient souvent les gags comme la mélancolie" pour Télérama. Tous s'accordent à souligner l'inventivité du Prince oublié qui fait résolument figure d'ovni singulier sur la planète du cinéma français : pour Télé-Loisirs, "l'idée est séduisante et originale, même si Michel Hazanavicius peine à insuffler de la magie à son univers virtuel" tandis que Le Monde déplore que "le piège du spectaculaire se soit refermé sur [le réalisateur]".  Le Figaro regrette de son côté les effets spéciaux qui "tuent la fantaisie". En proposant une mise en abyme du passage de l'enfance à l'adolescence vu par les parents, Le Prince oublié promet au moins de ne pas laisser les familles indifférentes.

A partir de quel âge voir Le Prince oublié ?

Le Prince oublié, fable sur l'enfance et le passage à l'adolescence peuplé de personnages imaginaires et féeriques est-il adapté aux enfants ? Michel Hazanavicius affirme dans Paris-Match que son film "s'adresse aux enfants, aux parents et aux grands-parents". Le long-métrage sort en effet en France sans aucune restriction d'âge (tous publics), il est toutefois interdit aux moins de 8 ans en Suisse.

Comment a été tourné le film ?

Le Prince oublié se démarque par son inventivité. Les scènes qui se déroulent dans les rêves de Sofia et de son père ont sans surprise nécessité un véritable travail sur les décors et sur les effets spéciaux. Pour cela, ce sont les studios de Bry-sur-Marne qui ont été choisis. Une rue entière avait été recrée et le ciel et les horizons ont été digitalement recréés. "On a mis en place petit à petit ce monde en lui donnant une cohérence géographique et architecturale, même si l'idée générale était que ça ressemble à une boîte de feutres, très colorée et joyeusement enfantin, explique Michel Hazanavicius auprès d'Allociné. L'idée est d'avoir un univers suffisamment réaliste pour qu'on accepte d'y voir évoluer des acteurs, mais suffisamment onirique pour accueillir cette histoire d'imaginaire."

Le Prince oublié - sortie cinéma le 12 février 2020

Photos