avoir l'air

locution
avoir l'air , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Pluriel des noms se terminant par "ou""
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Être dans l'air Sens : Être en préparation. Origine : On employait vers 1793 l'expression "être en l'air", qui a été attestée sous la forme "être dans l'air" dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Elle sous-entend que quelque chose se prépare, que l'on pressent un événement. La relation à l'"air" , et donc à un milieu gazeux, évoque la propagation lente mais progressive d'une situation.
  • Il y a quelque chose dans l'air Sens : Quelque chose se prépare. Origine : On employait vers 1793 l'expression "être en l'air", qui a été attestée sous la forme "être dans l'air" dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Elle sous-entend que quelque chose se prépare, que l'on pressent un événement. La relation à l'"air" , et donc à un milieu gazeux, évoque la propagation lente mais progressive d'une situation.
  • Battre l'air Sens : S'efforcer inutilement. Origine : L'expression apparaît au XVIIe siècle. Elle signifie que l'on s'efforce de faire quelque chose, mais que l'on n'obtiendra pas de résultats. Battre de l'air ne fera rien de plus ou de moins.
  • Air comprimé Sens : Air prélevé et mis sous pression à l'aide d'un compresseur.
  • Air ambiant Sens : Air respiré par le public à l'extérieur des murs.
  • Masse d'air Sens : Zone stable de l'atmosphère où la température, l'humidité et la pression sont homogènes.
  • Brasser de l'air Sens : Parler ou agir beaucoup pour n'obtenir finalement que des résultats insignifiants. Origine : Cette expression, utilisée depuis la première moitié du XXe siècle, a recours au terme "air" dans son acception du XIIe siècle où il désignait le vide, le rien. "Brasser de l'air" équivaut presque à ne rien faire.
  • Air espiègle Sens : Malicieux et vif, sans pour autant être méchant.
  • Air altier Sens : Allure fière, voire, orgueilleuse.
  • Air affable Sens : Allure aimante et bienveillante qui témoigne d'un engagement envers autrui.
expressions avec avoir l'air Voir aussi : 56
expressions avec avoir l'air
  • "Les gens n'arrêtent pas de me dire que j'ai l'air triste. Ils me disent : "Allez ! Souris donc un peu !" Parfois je reconnais que j'ai le regard vague, et c'est ça qui leur fait un peu peur. Mais au fond de moi, je suis heureux. Pas au point de faire des petits coeurs sur mes "i", sinon pour ces mêmes gens j'aurais l'air trop heureux." Daniel Radcliffe
  • "Cet air pincé de la bouche lui donne un petit air sucré." Denis Diderot
  • "La place laissée vacante souligne l'absence tel un manque d'air qui évoque l'air." Yánnis Rítsos
  • "L'air qu'on voit dans les tableaux de maîtres n'est pas de l'air respirable." Edgar Degas
  • "Qui passe et ne désire pas a l'air orgueilleux, - Qui désire trop souvent a l'air importun." Jean Paulhan
  • "Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l'air du crime. Et j'ai joué de bons tours à la folie. Et le printemps m'a apporté l'affreux rire de l'idiot." Arthur Rimbaud
  • "Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux" Raymond Devos
  • "Air, repos et sommeil, plaisir et nourriture tiennent l'homme en santé, goûtés avec mesure." Pythagore
  • "Avec son air bourru, c'était le meilleur homme du monde." Alphonse Daudet
  • "Avec son air de rien, il est bon à tout." Jules Renard
citations avec avoir l'air Voir aussi : 164
citations avec avoir l'air