le cas échéant

locution
"Le mot du champion : le cas échéant."
le cas échéant , locution si nécessaire Approfondir avec :
Questions réponse sur le cas échéant
  • Quand utiliser le cas échéant ?

    Le cas échéant s'utilise quand il est possible de remplacer cette locution par les expressions suivantes si le cas se présente, si cela arrive, si cela est nécessaire. L'employer comme synonyme de dans le cas contraire est une erreur, car elles n'ont pas le même sens. En effet, le cas échéant se compose du nom cas et du participe présent de échoir qui signifie advenir. La locution signifie donc qui arrive. Le cas échéant ne s'utilise pas avec le terme dans le précédant, dans le cas échéant est un emploi pléonastique.
  • Le cas échéant, synonymes ?

    Le cas échéant possède plusieurs synonymes, si l'occasion arrive, si l'occasion se présente, s'il y a lieu, si cela se produit, si cela est nécessaire, au cas où, s'il le faut, éventuellement, au besoin, à l'occasion, si le cas se présente, si cette éventualité se présente.
  • Ou sinon, synonymes ?

    Ou sinon possède plusieurs synonymes. En effet, cette locution conjonctive peut être remplacée par les expressions suivantes, sinon, faute de quoi, sans quoi, autrement. Cette locution a pour synonymes les expressions indiquant qu'en l'absence de réalisation d'une première proposition, c'est la deuxième proposition qui s'applique.
  • Comment remplacer moi aussi ?

    Moi aussi peut être remplacé par l'ensemble de ses synonymes. Les synonymes de cette expression sont également, moi également, pareil pour moi, moi de même, cela est également mon cas, cela me concerne également. Moi aussi peut ainsi être remplacé par les expressions indiquant qu'un sujet est également concerné par ce qui a été énoncé, le propos de l'énoncé se rapporte à lui aussi.