de première main

locution adverbiale
de première main , locution adverbiale

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Comment écrire le son [s] dans les noms qui se terminent par [sj?] (sion, ti"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Marcher main dans la main Sens : Se donner la main pour marcher. Traduction anglais : to walk hand in hand. Cette expression signifie aussi : agir avec complicité, travailler ensemble, en collaboration Origine : Origine inconnue pour cette expression
  • Avoir un poil dans la main Sens : Etre fainéant. Origine : L'expression semble exister depuis le XIXe siècle. On disait alors "avoir du poil dans la main" pour figurer qu'une personne était paresseuse. On voit bien l'image d'un individu ne se servant jamais de ses mains, et dans lesquelles auraient pu pousser des poils...
  • Une main courante Sens : Une trace qui prouve que l'on a eu affaire aux services de police. Origine : La main courante est une trace écrite prouvant qu'une personne a eu recours aux services de police. Elle n'est pas aussi officielle qu'une plainte par exemple, et ne concerne en général que des faits d'importance mineure. Le mot "courant" a donc la valeur de "usuel", et qualifie quelque chose qui n'est ni extrêmement rare ni extrêmement fréquent. On peut d'ailleurs retrouver ce terme en matière de finance, dans "compte courant", un compte qui sert fréquemment. Dans un autre domaine, il peut aussi s'agir d'une rampe d'escalier.
  • En un tour de main Sens : Très vite. Origine : Littéralement, cette expression apparue vers 1640 signifiait "dans le temps qu'il faut pour tourner la main". Il s'agit donc de faire quelque chose très rapidement. On trouve également la forme "en un tournemain", qui n'est autre que l'expression originale.
  • Demander la main de quelqu'un Sens : Demander quelqu'un en mariage. Origine : Il y a encore peu de temps, les jeunes hommes devaient "demander la main" de leur bien-aimée au père de celle-ci avant de pouvoir l'épouser. Il s'agirait donc plus concrètement de demander l'autorisation de prendre la main d'une jeune fille pour pouvoir y passer une alliance.
  • Mettre sa main au feu Sens : Affirmer ses propos avec ferveur. Origine : Au Moyen Age, lorsque les enquêtes concernant la culpabilité d'une personne s'annonçaient longues et fastidieuses, on préférait soumettre les accusés à une épreuve appelée le "jugement de Dieu". Celle-ci existait de différentes manières. Il pouvait s'agir de tournois, de duels, mais également d'autres formes d'épreuves beaucoup plus radicales. On attachait parfois un accusé par les poignets et par les chevilles et on le jetait dans l'eau. Si son corps flottait, c'est qu'il était coupable. Il pouvait également s'agir de tenir dans ses mains une barre de fer sortant des braises ou encore de laisser sa main dans les flammes. Si elle en ressortait indemne, cela signifiait que l'on était innocent. "Mettre sa main au feu" est donc une référence à ce "jugement de Dieu", et on l'emploie lorsque l'on cherche à convaincre une personne que l'on a raison.
  • Homme de main Sens : Homme qui fait quelque chose pour le compte d'un autre. Origine : Dans bon nombre d'expressions de la langue française, la "main" est un symbole d'action. Elle peut aussi symboliser le combat. Ainsi, un "homme de main" est un homme qui exécute des ordres. En général, il s'agit pour lui d'effectuer des actes violents commandités par une autre personne.
  • Manger dans la main de quelqu'un Sens : Etre soumis et dépendant de quelqu'un. Origine : Manger dans la main de quelqu'un signifie que l'on est comme une bête sauvage qui aurait été apprivoisée par une autre personne et qui aurait perdu tout instinct de survie naturel. Notre vie dépendrait alors totalement de cet individu, et, par extension, nous lui serions très soumis.
  • Mettre la main à la pâte Sens : Apporter son aide. Origine : La formulation "mettre la main à..." était très utilisée au XIIIe siècle et signifiait : "agir, intervenir". L'ajout à l'expression de l'attribut "pâte" pourrait être une allusion à la pâte à pain que le boulanger doit pétrir longuement. Aujourd'hui, "mettre la main à la pâte" signifie que l'on apporte son aide dans une tâche pénible ou difficile.
  • Passer la main Sens : Déléguer une activité. Origine : Cette expression semble provenir du langage des cartes où "la main" est le pouvoir de jouer. Elle est donc le symbole d'une activité. Dans cette optique, la "passer" signifie que l'on abandonne une tâche en cours ou que l'on délègue des responsabilités ou un travail à quelqu'un d'autre.
expressions avec de première main Voir aussi : 103
expressions avec de première main
  • "J'ai horreur de tous les métiers. Maîtres et ouvriers, tous paysans, ignobles. La main à plume vaut la main à Charrue. - Quel siècle à mains !" Arthur Rimbaud
  • "Quand on perd un objet précieux de la main gauche, on le confie à la main droite." Jean-Marie Adiaffi
  • "Je suis adroit de la main gauche et je suis gauche de la main droite." Raymond d'Alost
  • "La main droite est aussi la main adroite, celle qui conduit l'arme droit à son but." Roger Caillois
  • "L'angoisse des départs sans main chaude dans la main." Léopold Sédar Senghor
  • "Le coeur sur la main quand il faut, et la main sur la figure quand c'est nécessaire !" Henri Jeanson
  • "Lorsque la main d'un homme effleure la main d'une femme, tous deux touchent à l'éternité." Khalil Gibran
  • "Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite." La Bible
  • "Quel fléau plus terrible que l'injustice qui a les armes à la main ?" Aristote
  • "Reste toujours l'odeur de sang : tous les parfums de l'Arabie n'adouciraient pas cette petite main." William Shakespeare
citations avec de première main Voir aussi : 250
citations avec de première main