fouta

nom féminin
fouta , nom féminin

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : E accentué ou non ?"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • C'est l'hôpital qui se fout de la charité Sens : Quelqu'un qui se fout d'un défaut d'un individu, qu'il a lui-même. Origine : Ici, le mot "hôpital" désigne un établissement médical depuis le XVIIe siècle. Cet établissement était géré par un donneur d'ordres, qui se nommait "charité". L'hôpital, n'ayant rien à envier à la charité, n'a donc aucune raison valable de s'en moquer. C'est là qu'est le côté amusant de la locution, une certaine ironie. Ceci qualifie donc une personne qui se moque de quelqu'un qui a le même défaut qu'elle.
  • "Quand on dit qu'on se fout de quelque chose, c'est qu'on ne s'en fout pas." Henri de Toulouse-Lautrec
  • "Comment ! à cent francs l'hectare ! est-ce que vous vous foutez de nous, papa ?" Emile Zola
  • "La démolition c'est comme la morale, ça fout tout par terre." Jean-Jules Richard
  • "Mais que foutait Dieu, avant la création?" Samuel Beckett
  • "Quand on se fout de la morale, le moral est meilleur." Albert Willemetz
  • "A cette époque-là je n'étais pas avare, je me foutais de l'argent. ... J'en avais pas." Henri Jeanson
  • "Il est des jours où Cupidon s'en fout." Georges Brassens
  • "Vigilance dans tout, car de nous la plupart du monde se fout." Daniel Desbiens