jeton

nom masculin
"Jeton"
jeton , nom masculin pièce Approfondir avec :
  • avoir les jetons Sens : Avoir peur de quelque chose ou de quelqu'un, être effrayé, ne pas être rassuré. [Familier]
  • Faux comme un jeton Sens : Hypocrite. Origine : On connaît les bouliers que les Romains utilisaient pour compter avant que les chiffres arabes n'apparaissent. Ils furent remplacés par des "jetons" que l'on utilisait en particulier pour compter des sommes d'argent. Ces petites pièces n'avaient aucune valeur mais certains s'en servaient parfois de monnaie auprès des plus simples d'esprit. Depuis, on qualifie une personne fausse et hypocrite de "faux jeton".Lire la suite
  • Etre faux comme un jeton Sens : Etre hypocrite. Origine : On connaît les bouliers que les Romains utilisaient pour compter avant que les chiffres arabes n'apparaissent. Ils furent remplacés par des "jetons" que l'on utilisait en particulier pour compter des sommes d'argent. Ces petites pièces n'avaient aucune valeur mais certains s'en servaient parfois de monnaie auprès des plus simples d'esprit. Depuis, on qualifie une personne fausse et hypocrite de "faux jeton".Lire la suite
  • Faux jeton Sens : Personne fourbe, hypocrite. Origine : Cette expression est très ancienne puisqu'elle remonte bien avant l'apparition des chiffres arabes. À l'époque, on comptait avec des jetons qui avaient l'apparence de vraies pièces de monnaie. Certaines personnes essayaient d'utiliser ces jetons comme de l'argent auprès de personnes simples d'esprit.Lire la suite
  • Avoir les jetons Sens : Avoir peur Origine : Datée du XIe siècle, l'expression s'explique par le mot « jeton », qu'il faut associer au verbe « jeter » qui, à l'époque, désignait le fait de « faire sortir ». Est ainsi exprimé le fait de faire sortir des matières fécales, comme quand on a très peur.Lire la suite
  • Foutre les jetons Sens : Faire peur Origine : Expression qui se réfère à quelque chose ou quelqu'un qui nous provoque une grande peur. Le mot jeton peut faire référence aux jeux et rappelle la peur que l'on a de se retrouver démuni ou il vient du mot jeter qui signifiait à l'époque faire sortir de soi (de la matière fécale) lorsqu'on a peur.Lire la suite