n'avoir cure de

locution
n'avoir cure de , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Noms ayant deux pluriels différents"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Il fait un temps de curé Sens : Le temps est magnifique. Origine : Cette expression était utilisée par les marins lorsque le temps était clément. Ils pouvaient facilement curer le fond du port. Cela n'a donc rien à voir avec la religion mais bien avec l'action de nettoyer.
  • N'en avoir cure de Sens : Ne pas s'en soucier. Origine : Cette expression date du XIe siècle. Avant de désigner un traitement médical, le mot « cure » était en fait un « souci ». Employé à la forme négative dans notre expression, il s'agit donc de ne pas se faire de souci, de ne pas être contrarié.
  • Cure de sommeil Sens : En médecine psychiatrique, traitement thérapeutique consistant à plonger un patient dans un état inconscient artificiel. Origine : L'expression repose sur les termes cure, du latin cura, soin, traitement sous surveillance, et sommeil, du latin somnus, état inconscient nécessaire à la vie, état de vie au ralenti. En médecine psychiatrique, une cure de sommeil est un traitement thérapeutique qui consiste à plonger un patient dans un sommeil artificiel plus ou moins long, par l'ingestion d'hypnotiques et de neuroleptiques. Mise en place dans les années 1920 pour le traitement des pathologies névrotiques aigües, comme les névroses et les psychoses, cette méthode est moins employée aujourd'hui, en raison de l'apparition parfois de complications respiratoires durables.
  • Cure du béton Sens : Dans le secteur du bâtiment, mise sous surveillance du béton, de façon à vérifier la constance de son taux d'humidité avant emploi Origine : L'expression repose sur le sens figuré du terme cure, du latin cura qui en médecine signifie étymologiquement soin, traitement, sous surveillance de patients. Par extension, dans le secteur du bâtiment, cure désigne une surveillance plus ou moins longue nécessaire à la prise et au durcissement du béton. Il s'agit en effet de maintenir une humidité constante et de protéger le béton contre un séchage trop rapide. Une cure du béton peut durer plusieurs jours.
  • Cure uvale Sens : Régime à base de raisin, pratiqué sur plusieurs jours dans une station uvale. Origine : Issu du secteur médical, le terme cure, du latin cura, désigne un ensemble de soins et traitements placés sous le contrôle et les conseils de professionnels. Uvale, issu du latin uva, raisin, est un adjectif qui signifie littéralement relatif au raisin. Connue depuis l'Antiquité, réintroduite au XIXe siècle par le biais d'une fédération regroupant certaines villes du sud de la France constituées en stations ad hoc, la cure uvale consiste à nettoyer l'organisme grâce à un régime à base de raisin sur une période de 2 à 3 semaines. En vogue jusqu'au milieu du XXe siècle, cette pratique aurait démontré son efficacité dans le traitement de certaines maladies chroniques, comme la constipation, certaines fragilités hépatiques, la goutte, ou encore certaines affections de la peau.
  • Bouffer du curé Sens : Tenir des propos anticléricaux. Origine : Cette expression familière remonterait au XIXe siècle. Elle proviendrait de l'expression "manger du prêtre". Les termes "manger" ou "bouffer" prennent ici le sens d'insulter ou de parler de manière virulente de quelque chose.
  • "De la coutume du hara-kiri, les Japonais ont gardé la manie du cure-dents." Paul Claudel
  • "M. le Curé prit de l'eau bénite dont il aspergea le malade et le lit." Anatole France
  • "Un jeune curé fait les meilleurs sermons." Alfred de Musset
  • "L'expérience ressemble aux cure-dents : personne ne veut s'en servir après-vous." Roland Dorgelès
  • "Absolument dépaysé, je passai au bleu la prière du matin - dans une cure, Seigneur !" Hervé Bazin
  • "Ce curé, simple et pauvre, avait un neveu à bénéfice, abbé de cour, qui pouvait être utile." Alfred de Musset
  • "Comme c'est toujours pour un bon motif, un curé qui se fâche se fâche mieux qu'un autre." Jacques Ferron
  • "Sans l'amour, qu'est-ce que la vie ? C'est un dîner sans cure-dents." Louis-Octave Uzanne
  • "Elle était salope à faire divorcer un curé fraîchement marié." Frédéric Dard
  • "La liberté de conscience, c'est de ne pas payer un curé quand on ne va pas à la messe." Jules Renard
citations avec n'avoir cure de Voir aussi : 15
citations avec n'avoir cure de