quelle barbe !

locution
quelle barbe ! , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : Noms féminins se terminant par le son [œ?] (eur, eure)"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Au nez et à la barbe Sens : Au détriment de quelqu'un, bien que fait en sa présence. Origine : Remontant au XVe siècle, l'expression "Au nez et à la barbe" mentionne deux parties sensibles du corps humain. Faire quelque chose au nez et à la barbe d'une personne revient donc à commettre un acte qui n'est pas ignoré par la victime. L'expression comporte de plus une nuance négative : l'acte commis sera toujours au détriment de la personne qui en est témoin.
  • Grande Barbe Sens : Longue barbe.
  • Belle barbe. Sens : Barbe soignée.
  • Faire la barbe à quelqu'un Sens : Mépriser un individu en ayant l'ascendant sur celui-ci. Origine : L'origine de cette expression remonterait au XVIIIe siècle. L'expression "faire la barbe à quelqu'un" viendrait des pratiques du Moyen Âge, lorsque les vainqueurs rasaient la barbe des vaincus dans le but de les écraser.
  • parler dans sa barbe Sens : Parler de manière peu audible. Origine : Les poils devant la bouche peuvent altérer la compréhension des propos. La personne parlant dans sa barbe marmonne donc, dans le but de maugréer sans être forcément audible, et ce même si elle est imberbe.
  • Barbe fleurie Sens : Barbe fournie. Origine : Cette barbe souvent associée à Charlemagne aurait fait son apparition dans la chanson de Roland, où Charlemagne était représenté comme un patriarche de la Bible. fleurie signifie aussi blanche
  • Rire dans sa barbe Sens : Rire de manière discrète. Origine : Cette expression utilise l'image d'un homme barbu se servant de sa barbe fournie pour cacher le fait qu'il est en train de rigoler, afin de désigner quelqu'un qui éprouve une envie de rire ou une satisfaction maligne qu'il dissimule.
  • Discours barbant Sens : Paroles ennuyeuses.
  • "La barbe ne fait pas le philosophe." Plutarque
  • "Plus elle est loin de l'urne plus la barbe est longue." Paul Eluard
  • "Sa barbe était d'argent comme un ruisseau d'avril." Victor Hugo
  • "Si la barbe suffisait à la sagesse, un bouc vaudrait Platon." Lucien de Samosate
  • "Celui qui demande qu'on lui rase la barbe ne doit pas se fâcher si on l'égratigne." Boleslaw Prus
  • "C'était à l'époque où le temps n'avait pas de barbe." Georg Christoph Lichtenberg
  • "cette barbe noire qui lui court d'une oreille à l'autre comme un régiment d'araignées ..." Jean-Paul Sartre
  • "Et ses baisers sont aussi saints, aussi chastes que le toucher d'une barbe d'ermite." William Shakespeare
  • "La nature s'était amusée à sauver le malade à la barbe du médecin." Victor Hugo
  • "Le comble de la ressemblance? - Pouvoir se faire la barbe devant son portrait." Alphonse Allais
citations avec quelle barbe ! Voir aussi : 13
citations avec quelle barbe !