se mentir

verbe pronominal
se mentir , verbe pronominal

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
"L'astuce du champion : E accentué ou non ?"
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Mentir comme un arracheur de dents Sens : Mentir sans scrupule. Origine : Cette expression du XVIIe siècle fait référence aux dentistes qui, autrefois, offraient leurs services sur les places publiques et dans les foires, affirmant que le patient ne souffrirait pas. On l'utilise toujours pour parler d'une personne qui ment sans aucun scrupule.
  • A beau mentir qui vient de loin Sens : Il est aisé de mentir lorsque l'on est sûr que ce que l'on dit est difficilement vérifiable. Origine : On retrouve les traces de cette expression dès le XVIIème siècle. A cette époque, compte tenu des moyens de transport peu développés qui existaient, il était relativement aisé de mentir sur son voyage. Ainsi, cette expression regorgeant de bon sens a vu le jour pour rendre compte de la réalité de l'époque.
  • Mentir par omission Sens : Mentir en oubliant de dire quelque chose.
  • Bon sang ne peut mentir Sens : Les qualités et défauts d'un enfant sont identiques à ceux de ses parents. Origine : Datant du XIVe siècle, cette expression met en scène les liens entre les membres de la famille. Ceux-ci sont illustrés par le mot "sang" de l'expression. Ainsi, vu que l'enfant a le même sang que ses parents, il serait succeptible d'avoir les mêmes caractéristiques que ses ascendants.
  • Bon sang ne saurait mentir Sens : Un enfant qui fait les mêmes choses que ses parents. Origine : L'expression date du XIVe siècle. Elle fait allusion au lien de parenté, illustré par le mot "sang". Un enfant ayant le même sang que ses parents, fera les mêmes choses que ceux-ci. Le verbe "mentir" intervient dans le sens où la ressemblance est telle que l'enfant a obligatoirement un lien de parenté avec ses ascendants.
  • "Nous pouvons nous mentir, mais jamais nous ne réussirons à mentir à un enfant." André Pronovost
  • "Vois-tu, il faut mentir aux malades. Même quand ils comprennent, il faut mentir, ça les aide..." Marcel Pagnol
  • "Tout le monde ment. Bien mentir voilà ce qu'il faut." Albert Camus
  • "Lorsqu'une femme devient enjôleuse, c'est qu'elle ment ou se prépare à mentir." Chantal Renaud
  • "Si l'on ment, il faut mentir jusqu'au bout. Il faut du mensonge faire un acte de foi." Dominique Lévy-Chédeville
  • "Les avocats portent des robes pour mentir aussi bien que les femmes." Sacha Guitry
  • "Celui qui a besoin d'un motif pour être engagé à mentir n'est pas né menteur." Luc de Clapiers Marquis de Vauvenargues
  • "Certains menteurs ont tellement besoin de mentir qu'on a pitié d'eux et qu'on les aide." Jules Renard
  • "Diego : Mentir est toujours une sottise. - Nada : Non, c'est une politique." Albert Camus
  • "Diffamer. Mentir à propos de quelqu'un. Dire la vérité à propos de quelqu'un." Ambrose Bierce
citations avec se mentir Voir aussi : 101
citations avec se mentir