Assomption 2023 : pourquoi le 15 août est-il férié ? Que célèbre-t-on ?

Assomption 2023 : pourquoi le 15 août est-il férié ? Que célèbre-t-on ? 15 AOÛT 2023. Mardi 15 août 2023 est un jour férié en France. Mais pourquoi l'est-il ? Et depuis quand ? Voici ce qu'il faut savoir sur l'Assomption, une fête célébrée par les chrétiens.

[Mis à jour le 23 août 2022 à 13h34] L'Assomption est une fête chrétienne, donc un jour férié en France. Ce jour de congé, qui permet à certains de profiter d'un week-end prolongé ou de poser un jour en moins de vacances, revêt une signification particulière pour les chrétiens. En ce jour, ils célèbrent l'Assomption ou l'élévation vers le ciel, de la Vierge Marie, la mère de Jésus. Découvrez la signification de cette fête et son origine, mais aussi qui a décidé de rendre ce jour férié. Dans notre article, vous pourrez également prendre connaissance des cérémonies organisées le 15 août 2023.

Dès les premiers siècles après Jésus-Christ, le 15 août était déjà une fête chrétienne donnée en l'honneur de la Vierge Marie et accompagnée de processions. Cependant, c'est le roi Louis XIII, très croyant, qui remet cette fête à l'honneur en France, au XVIIᵉ siècle. En effet, après vingt-trois ans de mariage sans avoir eu d'enfant, Louis XIII accueille un fils, le futur Louis XIV, en 1638. Il attribue cette naissance, vue comme un miracle, à Marie, et place la France sous la protection de la Vierge. Pour remercier la Vierge d'avoir "exaucé ses prières", il rend le 15 août férié et fait organiser des processions en France.

Même si le 15 août est férié, vous pourrez faire plusieurs choses. La plupart des magasins et des musées restent ouverts en ce jour de congé, mais leurs horaires peuvent varier. Les touristes et vacanciers, nombreux à cette période de l'année en France, devraient pouvoir s'occuper sans trop de peine, en flânant au Louvre par exemple. D'autres pourront toujours prévoir quelques courses en ce jour férié. Pour être sûr de ne pas trouver porte close, consultez notre liste de supermarchés, d'enseignes ou de magasins ouverts.

Quels événements ont lieu à l'Assomption ?

De nombreux événements sont organisés, pour la plupart religieux. À Paris, la basilique du Sacré cœur de Montmartre accueille une messe anticipée de l'Assomption la veille au soir du jour J. Le lendemain, le jour de l'Assomption, se tient traditionnellement une messe "solennelle". Suivent également des vêpres. D'autres messes de l'Assomption sont prévues tout au long de la journée. Toujours à Paris, une procession a lieu depuis quelques années sur un bateau de la Seine. On y sort la Vierge Marie en statue d'argent, d'ordinaire conservée à Notre-Dame. Des processions suivies de festivités sont par ailleurs organisées dans toute la France (Biarritz, Chartres...). Quant au sanctuaire de Lourdes, c'est le 15 août qu'il voit affluer le plus de visiteurs.

Une statue de la Vierge Marie au sanctuaire de Lourdes.  © Pascal PAVANI- AFP

Quelles définition et signification de l'Assomption ?

Au sens où nous nous y intéressons dans ce dossier, "Assomption", à ne pas confondre avec "Ascension", désigne une fête chrétienne bien particulière. Cette dernière célèbre un "enlèvement", et pas n'importe lequel : celui de la Vierge Marie. Ainsi, le terme "assomption", issu du latin "assumere", veut dire "prendre, enlever". Dans le cas de l'"Assomption", il réfère à l'"enlèvement au ciel" de Marie. Autrement dit, au transfert dans les cieux de son corps comme de son âme. Chaque 15 août, l'Assomption fête en une fois la mort et la résurrection de la mère de Jésus-Christ, mais aussi son entrée au paradis et son couronnement. Un dogme religieux basé sur des écrits théologiques datant de l'Antiquité, des légendes et des apocryphes (écrits à l'authenticité non établie), mais pas sur des écrits propres à l'Évangile.

Vous est-il déjà arrivé de buter sur "Ascension" et de dire "Assomption", et vice-versa ? Ou, tout simplement, de confondre les deux événements ? Si les deux termes se ressemblent et pointent tous deux la même action, ils désignent deux "événements" différents pour les chrétiens.

Quelle différence entre Assomption et Ascension ?

Quand l'Ascension représente la montée de Jésus dans les cieux, le terme Assomption (le mot a été inventé par les chrétiens eux-mêmes), se réfère lui à la montée de Marie, mère de Jésus, au ciel. Pour les croyants, elle a eu lieu après sa vie terrestre et a empêché la dégradation du corps de Marie dans un tombeau pour lui offrir une nouvelle vie, céleste. Date de célébration ? Le 15 août. En 1950, l'Église a officiellement proclamé l'existence de cette réalité dans la foi catholique, ancrant un peu plus le "dogme" de l'Assomption dans la chrétienté. L'Assomption donne lieu à de nombreuses processions catholiques. Les protestants ne célèbrent pas cet événement. Pour retenir cette distinction, vous pouvez utiliser un moyen mnémotechnique : dans "Assomption", il y a un "m", comme dans Marie.

Pourquoi l'Assomption est traditionnellement un jour férié ?

La date de l'Assomption donne lieu chaque année à un jour férié, qui tombe donc le mardi 15 août 2023. Ce jour férié de l'Assomption fait partie des 11 jours légalement définis comme tels par le Code du travail dans la majeure partie de la France. 11 jours comprenant des fêtes religieuses (Lundi de Pâques, Jeudi de l'Ascension, Lundi de Pentecôte, Toussaint, Noël) aussi bien que civiles (Jour de l'an, Fête du Travail, Fête de la victoire du 8 mai 1945, 14 juillet et 11 novembre). La fête de la Sainte-Marie (tout court) tombe également le 1er janvier. À noter que contrairement à la date de l'Ascension, qui varie d'une année sur l'autre, mais se situe chaque fois 40 jours après le dimanche de Pâques, celle de l'Assomption ne change pas. Elle tombe chaque année le 15 août.

Comment est fixée la date de l'Assomption ?

La naissance inespérée de Louis XIV (1638-1715), fruit de prières à la Vierge ? © Georgios Kollidas_123RF

La fête religieuse fixe de l'Assomption se célèbre le 15 août depuis le VIe siècle, avec l'instauration par l'empereur byzantin Maurice, dans son empire, d'une fête de la Dormition de la Vierge Marie à cette date. L'objectif, semble-t-il, était à l'époque de commémorer l'inauguration du Sépulcre de Marie, une église érigée spécialement pour la Vierge montée au ciel. Depuis devenue fête liturgique dans l'Église catholique, l'Assomption est l'occasion de nombreuses processions dans les paroisses de cette confession. En France, depuis la consécration de la France à la Sainte-Vierge par Louis XIII le 10 février 1638, les processions sont traditionnellement suivies de festivités.

Le monarque aurait d'abord consacré sa personne et son Royaume à la Vierge Marie "dans le secret de son cœur", avant de l'implorer de lui donner un héritier, alors attendu depuis 22 ans. Une grossesse ne tarde pas à suivre pour Anne d'Autriche, après l'"apparition" de Marie et l'exécution des neuvaines (des prières ciblées sur un souhait et répétées neuf jours de suite), mais aussi des processions organisées dans les paroisses le 15 août. Dès la confirmation de la grossesse, Louis XIII publie l'Édit officiel qui consacre cette fois solennellement la France à Marie*. Louis XIV naîtra l'année suivante. Consultez la biographie de Louis XIV.

Jours de fête - commémoration