Mort de Pierre Bénichou : le membre des Grosses Têtes était-il malade ?

Mort de Pierre Bénichou : le membre des Grosses Têtes était-il malade ? Pierre Bénichou, acteur et journaliste qui faisait partie des membres réguliers des Grosses Têtes est mort à l'âge de 82 ans. Son fils Antoine a précisé qu'il n'était pas mort du coronavirus.

[Mis à jour le 31 mars 2020 à 18h02] Pierre Bénichou est mort le mardi 31 mars 2020. L'acteur, journaliste et membre régulier des Grosses Têtes sur RTL nous a quittés à l'âge de 82 ans. C'est son fils, Antoine Bénichou, qui a annoncé la triste nouvelle auprès de l'AFP, précisant que le journaliste et acteur "s'est éteint dans son sommeil" au sein de son domicile. La mort de Pierre Bénichou n'est pas liée à l'épidémie de coronavirus, a précisé son fils en annonçant le décès.

Quelques jours avant sa mort, Pierre Bénichou était sur les ondes de RTL. Joint par téléphone par ses camarades des Grosses Têtes qui le savaient confiné chez lui, Bénichou ne s'était pas départi de son humour : "Faut pas s'en faire. Vous les jeunes, faut me respecter comme quelqu'un qui vit ses derniers jours, bande de cons ! Moi, j'ai pas du tout peur parce que je suis très respecté dans mon quartier. Et un type respecté dans son quartier, il a beaucoup moins de chance d'être malade !"

Né à Oran en Algérie le 1er mars 1938, Pierre Bénichou est un journaliste, chroniqueur et acteur français. Cadre de la presse écrite, il était dirigeant de l'Obs. On l'entendait aussi régulièrement à la radio et notamment sur les antennes d'Europe 1 ou de RTL où il faisait partie de la bande des Grosses Têtes.

Jeunesse et journalisme

Né dans une famille juive séfarade, Pierre Bénichou est élevé à Oran par sa mère Madeleine et son père, André Bénichou, professeur de philosophie. A neuf ans, Pierre et sa famille reviennent en France métropolitaine, à Paris précisément. Il intègre par la suite le lycée Condorcet avant de suivre des cours à la Sorbonne, qu'il préfère quitter pour poursuivre une carrière de journaliste à la fin des années 1950. Il travaille tout d'abord chez France Soir comme stagiaire avant de poursuivre sa carrière chez Paris Jour en 1959 puis en tant que grand reporter dans les colonnes de Jours de France. On lui offre le poste de rédacteur en chef adjoint d'Adam, magazine mensuel dédié à la mode qui devient par la suite le Nouvel Adam dont il est alors rédacteur en chef.

Il prend ensuite la tête du Nouvel Observateur en 1968 en tant que rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef dès 1978. Dans les colonnes de l'Obs, il signe notamment un portrait de François Mitterrand ainsi qu'un certain nombre de croquis de la société française. En 1985, il devient directeur adjoint de l'Obs puis directeur délégué en 1996. Prenant petit à petit du recul par rapport au magazine, Pierre Bénichou était toutefois resté conseiller de la direction.

Pierre Bénichou et les Grosses Têtes

Pierre Bénichou est un des membres réguliers de la troupe des Grosses Têtes sur RTL autour de Philippe Bouvard. Il a gardé son statut de sociétaire avec l'arrivée de Laurent Ruquier, dont il est par ailleurs un collaborateur proche. On le voit ou l'entend à ses côtés dans les émissions On va s'gêner, On a tout essayé ou encore On n'a pas tout dit. Véritable pilier de l'émission Les Grosses Têtes, Bénichou était régulièrement présent sur le plateau de l'émission.

Témoin du passage de flambeau entre Philippe Bouvard et Laurent Ruquier en tant que pilier des Grosses Têtes, Pierre Bénichou expliquait être tout à fait sceptique à l'époque. "Quand Laurent Ruquier m'a annoncé vouloir prendre la suite de Philippe Bouvard, j'ai essayé de l'en dissuader. Je n'aurais rien misé sur lui"  racontait-il à Télé Loisirs. Il a fini par rejoindre la troupe sous Ruquier. "Je dois reconnaître que c'est un succès formidable. Pour moi, la démarche reste la même : forcer le trait pour désarçonner les autres. Faire croire que je me force à être charié."

Sur l'antenne de RTL, Laurent Ruquier a donné ses premiers mots au sujet de la mort de son ami Pierre Bénichou. "Ça fait plus de vingt ans que je travaille avec Pierre. C'est peut-être un des hommes qui m'a le plus fait rire au monde, par son talent d'improvisation, sa force comique. On peut parler de génie comique. C'est une page qui se tourne pour les Grosses Têtes. C'était un des rares derniers improvisateurs. Pierre Bénichou était dans la même lignée que les Jacques Martin et Jean Yan. Evidemment, il n'avait pas fait de carrière d'humoriste mais c'était un peu à cause de moi qu'il s'était reconverti. Et c'était un des plus brillants."

Le compte Twitter officiel de l'émission a rendu hommage à Pierre Bénichou quelques minutes seulement après l'annonce de son décès : "C'est avec une immense tristesse que nous avons appris aujourd'hui le décès de notre ami Pierre Bénichou. Toutes nos pensées vont pour lui et sa famille. Bye notre Pedro, Roi du Tango..."

Directeur général des activités audio du groupe M6, Régis Ravanas s'est exprimé officiellement sur Twitter au sujet de la mort de Pierre Bénichou : "Très triste d'apprendre la disparition de Pierre Bénichou. Toute la direction du groupe M6 et la grande famille de RTL présentent leurs plus sincères condoléances à ses proches. Merci Pierre de nous avoir tant fait rire avec Les Grosses Têtes."

Pierre Bénichou au théâtre et au cinéma

Pierre Bénichou était également acteur. On l'a par exemple vu sur les planches dans "Grosse chaleur", une pièce de théâtre écrite par Laurent Ruquier et mise en scène par Patrice Leconte. Côté cinéma, il apparaît également dans le film comique Turf de Fabien Onteniente qu'il a co-écrit avec le réalisateur ainsi qu'Emmanuel Booz et Philippe Guillard. Il devait aussi apparaître dans le film Tu veux ou tu veux pas de Tonie Marshall mais sa scène a finalement été coupée au montage.

Sa femme Alix Dufaure

Dans la vie, Pierre Bénichou était un homme discret qui n'aimait pas s'épancher sur son intimité. On sait cependant qu'il s'est marié à Alix Dufaure le 16 décembre 1970. Sa femme est décédée le 2 mai 2012. Ensemble, ils ont eu un fils : Antoine Bénichou. Par alliance avec Alix Dufaure, mariée puis divorcée de Laurent Lindon, Pierre Bénichou était de fait devenu le beau-père de l'acteur Vincent Lindon.

Pierre Bénichou était-il malade ?

Etant donné la période durant laquelle Pierre Bénichou est mort, en plein pendant le confinement en France, certains internautes se demandent si le journaliste était malade. Lors de l'annonce de la mort de son père, Antoine Bénichou a pris soin de préciser à l'AFP que le décès de Pierre Bénichou n'était pas lié à l'épidémie de coronavirus qui s'est abattu sur le pays et le monde depuis quelques mois déjà. Le journaliste "s'est éteint dans son sommeil" à son domicile.

Les stars rendent hommage à Pierre Bénichou

Les stars sont déjà nombreuses à avoir rendu hommage à Pierre Bénichou. Laurent Ruquier, qui a longtemps côtoyé Pierre Bénichou sur de nombreuses de ses émissions aussi bien à la télévision qu'à la radio, s'est exprimé sur Instagram au sujet de la perte de son ami. "L'homme qui m'aura fait le plus rire depuis vingt ans est parti. Une grande plume aussi. Et comme il savait si bien dire : "... Et on continue ! Sans augmentation du prix des consommations."

Michèle Bernier s'est exprimée sur Twitter : "Mais quelle tristesse de perdre Pierre Bénichou... Tellement drôle, cynique, intelligent... Toutes mes pensées à sa famille." Charles Consigny lui a aussi laissé un dernier message : "Pierre Bénichou était le plus grand. Son talent était du génie. Pensée pour Laurent Ruquier et pour tous ses proches. Il manquera énormément."

Pierre Lescure, chroniqueur de C à vous et président du Festival de Cannes, lui a par ailleurs rendu un vibrant hommage sur Twitter : "Le visage superbe et le regard rieur de Pierre... Pierre Bénichou... Que de souvenirs, de rires, de points de vue assénés avec brio et sa culture insensée. Un des créateurs de L'Obs, une plume et une répartie de classe. Tant de soirées et de nuits. A Antoine et à Vincent et Sylvain."

Gérard Miller, qui a longtemps côtoyé Pierre Bénichou, s'est lui aussi exprimé sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à son ami. "Avec la bande de Ruquier, on a partagé un nombre incalculable de repas, de soirées, de voyages et bien sûr d'émissions. Tous les deux, on a eu sans doute autant d'engueulades que de fous rires. Pierre était au quotidien un homme-phénomène."

Isabelle Alonso, romancière et chroniqueuse qui l'a côtoyé dans On a tout essayé, a quant à elle partagé ses regrets à l'idée de ne pas avoir téléphoné à Pierre Bénichou plus tôt. "Il faudrait faire tout de suite, sans attendre, ce qui nous passe par la tête. Hier, je me suis dit que j'allais appeler Pierre Bénichou, prendre de ses nouvelles. Aujourd'hui, il est trop tard et ça me fait une peine infinie. Salut, Pierre. Hasta siempre."

Le Ministre de la Culture, Franck Riester, s'est lui aussi exprimé sur son compte Twitter. "Grande tristesse à l'annonce de la mort de Pierre Bénichou, figure de L'Obs et pilier des Grosses Têtes. Charismatique et brillant, il savait allier l'humour le plus décalé à la plus grande rigueur journalistique. J'adresse toutes mes pensées à sa famille et à ses proches."

Bernard-Henri Lévy a lui aussi apporté son hommage à Pierre Bénichou sur Twitter. "Pierre Bénichou savait Aragon par coeur, avait fait pleurer de rire Coluche, préférait une fête à un prix littéraire et l'amitié aux honneurs. Mort d'un Grand Connétable du monde d'hier qui avait appris la presse avec Camis, la nuit avec Gainsbourg et la grandeur chez Corneille."