Doit-on déclarer l'achat d'un bien immobilier aux impôts ?

Doit-on déclarer l'achat d'un bien immobilier aux impôts ? Tout achat immobilier nécessite diverses formalités auprès des organismes fiscaux, mais sans démarche particulière au moment de remplir sa déclaration de revenus.

Un achat immobilier doit forcément être déclaré auprès des impôts, car soumis aux impôts locaux. Un propriétaire comme un locataire peut être redevable de la taxe d'habitation. La taxe foncière est réservée aux propriétaires. Le montant de ces impôts locaux varie selon le bien immobilier et la situation financière du contribuable. Pour une résidence principale, aucune déclaration n'est nécessaire, car les services fiscaux envoient directement les avis de taxe d'habitation et de taxe foncière, qui doivent être payés à l'automne.

Si vous achetez dans l'ancien, les démarches administratives sont simplifiées. En effet, le notaire qui intervient obligatoirement lors de la transaction immobilière s'occupe de tout. Il effectue les formalités auprès du service de publicité foncière, ce qui permet de mettre à jour les impôts locaux. Le contribuable n'a pas de déclaration spécifique à faire, si ce n'est de bien signaler sa nouvelle adresse à partir de son espace personnel sur le site des impôts ou sur le formulaire 2042 au printemps, lors de la déclaration de revenus. En cas d'acquisition d'un bien immobilier neuf, certaines taxes sont prélevées lors de la transaction. Il s'agit des frais de notaire : honoraires du notaire, droits de mutation, contribution de sécurité immobilière... Le propriétaire est également redevable de la TVA (en général autour de 20 %). Là non plus, pas de mention à faire dans sa déclaration de revenus.