Mise à la terre : pourquoi la faire et comment la réussir ?

Mise à la terre : pourquoi la faire et comment la réussir ? Obligatoire pour toute nouvelle installation électrique, la mise à la terre permet d'évacuer le courant de défaut et assure la sécurité des occupants face aux dangers électriques. Voici les différentes étapes pour bien réussir votre mise à la terre.

La mise à la terre est une étape importante lors de l'installation d'un système électrique, elle garantit sa sécurité. La prise de terre est ce qui permet d'éviter les risques d'électrisation et d'électrocution en renvoyant les courants de fuite vers la terre sans risque pour les appareils électroménagers, électriques et surtout les personnes. Plus qu'indispensable la mise à la terre a aussi été rendue obligatoire par la norme NF C 15-100.

Quels sont les outils nécessaires ?

  • Un piquet de terre ;
  • Un regard de visite en béton ;
  • Un  câble en cuivre nu de 25 mm² ;
  • Un fil de terre conducteur de 16 mm& ;
  • Une gaine ;
  • Une barrette de coupure ;
  • Un conduit IRL ;
  • Des colliers de fixation ;
  • Des vis et des chevilles ;
  • Du ciment et du sable ;
  • Un niveau ;
  • Une perceuse à percussion ;
  • Une bêche ;
  • Une truelle ;
  • Une pince coupante ;
  • Une pince à dénuder ;
  • Une clé à pipe ;
  • Un tournevis.

Comment réaliser une mise à la terre ?

Cette étape indispensable pour assurer la sécurité de son logement et l'évacuation des fuites électriques implique quatre étapes : l'installation du regard de visite, l'installation du piquet de terre, l'installation de la barrette de coupure et le raccordement au tableau électrique. Comme pour tous les travaux électriques, coupez le courant au disjoncteur générale avant de commencer l'installation. Voici le détail des manipulations à réaliser, étape par étape.

L'installation du regard de visite

  • Creusez un trou à environ 50 cm du mur où se trouve le disjoncteur général. Les dimensions du trou sont à déterminer selon la taille du regard de visite en béton et on compte général autant d'espace en longueur, en largeur et en profondeur, par exemple creusez un trou de 40x40 cm et de 40 cm de profondeur.
  • Percez un trou dans une des faces du regard avec l'aide d'un foret à béton. Pour ne pas fissurer le regard, percez en deux étapes d'abord avec un petit foret puis avec un plus gros d'une taille équivalente au diamètre du câble en cuivre nu de 25 mm².
  • Placez le regard de visite dans le trou en positionnant le côté troué face au mur.
  • Creusez une tranchée reliant le regard de visite au mur, la position du trou sur la face du regard vous indique la profondeur jusqu'à laquelle creuser.

L'installation du piquet de terre

  • Placez le piquet de terre au centre du regard de visite et enfoncez-le à deux mètres de profondeur à l'aide d'une massette. Pour obtenir la bonne profondeur, il faut que le piquet dépasse d'une dizaine de centimètres.
  • Coupez un morceau de gaine suffisant pour relier le piquet de terre au niveau ou vous installerez la barrette de coupure ( sur le mur à 30 cm du sol ) puis insérez le câble en cuivre nu dans la gaine et coupez le câble de la longueur correspondante avec la pince coupante. Veillez à laisser une marge sur le longueur de câble pour réaliser les fixations, il sera toujours de coupez l'excédent au besoin.
  • Introduisez la câble et la gaine dans le trou du regard, puis faites passer le câble nu dans le collier de serrage du piquet de terre. Serrez la fixation à la main puis avec une clé.
  • Recouvrez le regard de visite et fixez le avec du mortier si vous le souhaitez. Rebouchez la tranchée en recouvrant la gaine.

L'installation de la barrette de coupure

  • Repérez sur le mur l'emplacement de la barrette de coupure, elle doit être installée à 30 cm du sol. Avec une perceuse, réaliser quatre trous au niveau des repères pour fixer la barrette.
  • Insérez les chevilles dans les trous et fixez la barrette de coupure au mur.
  • Dévissez la fixation basse de la barrette pour y insérer le câble en cuivre nu puis revissez à l'aide d'une clé à pipe.

Le raccordement au tableau électrique

  • Dénudez l'extrémité du fil de terre de 16 mm² et insérez le dans la fixation haute de la barrette de coupure.
  • Mesurez la longueur de conduit IRL nécessaire pour relier la base du disjoncteur à la barrette de coupure et coupez le conduit en conséquence.
  • Repérez l'axe du conduit entre le disjoncteur et la barrette et marquez des repères tous les 15 cm pour les emplacements des colliers de fixation.
  • Percez le mur et installez les colliers de fixation.
  • Sur le couvercle du disjoncteur, marquez l'emplacement par lequel va passer le fil de terre. Dévissez le couvercle du disjoncteur et coupez avec la pince coupante un espace pour permettre au fil conducteur de passer.
  • Insérez et faites coulisser le fil de terre dans le conduit IRL. Placez le conduit dans les colliers de fixation.
  • Coupez l'excédent de fil de terre. Dénudez l'extrémité et insérez-là dans une des fixations du bornier de terre.
  • Revisser le couvercle du disjoncteur et réarmez le disjoncteur.

Astuce : le choix du piquet de terre est important. Veillez à le choisir de préférence galvanisé, et à le protéger contre la corrosion avec de la graisse.

Installation électrique