Diagnostiquer son installation électrique actuelle

Diagnostiquer son installation électrique actuelle Lorsque vous faites un bilan de vos installations électriques, il convient d'être minutieux, particulièrement si votre habitation n'a pas été construite récemment. Dans certains cas, le diagnostic électrique est obligatoire.

Il est important de procéder à un diagnostic de votre installation électrique intérieure, surtout si celle-ci commence à être ancienne. Il vous permet de voir si cette installation est sécurisée, et ainsi garantir la sécurité de votre famille, ou des personnes habitant dans votre logement. 

Quel sont les logements concernés par un diagnostic électrique obligatoire ?

Si l'installation électrique de votre appartement ou maison a plus de 15 ans et que vous souhaitez vendre votre bien, sachez que vous devrez faire vérifier son état actuel afin d'assurer à votre acheteur que tout est en règle. Si votre maison possède des dépendances, cela les concerne également. Cette tâche doit absolument être effectuée par un professionnel certifié, qui vous remettra un diagnostic à joindre au dossier de diagnostic (DDT) obligatoire lors de la vente d'un bien immobilier. Ce dossier est à remettre à la personne achetant votre bien, au moment de la signature de la promesse de vente. Ce diagnostic réalisé par un professionnel est ensuite valable pour 3 ans après sa réalisation.

Comment faire vous-même le diagnostic de votre installation électrique ?

Si votre logement n’est pas concerné par l’obligation de faire faire le diagnostic par un professionnel, vous pouvez tout de même vérifier que tout est en ordre, et qu'il n'y a aucun danger dans votre installation actuelle. Attention, ceci ne remplace pas le diagnostic obligatoire pour les installations de plus de 15 ans.

  • Tout d'abord, faire un rapide tour de votre habitation en vérifiant une a une les prises et les interrupteurs. Si les prises ou interrupteurs sont abîmés ou légèrement sortis de leurs emplacements initiaux, il faudra les changer. De plus, il faut changer les prises et interrupteurs répondant aux anciennes normes.
  • Il faut également vérifier que les prises dans la cuisine ou la salle de bains ne sont pas trop proches d'une source d'eau.
  • Ensuite, il faut considérer l'état du câblage. Pour cela, il est nécessaire de vérifier que les fils qui traversent votre habitation ne soient pas a nus, ni englobés dans des tubes métalliques ou des moulures en bois. Si c'est le cas, vous devrez intervenir. De plus, si les prises ne comportent pas de prise de terre, c'est-à-dire si elles ne comportent que deux trous mais pas de patte métallique, il faudra également intervenir. Enfin, lors de cette vérification, ouvrir soigneusement quelques prises et interrupteurs et vérifier si l'état des fils est correct, c'est-à-dire regarder si leur isolant est abîmé ou non, leurs connexions assez solides... Si une ou plusieurs prises présentent des faiblesses, ouvrir toutes les prises.
  • Dans un dernier temps, considérez le nombre de prises et d'interrupteurs dans votre habitation. Analysez alors s'il y a des manques. Par exemple, y a-t-il besoin d'installer un va-et-vient pour les pièces avec deux entrées / sorties mais un seul interrupteur ? De la même façon, si vous utilisez constamment des multiprises à un certain endroit (autour de la télévision, lecteur DVD, chaîne Hifi,...), ne serait-il pas plus judicieux de créer une nouvelle prise ?

Installation électrique