Tiques : comment éviter la piqûre et la maladie de Lyme ?

Tiques : comment éviter la piqûre et la maladie de Lyme ? Les tiques sont présentes dans la végétation partout en France, et plus particulièrement en forêt. Il est important de se protéger lors de balades dans la nature afin d'éviter les piqûres et transmission de la maladie de Lyme. Voici toutes les infos à savoir sur les piqûres de tiques et les meilleurs moyens de s'en protéger.

Les tiques, présentes dans la nature, font beaucoup parler d'elles et inquiètent à cause des bactéries qu'elles peuvent transmettre. Quand elle vous pique, la tique s'accroche à votre peau et suce votre sang. Cette morsure peut être dangereuse car elle peut transmettre des maladies, dont la maladie de Lyme très difficile à soigner. Il est donc important d'être vigilant et de vous protéger lors de vos balades en forêt et dans la nature, mais aussi de savoir comment réagir et enlever une tique rapidement si vous êtes piqué. Encore faut-il savoir la reconnaître...

Comment reconnaître une piqûre de tique ?

Une piqûre de tique est assez facile à reconnaître. Si vous voyez un point noir sur votre peau qui accroche quand vous passez votre doigt dessus, vous avez peut-être été piqué par une tique. Elles attaquent le plus souvent sur les jambes et aiment les zones chaudes et humides, ainsi que la peau fine, comme dans les creux derrière le genou, sur le mollet ou même à la racine des cheveux et derrière l'oreille. Le seul moyen de savoir si c'est une piqûre de tique est de regarder et d'observer de plus près. Elle mord et sa tête est enfouie sous la peau. Seul le corps de la tique dépasse de la peau. Si vous êtes piqué, cela risque de vous démanger au début. Attention, vous ne constaterez pas de douleur, la piqûre de tique est indolore.

Comment éviter une piqûre de tique ?

Le meilleur moyen d'éviter une piqûre de tique est la prévention. Il est essentiel de vous protéger lorsque vous partez en balade ou en excursion dans la nature et en forêt. Voici quelques conseils et précautions à prendre pour éviter les piqûres de tique :

  • Portez des vêtements longs de façon à bien couvrir vos jambes et vos bras.
  • Rentrez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes.
  • Adoptez des chaussures fermées.
  • Choisissez des vêtements clairs pour mieux repérer la tique.
  • Marchez sur les chemins balisés.
  • Évitez les hautes herbes, les zones broussailleuses et autres terrains sauvages.
  • Utilisez un répulsifs sur la peau et/ou vos vêtements. 
  • Prenez avec vous un tire-tique et un antiseptique.

Après votre balade, pensez à vérifier votre corps de la tête aux pieds, et ainsi vous assurez que vous n'avez pas de piqûre de tique sur votre peau.

Comment enlever une tique ?

Vous avez été piqué par une tique, il faut réagir vite et la retirer immédiatement. Plus la tique reste longtemps, plus le risque d'infection est élevé. Il faut procéder méticuleusement afin d'éviter que la tête reste coincée sous la peau et d'écraser son abdomen. Contrairement à ce que l'on entend souvent, il ne faut surtout pas utiliser de l'éther pour l'endormir ou l'arracher avec ses ongles, cela peut augmenter le risque d'infection et de transmission des bactéries. Utilisez un tire-tique que vous pouvez acheter en pharmacie, ou une pince à épiler. Avec une pince à épiler, faites bien attention à attraper la tique entière et à tirer droit en maintenant une pression suffisante. Avec un tire-tique, c'est très simple, glissez la tige sous la tique et effectuez un mouvement de rotation pour retirer la bête. Si vous n'êtes pas sûr de vous, vous pouvez demander à votre médecin d'enlever l'insecte. Après extraction, vous devez impérativement désinfecter la zone et la surveiller pendant un mois.

Erythème migrant
Erythème migrant © Kletr - stock.adobe.com

Tique et maladie : la maladie de Lyme

Une fois la tique enlevée, il faut observer la piqûre pendant un mois pour vérifier que l'insecte ne vous a pas transmis une maladie, et plus particulièrement la maladie de Lyme.

Les symptômes de la maladie de Lyme

Toutes les tiques ne sont pas infectées par la bactérie. Pour transmettre la maladie de Lyme, une tique doit avoir été contaminée par la bactérie borrélie en se nourrissant d'un hôte animal. C'est ensuite en piquant l'homme qu'elle transmet la bactérie. La plupart du temps, la maladie de Lyme va se manifester par une éruption cutanée circulaire appelée érythème migrant, dans les trois à trente jours suivant la piqûre. On peut également avoir les symptômes d'une grippe (fatigue, maux de tête, fièvre, courbatures…). Si vous avez un de ces symptômes, consultez un médecin. En cas de piqûre, les femmes enceintes et les enfants doivent consulter un médecin, même sans symptôme.

Test et traitements de la maladie de Lyme

Dès l'apparition d'un symptôme, il convient alors de consulter tout de suite son médecin traitant qui prescrira un traitement antibiotique. La maladie de Lyme est plus compliquée à diagnostiquer et à soigner par la suite, notamment si vous n'avez pas remarqué l'érythème. Des tests sanguins peuvent également être proposés lorsque le patient présente des symptômes articulaires ou neurologiques mais ils ne sont pas fiables à 100%. 

Tiques : saison et lieux

Les tiques piquent toute l'année, mais elles sont plus actives entre avril et novembre. Elles sont très résistantes, un grand froid ou la sécheresse ne les tuent pas. En cas de mauvaises conditions climatiques, les tiques se mettent en diapause. Elles se réveillent ensuite quand les conditions redeviennent meilleures. Les tiques sont beaucoup dans la nature, les bois, les forêts, les herbes hautes et les jardins, mais elles sont aussi présentes en ville dans les parcs, et sur les aires d'autoroute. On en trouve dans toute la France et en Europe.

Nuisibles au jardin

Tiques : comment éviter la piqûre et la maladie de Lyme ?

Sommaire Piqûre de tique : la reconnaître Eviter une piqûre de tique Enlever une tique Tiques et maladie de Lyme Symptômes Tests et traitements Tiques : saison et lieux Les tiques, présentes dans la nature, font...

Je gère mes abonnements push