Dictionnaire français

à valoir

locution
à valoir , locution

En savoir plus

En vidéo : L'astuce du jour par le champion de France d'orthographe. Chaque jour, Guillaume Terrien décortique pour vous une règle orthographique de la langue française.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
  • Valoir son pesant d'or Sens : Avoir beaucoup d'intérêt ou de valeur. Origine : Dès le XIIIe siècle, on avait pour habitude de comparer l'importance qu'avait une personne à nos yeux avec la valeur qu'aurait eu son poids en or. "Valoir son pesant d'or" signifie encore aujourd'hui que quelque chose présente un grand intérêt ou est de grande valeur. Cependant, on l'utilise également de façon ironique.Lire la suite
  • Ne pas valoir tripette Sens : N'avoir aucune valeur. Origine : Cette expression emploie le terme « triplette » qui signifie « tripe » ou « boyau » d'un animal. Au XVIIe siècle, le verbe « triper » voulait dire « mépriser ». C'est pour cela que notre expression est utilisée lorsque l'on veut parler de quelque chose qui n'a pas de valeur, qui ne présente pas d'intérêt.Lire la suite
  • Ne pas valoir un clou Sens : Ne pas valoir grand-chose. Origine : Cette expression date du XIXe siècle. On sait bien qu'un clou est une pièce métallique servant à fixer deux objets, et qu'il ne coûte pas très cher. Voilà pourquoi on utilise ce mot pour désigner quelque chose ayant peu d'importance, sans grande valeur.Lire la suite
  • Ne pas valoir un pet de lapin Sens : Ne rien valoir. Origine : Cette expression date de la fin du XIXe siècle. Un pet de lapin n'a aucune valeur, tout comme celui de n'importe quel autre animal d'ailleurs. Voilà pourquoi on l'emploie pour le comparer à quelque chose qui ne vaut rien.Lire la suite
  • Valoir la gratitude Sens : Mériter la reconnaissance.
  • valoir le coup Sens : Être suffisamment intéressant. Origine : Le verbe valoir, issu du latin valeo, nous renvoie à la notion de valeur, financière ou morale. Une chose qui vaut le coup a donc une certaine valeur, réelle ou symbolique, et mérite qu'on s'y intéresse.Lire la suite
  • fait pour valoir ce que de droit Sens : Pour servir de justification dans le cas où elle serait exigée. Origine : La formule, d'apparence très archaïque puisqu'elle date du Moyen-Âge, est retrouvée en français dans quelques écrits administratifs et est très appréciée dans le jargon des avocats et des notaires.Lire la suite
  • Valoir la peine de Sens : Avoir valeur de, mériter que, être digne de. Origine : L'expression "valoir la peine de" signifie, en parlant d'une personne, d'une action ou d'une situation, "avoir valeur de", "mériter que", "être digne de". Notons l'emploi du terme "peine", à rapprocher de son sens matériel (synonyme de "travail, labeur, effort") par opposition à son sens psychologique ("affliction, tristesse"). Notons par ailleurs l'emploi du verbe "valoir", "être d'égale valeur".Lire la suite
  • Valoir le détour Sens : Etre d'une valeur à mériter une extension du chemin pour y accéder. Origine : L'expression "valoir le détour" s'utilise au figuré dans les situations où une chose ou une situation est d'une valeur à mériter l'extension du chemin pour y accéder : "ce point de vue sur les hauteurs des Pyrénées vaut le détour !". Notons l'emploi du terme "détour", du verbe "détourner", "effectuer un parcours différent de celui initialement prévu". Notons l'emploi du verbe "valoir", synonyme de "être d'égale valeur".Lire la suite
  • Valoir pour quelqu'un Sens : Etre applicable à quelqu'un (de la même manière que pour les autres). Origine : L'expression "valoir pour quelqu'un" signifie "lui être applicable autant qu'à d'autres personnes". Notons ici l'emploi du verbe valoir, littéralement "être d'égale valeur" (pour tout un chacun) : "cette remarque vaut aussi pour vous" signifie "vous êtes concerné par cette remarque autant que les autres personnes".Lire la suite
expressions avec à valoir Voir aussi : 11
  • 25 juillet 1593 Henri IV se convertit ... au trône de France, abjure solennellement la confession protestante et se convertit au catholicisme pour faire valoir ses droits sur la couronne. C'est aussi une façon de mettre un terme à l ... Lire la suite
  • 5 juillet 1974 18 ans, la nouvelle majorité ... la majorité civile qui passe de 21 à 18 ans. Depuis les événements de mai 1968, "l'âge légal à partir duquel une personne devient pleinement capable de faire valoir ses droits" était jugé trop tardif. Lire la suite

Mots proches recherchés

locution adjectivale
locution adverbiale
préposition
locution adverbiale
locution adverbiale
locution

Mots du jour

nom masculin
nom masculin
adjectif, nom
adjectif
nom féminin
adjectif
adjectif
adjectif, nom
abréviation