Dictionnaire français

appelant

participe présent
appelant , appelant , participe présent

En savoir plus

En vidéo : le mot du champion Comment distinguer un participe présent d'un adjectif verbal et comment les écrire ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus vous tromper.
Améliorez votre orthographe grâce à notre partenaire Orthodidacte.com
synonymes de appelant Voir aussi : 30
  • Se faire appeler Arthur Sens : Se voir faire des remontrances. Origine : Cette expression proviendrait de la Seconde Guerre mondiale et ferait référence à l'occupation de la France pendant laquelle le couvre-feu avait été fixé à 20h. Le nom "Arthur" serait une déformation de l'allemand "acht Uhr'" ("vingt heures !") que les patrouilles ennemies criaient aux retardataires éventuels. "Se faire appeler Arthur", c'est se voir faire des remontrances, se faire disputer.Lire la suite
  • Appel discret Sens : Appel timide.
  • Appel irrésistible Sens : Invitation qu'on ne peut pas refuser.
  • Faire appel à la médecine. Sens : Avoir besoin et recours à la science du corps humain pour guérir.
  • Appeler de ses voeux des mesures. Sens : Exiger, réclamer des dispositions.
  • Appeler à la patience. Sens : Demander aux personnes de patienter un certain temps.
  • Faire appel à un patriotisme. Sens : Solliciter un nationalisme.
  • Faire appel à l'autorité de quelqu'un ou de quelque chose. Sens : Invoquer, s'appuyer sur le pouvoir d'une personne ou d'une chose.
  • C'est le chien de Jean de Nivelle qui s'enfuit quand on l'appelle. Sens : Quelqu'un qui s'enfuit quand on a besoin de lui, quelqu'un de lâche. Origine : Au XVe siècle, Louis XI cherchait des alliés pour se battre contre Charles le Téméraire. Jean II de Montmorency voulait aider Louis XI, en envoyant son fils Jean de Nivelle à la bataille. Mais ce dernier, peu téméraire, refusa. Son père le traita de "chien", pour exprimer sa lâcheté. De ce fait, on utilise cette expression à ce jour pour désigner quelqu'un qui s'enfuit lorsqu'on a besoin de lui.Lire la suite
  • Appeler un chat un chat Sens : Ne pas avoir peur d'appeler les choses par leur nom, de dire les choses telles qu'elles sont, en toute franchise. Origine : Au XVIIIe siècle, on nommait « chat » le sexe féminin en argot, plus précisément la toison pubienne, en jouant sur l'ambiguïté du terme qui désigne l'animal de compagnie. Ce fut le poète Nicolas Boileau qui utilisa le premier l'expression dans une satire dénonçant l'hypocrisie de la société.Lire la suite
expressions avec appelant Voir aussi : 36
citations avec appelant Voir aussi : 193
événements avec appelant Voir aussi : 363

Mots proches recherchés

nom masculin
nom masculin
nom masculin
nom féminin
nom masculin
nom masculin
verbe intransitif
nom masculin
nom masculin

Mots du jour

nom masculin
adjectif, nom
locution
adjectif, nom
nom féminin
adjectif
adjectif