forcer

verbe intransitif, verbe transitif
"Forcer"
forcer , verbe intransitif forcer , verbe transitif contraindre Approfondir avec :
forcer , mot de 6 lettres en cliquant ici Contribuez et ajoutez votre définition des mots-croisés :
Conjuguer forcer (verbe du 1er groupe) Indicatif
Présent
  • je force
  • tu forces
  • il force
  • nous forçons
  • vous forcez
  • ils forcent
Passé composé
  • j'ai forcé
  • tu as forcé
  • il a forcé
  • nous avons forcé
  • vous avez forcé
  • ils ont forcé
Imparfait
  • je forçais
  • tu forçais
  • il forçait
  • nous forcions
  • vous forciez
  • ils forçaient
Plus-que-parfait
  • j'avais forcé
  • tu avais forcé
  • il avait forcé
  • nous avions forcé
  • vous aviez forcé
  • ils avaient forcé
Passé simple
  • je forçai
  • tu forças
  • il força
  • nous forçâmes
  • vous forçâtes
  • ils forcèrent
Passé antérieur
  • j'eus forcé
  • tu eus forcé
  • il eut forcé
  • nous eûmes forcé
  • vous eûtes forcé
  • ils eurent forcé
Futur simple
  • je forcerai
  • tu forceras
  • il forcera
  • nous forcerons
  • vous forcerez
  • ils forceront
Futur antérieur
  • j'aurai forcé
  • tu auras forcé
  • il aura forcé
  • nous aurons forcé
  • vous aurez forcé
  • ils auront forcé
Subjonctif
Présent
  • que je force
  • que tu forces
  • qu'il force
  • que nous forcions
  • que vous forciez
  • qu'ils forcent
Passé
  • que j'aie forcé
  • que tu aies forcé
  • qu'il ait forcé
  • que nous ayons forcé
  • que vous ayez forcé
  • qu'ils aient forcé
Imparfait
  • que je forçasse
  • que tu forçasses
  • qu'il forçât
  • que nous forçassions
  • que vous forçassiez
  • qu'ils forçassent
Plus-que-parfait
  • que j'eusse forcé
  • que tu eusses forcé
  • qu'il eût forcé
  • que nous eussions forcé
  • que vous eussiez forcé
  • qu'ils eussent forcé
Conditionnel
Présent
  • je forcerais
  • tu forcerais
  • il forcerait
  • nous forcerions
  • vous forceriez
  • ils forceraient
Passé
  • j'aurais forcé
  • tu aurais forcé
  • il aurait forcé
  • nous aurions forcé
  • vous auriez forcé
  • ils auraient forcé
Impératif
Présent
  • force
  • forçons
  • forcez
Passé
  • aie forcé
  • ayons forcé
  • ayez forcé
Participe
Présent
  • forçant
Passé
  • forcé
Infinitif
Présent
  • forcer
Passé
  • avoir forcé
Gérondif
Présent
  • en forçant
Passé
  • en ayant forcé
  • Forcer le destin Sens : Provoquer sa chance, faire ce qu'il faut pour que ça marche. Origine : L'origine de cette expression, utilisée depuis le XIXe siècle, remonte au XIIe siècle, époque à laquelle le "Destin" était considéré comme une puissance mystérieuse déterminant d'avance et irrévocablement la suite des évènements.
  • Forcer une entrée Sens : Pénétrer de force.
  • Forcer le sort Sens : Forcer le destin.
  • Embauchoir à forcer Sens : Embauchoir à forcer est un ustensile ayant la forme d'une chaussure, généralement composé de bois et de métal, que l'on place à l'intérieur de la chaussure dans le but de la détendre lorsque par exemple celle-ci est trop serrée, ou pour l'aider à conserver sa forme. Origine : L'origine de cette expression remonterait au XVIIIe siècle, c'est-à-dire à l'époque où apparurent les premiers embauchoirs à forcer sophistiqués. Le terme forcer fait référence au fait que cet ustensile force la résistance de la chaussure.
  • Forcer la main Sens : Obtenir par la force, contraindre une personne à agir contre sa volonté et ses intérêts propres, mettre la pression ; en équitation, se dit d'un cheval qui agit à l'encontre des indications de son cavalier. Origine : L'expression "forcer la main" est une expression employée au sens figuré. Le verbe "forcer", du latin "fortia", désigne au sens figuré le pouvoir (légitime ou non) de concevoir, réfléchir, communiquer ou agir, exercer une influence, une contrainte, sur une personne ne disposant ni de cette autorité (légitime ou non), ni de cette faculté. Le terme "main" est à entendre ici de façon extensive et désigne le prolongement de l'esprit humain, l'outil qui exécute ce que le cerveau ordonne, c'est-à-dire aussi bien la "main qui pense" que la "main qui agit". "Forcer la main" signifie donc "contraindre" une personne à agir contre sa volonté ou ses intérêts propres. On dit aussi "mettre la pression" sur quelqu'un. Dans un tout autre contexte, en équitation, "forcer la main" se dit d'un cheval qui agit à l'encontre des indications de son cavalier (la "main" du cavalier désignant ici l'ordre exprimé par le mouvement spécifique de sa main).
  • Forcer une femme Sens : Contraindre une femme dans ses choix et ses désirs, violenter son intégrité physique ou morale ; violer une femme. Origine : L'expression s'inscrit sur le terrain du droit des femmes, de la physiologie et de la psychologie humaine, des rapports de force homme-femme, en particulier des rapports sexuels. Le verbe "forcer" (du latin "fortia", ici très éloigné de son sens littéral qui lui désigne le fait d'avoir du "courage", de la "bravoure", de la "force morale"), s'emploie ici au sens figuré et signifie "contraindre par tout moyen", "violenter", voire "violer" une femme. Néanmoins, en fonction des situations, "forcer une femme" désigne aussi bien "la prendre par la force", "lui faire l'amour par la force", "la violer", que "la forcer à avorter", "la forcer à porter le voile", etc., par opposition à "de gré". L'expression renvoie dans tous les cas à une violence produite sur son intégrité physique ou morale. L'expression est généralement employée dans le cadre judiciaire à l'occasion d'une plainte déposée en correctionnelle ou aux Assises.
  • Forcer la carte Sens : Faire choisir la carte souhaitée au spectateur. Origine : L'expression est utilisée dans la discipline qu'est la prestidigitation. La carte en est le symbole. "Forcer la carte" vise à faire choisir une carte au spectateur, a priori librement. Mais il prend en fait la carte voulue par le prestidigitateur.
  • Forcer le trait Sens : Exagérer, grossir, caricaturer. Origine : L'origine de cette expression est inconnue, mais il est vraisemblable qu'elle fasse référence au domaine des arts, et notamment du dessin. Réaliser une caricature est, en effet, exagérer les traits de la personne en insistant sur certains traits, ou aspects physiques.
  • De gré ou de force Sens : Qu on le veuille ou non. Traduction anglais : one way or another Origine : Au Xème siècle, le mot "gré" signifiait "plaisant" en latin. Son sens a varié dans le temps pour se rapporter à l approbation. L expression "de gré ou de force" signifie donc "volontairement ou sous la contrainte".
  • Abandon forcé Sens : Renoncement sous contrainte.
expressions avec forcer Voir aussi : 57
expressions avec forcer
  • "On peut forcer quelquŽun à faire quelque chose, on ne peut pas le forcer à y trouver son bonheur." Abba Poemen
  • "On peut forcer quelquŽun à faire quelque chose, on ne peut pas le forcer à y trouver son bonheur." Abba Poemen
  • "Forcer les loix de nature en faisant des mariages hors d'aage competant." Jacques Amyot
  • "Forcer une serrure, c'est briser une idole." Georges Darien
  • "Il faut donc se forcer à travailler tous les jours." Stendhal
  • "Il faut forcer la nature à aller aussi loin que notre esprit." Gaston Bachelard
  • "Il ne faut pas forcer à nous écouter trop longtemps ceux qui ne peuvent pas nous fuir." Joseph Joubert
  • "Ne pas se forcer à penser ; mais noter aussitôt chaque pensée qui se propose." Alain-Fournier
  • "On ne peut pas se forcer à aimer, et c'est là précisément l'amour." Georges Perros
  • "ce vice littéraire qui consiste à se forcer à aimer ce qu'on se croit obligé d'admirer." Jules Renard
citations avec forcer Voir aussi : 384
citations avec forcer