Alain Souchon : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ALAIN SOUCHON - Auteur-compositeur-interprète français, Alain Souchon est né le 1 janvier 1945.

Biographie courte de Alain Souchon - Alain Souchon, né Alain Kienas, voit le jour le 24 Mai 1944, à Casablanca. D’origine franco-suisse, il a quatre frères, deux demi-frères et une demi-sœur. Il porte d'abord le nom du mari de sa mère, avant de prendre celui de son père biologique, Pierre Souchon, qui épousera sa mère en seconde noce. Ce dernier est professeur d'anglais et sa mère romancière.

En 1959, son père meurt dans un accident de voiture. Alain n'a que quatorze ans. Cette perte va le marquer profondément et lui inspirera une chanson qui sortira en 1977 : « Dix-huit ans que je t'ai à l'œil ». Il s'intéresse à la chanson et à la composition, dès la fin des années 60.

Mais ce n’est qu’à partir de 1974, avec son titre « J’ai dix ans », qu’Alain Souchon connaît le succès. S’ensuivront les albums « Bidon », en 1976, « Jamais content », en 1977, ou les titres « Y'a de la rumba dans l'air », « Allô Maman bobo » et « La ballade de Jim ». Il reçoit la Victoire d'honneur et le prix de la Chanson des vingt dernières années aux vingtièmes Victoires de la musique avec son titre « Foule Sentimentale ».

Fin 2011, sort son dernier album solo « À cause d'elles », recueil des airs d'enfance chantés par sa maman.

Son amitié avec Laurent Voulzy

Ce qu’il manque à Alain Souchon, lui qui écrit très bien, c’est la mélodie et le rythme dans ses chansons. Il va trouver chez Laurent Voulzy une complémentarité qui fera des deux artistes, deux amis. La collaboration entre les deux hommes commence en 1974, avec l’album « J'ai dix ans », qui sera un grand succès.

Le dernier album d'Alain Souchon, « Alain Souchon & Laurent Voulzy », sorti en novembre 2014, est principalement composé de duos avec Laurent Voulzy.

Chanteur et acteur

A côté de ses chansons, Alain Souchon se lance dans une carrière d'acteur. On le voit notamment dans le film « Je vous aime » (1980) aux côtés de Catherine Deneuve, dans « Tout feu, tout flamme » (1981) et « L'été meurtrier » (1983) donnant la réplique à Isabelle Adjani, puis dans « Comédie » (1987) avec Jane Birkin. Mais, ne se sentant pas à l’aise, Alain Souchon préfère la musique au 7ème art.

Des projets pleins d’humanité

Alain Souchon participe à de nombreuses œuvres caritatives, notamment par l'intermédiaire de son épouse, Françoise, très impliquée dans le milieu associatif. Il a également décidé de reverser tous ses droits discographiques à la Ligue contre le cancer, une maladie qui le touche particulièrement.

En 2013, soucieux de toujours maintenir le fil avec son public, Alain Souchon se produit notamment au Trianon, enchaînant concerts et festivals.

Voir la filmographie d'Alain Souchon

Variété française