Rudolf Noureev : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE RUDOLF NOUREEV - Danseur autrichien d'origine russe, Rudolf Noureev est né le 17 mars 1938 à Irkouts (Russie). Il est mort le 6 janvier 1993 à Levallois-Perret (France).

Biographie courte de Rudolf Noureev - Rudolf Noureev est né en 1938, en Union soviétique, dans une famille modeste d'origine paysanne. Son père étant mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, Rudolf Noureev grandit entouré de sa mère et de ses quatre soeurs aînées. Les années d'enfance sont difficiles. Sa famille est obligée de fuir avant l'arrivée des troupes allemandes. La mère peine à nourrir, loger et habiller correctement ses quatre enfants.

Dès l'âge de 7 ans, Rudolf Noureev s'intéresse au ballet et montre des dons pour la danse. À 17 ans, il intègre l'Académie de ballet Vaganova, à Saint-Pétersbourg. En 1958, il devient soliste dans la troupe du ballet de Mariinsky. En période de guerre froide, les tournées du jeune danseur à l'étranger sont très surveillées, d'autant plus que ses performances sont très remarquées à l'Ouest. Lorsque le KGB apprend qu'il a eu des contacts avec des étrangers, il est sommé de rentrer à Moscou. Rudolf Noureev demande alors l'asile politique en France. Il rencontre Erik Bruhn, un danseur danois, qui devient son compagnon. En 1962, il intègre le Royal Ballet de Londres. Très médiatisé, c'est une personnalité charismatique. La presse parle de "rudimania" pour décrire l'engouement de ses fans. Sa technique exemplaire, fruit d'un travail acharné, est très admirée. Il forme avec Margot Fonteyn, sa partenaire, un des couples les plus mythiques de l'histoire de la danse.

En 1964, Noureev crée sa première chorégraphie, pour "Le lac des cygnes", à l'Opéra de Vienne. La représentation est saluée par des ovations à n'en plus finir. C'est le début d'une longue carrière de chorégraphe. Noureev innove en donnant une place plus importante aux danseurs masculins dans le ballet. Il devient directeur de l'Opéra de Paris en 1983, et fait découvrir aux spectateurs occidentaux les chorégraphies de Marius Petipa.

En 1984, Rudolf Noureev apprend qu'il est séropositif. Malgré une santé déclinante, il continue à danser jusqu'en 1990. Son courage suscite l'admiration. Il est décoré de la Légion d'honneur en 1988, et devient commandeur des Arts et des Lettres en 1992. Il décède l'année suivante, à l'âge de 54 ans.