Wejdene : qui est la chanteuse, qui participe à Danse avec les Stars ?

Wejdene : qui est la chanteuse, qui participe à Danse avec les Stars ? WEJDENE. La jeune chanteuse est l'une des participantes à la nouvelle saison de Danse avec les Stars, sur TF1. Portrait.

Elle est l'une des figures de cette nouvelle saison de Danse avec les Stars sur TF1 : Wejdene. Mais qui est-elle ? La jeune femme est née en Seine-Saint-Denis, puis a grandi à Brunoy, en Essonne, à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris. Elle est la fille de l'artiste tunisien Badra Zarzis, multi-instrumentiste et chanteur, avec qui elle chante depuis son plus jeune âge. Wejdene est le deuxième enfant de la famille, elle a deux sœurs et un petit-frère de trois ans. Si elle a longtemps entretenu le doute sur sa date de naissance, elle assurait avoir 16 ans, comme le nom de son premier album. Ce qui n'empêche pas les internautes de continuer de s'interroger, notamment quand la chanteuse poste une vidéo d'elle au volant d'une voiture.

Quoi qu'il en soit, en six mois seulement, la jeune artiste, autodidacte, est devenue un phénomène en France. Née sur les réseaux sociaux, repérée après ses deux premiers titres Trahison et J'peux pas Dead elle s'impose désormais sur les plateformes d'écoute en streaming ou sur YouTube comme étant le nouveau phénomène du RnB. Depuis ce succès, Wejdene a décidé d'arrêter d'aller au lycée pour se consacrer à la musique. "Je passe en première gestion et administration, mais je vais le faire à distance, cela ne m'intéresse pas à part l'anglais. L'école, ce n'est pas assez concret. Ma mère me dit toujours l'école, l'école, l'école… mais aujourd'hui, la musique prend toute la place", conclut-elle dans les colonnes du Parisien.

Wejdene dans Danse avec les Stars

Avant le premier prime time de la saison 11 de Danse avec les Stars diffusé ce vendredi 17 septembre, TF1 a officialisé la participation de la chanteuse Wejdene en publiant le portrait de la jeune chanteuse. Interrogée avant sa grande première sur le plateau de DALS, Wejdene a expliqué les raisons qui ont conduit à sa participation. "Pour faire autre chose que de la musique, je vais beaucoup apprendre. C'est aussi l'occasion de montrer aux personnes qui me suivent ma vraie personnalité puisqu'il y a beaucoup de moments filmés en backstages", explique-t-elle dans une interview donnée à Télé Star. L'interprète de "Je t'aime de ouf" a avoué être une fan de l'émission. "Au début de l'émission, j'étais un petit peu trop petite mais un jour je suis tombée le tango argentin de Shy'm et je suis reste bloquée."

Avec qui dansera-t-elle dans l'émission ? Wejdene a gardé le mystère jusqu'au bout mais assure que la complicité avec le danseur a été rapide à créer. "Ca s'est super bien passé dès le premier jour, on est déjà BFF" (Best Friend Forever) ! Je suis contente car on va bien avancer. Il est motivant, rigoureux et pédagogue." La proximité avec le danseur ne l'inquiète pas. "J'y ai pensé mais ce n'est encore une fois que de la danse. Je n'ai pas de copain à prévenir, ni même ma mère... Je n'ai pas besoin de le faire car mes proches vont être ouverts. Il s'agit de performances."

Un caprice de star

Avant même le lancement de la nouvelle saison de Danse avec les Stars sur TF1, une participante fait déjà parler d'elle : Wejdene, habituée aux buzz depuis son succès fulgurant de 2020 avec la chanson Anissa. Le tabloïd Voici révèle que la jeune chanteuse de 17 ans, star des ados sur le réseau social Tik Tok, a exigé une loge spéciale au moment du tournage de la bande-annonce de la saison.

Un vrai caprice de star sur lequel Wejdene est revenu cette semaine : "Ce n'était pas une loge, c'était à la bande-annonce, au tournage. Ils ont dit que j'avais fait la star alors que pas du tout. Je sortais d'un entraînement très très intense, j'avais transpiré. Et là, on m'emmène à la bande-annonce", a expliqué Wejdene, invitée de Cauet sur NRJ. "Donc je dis que moi je veux me laver et me poser vite fait. Je ne peux pas enchaîner sans faire une pause." 

La production lui aurait alors réservé une chambre d'hôtel. "Ils ont dit que j'étais la seule à avoir ça, que c'était un caprice... Alors que je voulais juste me laver et me remaquiller. Je ne voulais pas m'habiller au-dessus de la transpiration ! Je me sentais un peu sale. Franchement, j'étais outrée", conclut-elle au sujet de l'article la concernant. Celui-ci assurait également que Wejdene avait exigé de disposer de sa maquilleuse personnelle mais aussi de choisir son partenaire de danse...

Quel est l'âge de la chanteuse Wejdene ?

Née en Seine-Saint-Denis en 2004, Wejdene est âgée de 17 ans au moment de participer à Danse avec les Stars 2021. Elle avait donc tout juste 16 ans au moment de rencontrer le succès avec sa première chanson, d'abord publiée sur le réseau social Tik Tok, Anissa. De son âge, elle tirera le titre de son premier album, sorti à l'automne 2020 : 16.

Anissa, Coco, 16, Je t'aime de ouf... Que chante Wejdene ?

"Cette vie là, je ne m'y attendais pas", chante Wejdene dans Vie d'a, extrait de son tout premier album, 16, sorti le vendredi 25 septembre 2020. Il faut dire que l'ascension de cette jeune femme, personne ne l'avait vu venir, tant elle a été rapide. De TikTok aux plateaux de télévision, pour Wejdene, il n'y a eu qu'un pas. Enfin, six mois. Tout commence sur ce fameux réseau social, particulièrement utilisé par les jeunes et qui compte en France 6,5 millions d'utilisateurs actifs, selon Harris Interactive. Sur TikTok, grâce à un challenge lancé par Wejdene, le succès du single Anissa est fulgurant et sera rapidement certifié disque de platine. Au point que même Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise, n'a pas pu y échapper et a gratifié les Français d'une parodie pour interpeller les bacheliers. "Là, j'étais choquée, franchement, qu'est-ce que je viens foutre dans un débat politique?", commente-t-elle dans Le Parisien.

Le clip de la chanson Anissa enchaîne les millions de vues sur YouTube et dépasse désormais la barre des 60 millions de vues.  Sur la pochette de 16, l'artiste originaire de Seine-Saint-Denis et qui vit encore chez ses parents en Essonne, apparaît en présidente de la République, assise sur le bureau de l'Elysée. L'album 16 , signé chez Caroline, un label d'Universal, compte douze morceaux, dont, bien sûr, les singles Anissa et Coco. Le tout, toujours réalisé aux côtés de Feneu, le producteur de Wejdene. Et pour la suite ? "C'est bien beau d'avoir un buzz, d'être la fille du moment mais à un moment, je ne serai plus la fille du moment, du coup, je me dis, faut que je reste, que je garde mon buzz", explique Wejdene au Parisien.

"Tu hors de ma vue", la faute de français qui a propulsé Wejdene

Le secret de la popularité du titre Anissa qui a lancé la carrière fulgurante de Wejdene ? Les paroles. Ou plutôt, une faute de français qui interpelle : "Tu hors de ma vue." Une petite phrase devenue un mème sur Internet et qui accélère le phénomène Wejdene, à côté duquel il était difficile de passer ces derniers mois. "Pour moi, c'était une phrase normale, mais apparemment non… Quoique mon directeur artistique m'eût dit qu'il y avait un problème et que cela ne se disait pas. Mais comme c'est le seul à m'avoir dit cela, je me suis dit que c'était lui qui ne savait pas ce qu'il disait…", explique la jeune femme au Parisien.

Le clip polémique de Wejdene

La vidéo de 16, publiée le 8 novembre 2020 et qui a rapidement compté plus de 1,7 million de vues, a suscité une vague d'indignation sur les réseaux sociaux. En cause ? La présence d'un ours domestiqué et tenu en laisse par la jeune chanteuse. Des images qui ont scandalisé les associations de défense de la cause animale et bien des internautes. Jusqu'à valoir à Wejdene une lettre de l'association PETA, qui assure avoir été contactée par "de nombreux sympathisants choqués". "Vous l'ignorez sûrement, mais les ours utilisés dans l'industrie du spectacle subissent des maltraitances physiques et psychologiques terribles, même si elles ne sont pas toujours visibles lors d'une journée de tournage. Pour ces animaux sauvages, la docilité nécessaire au tournage d'un clip ne peut être obtenue qu'au prix d'un dressage particulièrement violent, fait de coups et de privations", peut-on lire dans le courrier.

Aussi, l'association demande à l'interprète de Coco de leur répondre et de s'engager à ne plus avoir recours à des animaux sauvages dans ses vidéos. "Accepterez-vous, à la lumière de ces informations, de vous engager à ne plus promouvoir la captivité des animaux sauvages dans vos clips et sur les réseaux sociaux ? En tant que personnalité suivie et admirée par des millions de personnes, un tel engagement aurait un impact extrêmement positif", est-il écrit dans la lettre de PETA. D'autres associations comme 30 Millions d'Amis, la Fondation Assistance Aux Animaux ou encore La Ligue des Animaux ont également interpellé l'artiste sur Twitter.

Divers