Mort d'Etienne Mougeotte : de quoi est mort le journaliste ?

Mort d'Etienne Mougeotte : de quoi est mort le journaliste ? MOUGEOTTE. Etienne Mougeotte est mort jeudi 7 octobre 2021 à Paris. L'ancien journaliste, ex-directeur de TF1 ou encore du Figaro, s'en est allé à 81 ans, des suites d'une longue maladie.

[Mis à jour le 8 octobre 2021 à 12h09] C'est un personnage du monde médiatique qui s'est éteint. Etienne Mougeotte est mort jeudi 7 octobre 2021, a annoncé l'AFP. Âgé de 81 ans, l'ancien journaliste est décédé "des suites d'une longue maladie". Passé par de nombreuses rédactions, il fût à la tête de TF1 lorsque la première chaîne est devenue privée, étang directeur d'antenne de 1987 à 2007.  Après avoir débuté dans la presse écrite à Paris Normandie, Etienne Mougeotte était retourné vers le papier entre 2007 et 2012, prenant la direction de la rédaction du Figaro puis est nommé directeur général de Radio Classique, lui qui était passé par France Inter, Europe 1 ou encore RTL. Son parcours est également marqué par son poste de rédacteur en chef de l'ORTF mais également au Journal du dimanche

Si l'entourage d'Etienne Mougeotte est resté discret sur le décès de l'octogénaire, Le Parisien rapporte qu'il luttait depuis de très nombreuses années contre un cancer. Dans un ouvrage, il explique qu'un premier cancer des amygdales lui a été diagnostiqué "le lendemain du jour de Noël 1987", lors de son entrée à TF1. Suivant en discrétion un traitement contre la maladie et Etienne Mougeotte porte alors une perruque à 47 ans. S'il l'a vaincue une première fois, la maladie l'a finalement rattrapé pour l'emporter.

Une jeunesse consacrée au journalisme

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'Institut français de presse, Etienne Mougeotte commence sa carrière de journaliste en 1965 en intégrant la rédaction de Paris-Normandie. Il rejoint ensuite France Inter comme reporter puis correspondant à Beyrouth au Liban. Après des brèves aventures chez Europe 1, RTL et au sein de l'ORTF, Etienne Mougeotte revient à Europe 1 en 1973 et devient rédacteur en chef puis directeur de l'information.  Proche de Jean-Luc Lagardère (Patron de Europe 1 à l'époque), ce dernier lui confie la direction du Journal du Dimanche et de Télé 7 Jours. Ces expériences lui permettent de se familiariser avec la grille des programmes et les goûts du public.

Directeur d'antenne de TF1 de 1987 à 2007

En 1987, Etienne Mougeotte, alors âgé de 47 ans est un journaliste accompli. Il épaule Jean-Luc Lagardère cette année-là pour la privatisation de TF1. Francis Bouygues, PDG du groupe éponyme et spécialisé dans le BTP rafle la mise. Bouygues, séduit par Mougeotte déci&de de l'engager comme directeur d'antenne. Patrick Le Lay prend la direction générale de la chaîne. Sous sa houlette, TF1 devient la principale chaîne de France et d'Europe. Dès son arrivée sur la première chaîne, Mougeotte engage ses anciens collègues et amis d'Europe 1 (Gérard Carreyrou, Robert Namias, Jean-Claude Dassier et Charles Villeneuve). Le duo Le Lay-Mougeotte, grâce à la diversité des programmes et les figures médiatiques à l'antenne, a fait de TF1 un monstre de télévision et le succès actuel est en grande partie dû à ce tandem. En 2007, après 20 années à la tête de TF1, Etienne Mougeotte cède sa place à Nonce Paolini.

Directeur de la rédaction du Figaro de 2007 à 2012

Après cette longue et riche aventure au sein de TF1, Etienne Mougeotte retourne dans la presse écrite. A 67 ans, il devient directeur de la rédaction du Figaro. Son successeur Aléxis Brézet a salué la mémoire de l'ancien directeur du quotidien : " Les journalistes du Figaro perdent plus qu'un ancien directeur : un ami et, pour beaucoup, un modèle. Toujours sur la brèche, Étienne était le journaliste absolu ; l'actualité était son oxygène, il connaissait tout le monde, il savait tout avant tout le monde". 5 ans après son arrivée au sein du Figaro, Etienne Mougeotte quitte son poste de directeur de la rédaction.

Un long combat contre la maladie

Etienne Mougeotte a connu la maladie assez tôt. En effet, comme le rapportent nos confrères du Parisien, le journaliste apprend dès 1987 qu'il est atteint d'un cancer de la gorge. À cette époque, Etienne Mougeotte était un grand fumeur de pipe. Quelques mois avant son décès, il avait publié un livre "Pouvoirs" dans lequel il retraçait son parcours médiatique. À l'occasion de la promotion de son ouvrage, il s'était confié à nos confrères de Paris Match. Dans cette interview, il a évoqué sa maladie et le long combat contre cette dernière. En tant que dirigeant de chaîne, il s'efforça de sauver les apparences. Ce cancer aura laissé des séquelles sur sa voix. Sur le plateau de "C à Vous " sur France 5, Pierre Lescure a confirmé que c'est bien ce même cancer de la gorge qui a eu raison de l'ancien patron de presse. Etienne Mougeotte a rendu son dernier souffle ce jeudi 7 octobre 2021, il était âgé de 81 ans.

Journaliste