Françoise Giroud : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE FRANCOISE GIROUD - Françoise Giroud est née le 21 septembre 1916 à Lausanne (Suisse). Elle est morte le 19 janvier 2003 à Neuilly-sur-Seine (France).

Biographie courte de Françoise Giroud - Françoise Giroud est une journaliste, écrivain et femme politique française. Cofondatrice du journal "L'Express", célèbre pour ses portraits acérés, elle est la première femme à diriger un hebdomadaire politique.

Lea France Gourdji, d'origine turque, est née en Suisse en 1916. À 14 ans, elle quitte l'école pour aider sa mère à subvenir aux besoins de sa famille, habitant alors Paris. Un ami de la famille, le réalisateur Marc Allégret, l'introduit dans le monde du cinéma en 1937 et lui permet de devenir scripte. Cette même année, l'écrivain André Gillois lui choisit le pseudonyme de Françoise Giroud pour une émission de radio.

À la fin de la guerre en 1945, elle devient rédactrice en chef pour le magazine "Elle" et rédige des portraits de personnalités pour "France-Dimanche". En 1953, elle fonde "L'Express" avec son amant Jean-Jacques Servan-Schreiber et en assure la direction jusqu'en 1974. Elle soutient le Parti radical de Valéry Giscard d'Estaing et est nommée, en 1974, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de la Condition féminine. Elle promeut des mesures en faveur des femmes, notamment pour lutter contre les discriminations. Elle est ensuite nommée secrétaire d'État à la Culture jusqu'en 1977. Un scandale concernant une médaille de la Résistance l'oblige à se retirer de la vie politique.

Elle se consacre alors entièrement à l'écriture et, en 1983, devient éditorialiste au "Nouvel Observateur", où elle travaillera jusqu'à sa mort. En 1979 avec un groupe d'intellectuels, elle fonde l'association Action contre la Faim. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, dont "Le Bon Plaisir", publié en 1983, "Le Journal d'une Parisienne", paru en 1994, ou encore "Coeur de tigre", publié en 1995. Elle décède en 2003 à 86 ans, des suites d'une chute.

Françoise Giroud : dates clés

21 septembre 1916 : Naissance de Françoise Giroud
Françoise Giroud naît en 1916 à Lausanne, en Suisse. Elle débute sa carrière comme journaliste pour Elle, France-Dimanche et France-Soir. En 1953, elle fonde avec Jean-Jacques Servan-Schreiber le magazine L'Express, qu'elle dirigera jusqu'en 1974. Entrée en politique la même année, elle occupera différents postes d'envergure au sein du gouvernement (secrétaire d'État chargée de la Condition féminine, ministre de la Culture...) et au sein de différents partis politiques (vice-présidente du Parti radical-socialiste, de l'UDF...). Françoise Giroud est décédée le 19 janvier 2003 à Paris.
16 mai 1953 : L'Express sort en kiosque
Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud créent L'Express, un supplément hebdomadaire du quotidien Les Echos. En 1964, sur l'exemple du Time, il changera de look et deviendra un "newsmagazine" généraliste à succès. En 1970, lors du départ de Servan-Schreiber pour devenir secrétaire général du Parti radical, des journalistes quitteront la rédaction et fonderont un concurrent, Le Point. L'Express affiche aujourd'hui un tirage de 600 000 exemplaires.
16 juillet 1974 : Françoise Giroud secrétaire d'Etat
Le président Giscard d'Estaing choisit la journaliste Françoise Giroud, pour devenir la première secrétaire d'Etat à la Condition féminine. Cofondatrice du magazine "l'Express" avec Jean-Jacques Servan-Schreiber et directrice de la publication, elle est considérée comme l'une des meilleures journalistes de sa génération.
7 novembre 2006 : Mort du journaliste Servan-Schreiber
Le journaliste Jean-Jacques Servan-Schreiber meurt à Fécamp, en Haute-Normandie. Dans les années 1950, il avait fondé le magazine hebdomadaire "l’Express", en compagnie de Françoise Giroud puis s’était intéressé à la politique. Président du Parti radical dans les années 1970, brièvement ministre des Réformes en 1974, il avait aussi été directeur du Centre mondial de l’informatique. Enfin, il avait également écrit quelques essais, dont le "Défi américain" (1967).